Don Miquel sera auditionné par le juge d’instruction Yves Ravallec

Le Lot en Action. 3 février 2011 par Bluboux

Lucien Blanc, adjoint au maire de Michel Roumégoux de 2001 à 2003 puis conseiller municipal jusqu'en 2008 et ancien responsable RPR à Cahors, en veut une pelée à Don Miquel. Il s’était déjà présenté face au « Baron du Lot », aux dernières élections cantonales et remet le couvert cette année.

Connu pour sa gouaille acide, il a fait parler de lui, en mai 2009, en déposant une plainte contre Gérard Miquel et Daniel Coupy auprès du procureur de la République, qui a ouvert une enquête préliminaire pour «prise illégale d'intérêt» dans le dossier Syded. Il reproche à Gérard Miquel d'avoir proposé et voté, le 18 juin 2007, l'adhésion du département au Syded, alors qu'il avait  « double casquettes », celle de  président du Conseil Général et celle de président du Syded.

Estimant le délai de réponse du parquet trop long, Lucien Blanc a déposé une nouvelle plainte, avec constitution de partie civile, mais cette fois-ci auprès du juge d'instruction de Cahors, le 15 mars 2010. La différence majeure entre un Procureur et un Juge, en pareille affaire, est que le premier est aux ordres du Ministère, alors que le second est totalement indépendant…

Résultat des courses, la plainte déposée auprès du Juge est en cours d’instruction et Gérard Miquel est d’ores et déjà convoqué dans le bureau du Juge Yves Ravallec le 15 février prochain. Petit détail croustillant : dans le courrier adressé à Lucien Blans par le greffe du Tribunal, il était mentionné que Gérard Miquel était « mis en examen ». Un deuxième courrier est aussitôt venu corriger l’erreur, en précisant qu’il fallait lire « mis en cause ». Lapsus révélateur ?

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Le Lot en Action, 24 avenue Louis Mazet, 46 500 Gramat. Tél.: 05 65 34 47 16 / contact@lelotenaction.org