La carte scolaire pour la rentrée 2014 est tombée

Le Lot en Action n°81, par Bluboux, mis en ligne le 24 avril 2014

Carte scolaire 2014 lotLa carte scolaire révélée lors du Comité départemental de l'Éducation nationale, qui s'est tenu le 14 avril à Cahors, est une très mauvaise nouvelle pour le département, puisque plusieurs postes d'enseignants sont sur la sellette à Mercuès, Castelnau-Montratier, Puy-l'Évêque, Lacapelle-Marival et au sein des Regroupements pédagogiques intercommunaux (RPI) de Cardaillac/Fons, Béduer/Faycelles et Alvignac/Miers/Rocamadour. Pour Cahors, c'est la fermeture de l'école maternelle Henri-Thamier.

Carte scolaire 2014 lot 2Le Préfet du Lot, Jean-Pierre Cazenave-Lacrouts, qui présidait le Comité semble donc avoir fait machine arrière à en juger par les inquiétudes qui prévalaient dans les rangs des enseignants et des syndicats. Gageons que la mobilisation des parents, un peu partout dans le Lot, a certainement pesé dans la balance. Sauf à Cahors, où malgré les manifestations, le Maire a décidé de fermer l'école du quartier de Ste-Valérie. C'est d'autant plus incompréhensible qu'au vu du rétropédalage du Préfet, la mobilisation citoyenne aurait probablement permis d'au moins surseoir à cette fermeture. Si la politique est une question de choix et d'arbitrages, surtout en matière budgétaire, comment expliquer, lorsque l'on est maire de Cahors et dans un parti qui se revendique de gauche, que l'on préfère fermer une école maternelle de quartier et en parallèle investir dans un multiplexe de cinéma, alors que la ville est équipée de deux cinémas indépendants en plein centre ville, qui arrivent à vivre et donnent satisfaction ?

La mobilisation des parents d'élèves sera donc essentielle dans les prochaines semaines, afin d'éviter que nos département ruraux ne finissent par être totalement sacrifiés. Si les Conseils départementaux (nouvelle appellation des Conseils généraux) sont supprimés en 2021, comme l'a annoncé Valls, qu'adviendra t-il des mesures que peuvent encore prendre les département pour limiter les impacts des politiques décidée à Paris ? Et je pense notamment à la gratuité des transports scolaires ?...

 

Fermeture de l'école de Cahors

Info 2On ne peut pas dire que l'austérité n'était pas présente dans le débat des municipales en lien avec le  débat national. Quelques jours seulement après l'élection d'une majorité municipale Socialiste à la  mairie de Cahors, sa déclinaison locale prend forme avec la fermeture de l'école maternelle Henri  Thamier à Sainte Valérie. Ce quartier populaire déjà privé de son centre social va se voir en plus  amputé de son école. Cette mesure a été décidée sans aucune concertation avec les parents et les  enseignants.
Si la décision de suppression d'un poste d'enseignant sur Cahors appartient à l'inspection  Académique, le choix de l'école semble lui, appartenir à la Mairie. Quel raisonnement du Maire de  la ville conduit-il à cet arbitraire ?
@ Cahors l'Humain d'abord continue à dénoncer les logiques austéritaires à l'oeuvre et demande au  Maire de revoir son choix à partir de critères sociaux et humains et non pas seulement à partir de  logiques comptables. L'exercice démocratique peut-il s'affranchir de la mise en débat avec tous les  acteurs concernés ?

Isabelle Eymes , Conseillère municipale « A Cahors l'Humain d'Abord »

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Le Lot en Action, 24 avenue Louis Mazet, 46 500 Gramat. Tél.: 05 65 34 47 16 / contact@lelotenaction.org