« Les socialos, ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît »...

Le Lot en Action, par Bluboux, mis en ligne le 30 novembre 2013

Petite devinette. Qui à dit ? :

- Chômage : « il est temps d’envisager des solutions nouvelles, comme celles qui ont permis à l’Allemagne de se redresser, notamment des salaires plus modeste ».

- « Nous devons revoir notre système de redistribution depuis les prestations sociales jusqu’au contrat de travail encore trop rigide, et en particulier pour la jeunesse. »

- Suppression des cotisations sociales durant deux ans pour les entreprises embauchant des jeunes, révision de notre système d’allocation chômage, travail obligatoire pour les bénéficiaires de minima sociaux « quelques heures par mois »... Et ceux qui s’y opposeraient sont délégitimés comme étant « ceux qui, confortablement installés dans leurs emplois durables, refusent aux plus précaires une insertion sociale dans le monde de l’activité ».

- « Aujourd’hui, nous sommes faibles car incapables de demander le moindre effort, laissant le soin aux générations futures de régler nos problèmes. » D’où la nécessité de « l’union nationale », à l'instar du Conseil national de la Résistance après la Seconde Guerre mondiale.

- La sobriété (comprenez l'austérité) « n’a de sens que si elle est volontaire ». Comme la servitude.

Vous avez trouvé ? Copé ? Non. Fillon ? Encore perdu. Launay parlant à Orliac après un repas arrosé ? Non, mais vous commencer à vous rapprocher. Ces propos ont été tenu par Pascal Terrasse, député PS de l'Ardèche et accessoirement secrétaire national à la protection sociale du PS, dans une interview publiée dans le Figaro (1) le 27 novembre dernier.

Notes :

(1) En ligne sur le site du Figaro :http://goo.gl/Ivrn9c

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Le Lot en Action, 24 avenue Louis Mazet, 46 500 Gramat. Tél.: 05 65 34 47 16 / contact@lelotenaction.org