Le commune de Gramat mise en demeure de réhabiliter l'ancienne décharge

Le Lot en Action, par Bluboux (Laurent Cougnoux), mis en ligne le 2 février 2017

Ancienne decharge gramatLa préfète du Lot vient de mettre en demeure la Commune de Gramat, par la publication de l'arrêté préfectoral ci-dessous, de procéder à la réhabilitation de l'ancienne décharge, au lieu-dit Fauroux, dans un délai maximal d'un an.

"La commune de Gramat est tenue de réaliser, ou faire réaliser, sous sa responsabilité, les prescription techniques objet du présent arrêté, pour les installations de l'ancienne décharge de Gramat au lieu dit "Fauroux", exploitée de 1973 à 2005, sans l'autorisation requise".

Nous avons demandé hier un rendez-vous au maire de Gramat pour pouvoir évoquer cet arrêté, les conséquences environnementales et financières et recueillir l'avis des élus. Nous ne manquerons pas de vous tenir informés (si le maire de Gramat accepte de s'exprimer sur le sujet...).

Ce lieu fait déjà l'objet d'un projet d'installation d'une ferme photovoltaïque (voir à ce sujet l'article publié en mars 2015 dans le LEA). Mais avant de monter des panneaux solaires, la prise en considération de la pollution générée par plus de 30 ans d'enfouissement de nos déchets a un coût non négligeable. La commune envisageait la mise en place d'un dispositif d’étanchéité de type géo synthétique et d’un géotextile de protection, ce qui implique de regrouper l’ensemble des déchets du site sur un dôme et de le couvrir avec cette protection géo synthétique. Le coût de ces travaux, votés en Conseil municipal en décembre dernier, s'élèvent à 454 000 euros.

L'arrêté préfectoral impose l'enlèvement et l'élimination, dans des installations dûment autorisées, des encombrants (notamment les ferrailles et les déchets d'équipement électriques et électroniques) dans un délai de quatre mois. Et les impératifs techniques imposés sont précis en ce qui concerne la collecte des eaux de ruissellement ainsi que la surveillance et l'évacuation des biogaz et soulèvent de nombreuses questions quant à l'adéquation du projet voté par la commune et les impératifs fixés par la préfecture.

On ne peut que se réjouir que les choses bougent, enfin... Mais l'inertie constatée est inquiétante. Car cela fait plus de 40 ans que des saloperies sont entassées sur le causse, juste au-dessus d'un réseau hydrologique souterrain unique, qui alime en eau potable une grande partie de la population lotoise. Les mauvaises langues n'hésitent pas à y voir "un remord" du préfet quant à l'autorisation accordée à l'usine de méthanisation de Capel, à quelques centaines de mètres de Fauroux...

 

 

W_Info Lot_Décharge de Gramat_arrêté Préfectoral Du 27 Janvier by Laurent Cougnoux on Scribd

Note : crédit photo Roland Puech de La Vie Quercynoise

 

Rechercher sur ce site

Utilisez le moteur  ci-dessous pour effectuer des recherches sur le site du Lot en Action (plus de 6 000 articles en ligne depuis février 2009)

 

 

 

 

 

 

 

Droupifree L'intégralité de ce site est accessible gratuitement. Pour que l'association puisse continuer à éditer le site et le journal, nous avons besoin d'abonnés ! L'abonnement au journal est proposé en version papier (recevez-le par la poste ou à retirer dans un lieu de dépôt) ou numérique (format pdf). Vous pouvez également faire un don pour nous soutenir, montant libre, de 1€ à un million de dollars !

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Le Lot en Action, 24 avenue Louis Mazet, 46 500 Gramat. Tél.: 05 65 34 47 16 / contact@lelotenaction.org