On ne lâche rien !

Le Lot en Action. 31 octobre 2010 par Bluboux

Juste avant de partir en vacances, dans mon billet relatant l'arrestation de deux jeunes lycéens à Cahors, je pointais du doigt l'enjeu majeur que représente cette réforme des retraites pour Nicolas Sarkozy. S'il arrive à rester droit dans ses bottes en ne touchant pas à sa réforme et que la contestation diminue et s'éteint, il sortira nettement renforcé de cette épreuve et l'on ne voit plus grand chose qui puisse faire descendre à nouveau le peuple dans la rue. C'est ensuite la réforme de la sécurité sociale qui est en ligne de mire. En un mandat, il aurait alors réussi à faire ce dont rêve le Medef depuis plus de 50 ans : détruire totalement les acquis sociaux obtenus par le Conseil National de la Résistance.

Mais cette vague de contestation dans le pays a pris une forme toute singullière et il est fort probable que malgré l'incroyable désinformation orchestrée par les grands médias, qui n'ont eu de cesse de clamer haut et fort que les manifestations et les grèves étaient enfin terminées, que le retour des vacances devienne un cauchemar pour ce gouvernement. Malgré les vacances, et contrairement aux messages diffusés par la presse, les manifestations  ont été impressionnantes : songez que la plupart des français sont en famille en cette période de la Toussaint. Si les grèves ont fait une pause, c'est bien évidemment par le jeu des centrales syndicales, qui ont été entrainées malgré elles, poussées par la base, dans une radicalisation qu'elles ne souhaitaient pas.

Les français se réveillent et c'est bien plus que le refus de la réforme injuste des retraites qu'ils expriment, mais bien le ras-le-bol et la colère face aux politiques menées depuis plusieurs années, face à la main mise des multinationales et des banques sur toutes les institutions, face à un système économique et de gouvernance mondial devenu fou et incapable de se réguler.

La rentrée va être cruciale. Les Chérèques et Thibault, devenus des courtisans sages dociles, vont tout faire pour éviter que la contestation reprenne. Mais si les jeunes restent mobilisés, notamment les lycéens qui semblent vraiment motivés, les étudiants qui on tout juste démarré  les blocages avant les vacances, je ne vois guère ce qui pourra arrêter le peuple. Partout en France des comités de lutte se sont organisés et les assemblées générales se succèdent, avec pour objectif les manifestations du 6 novembre.

Vous trouverez ci-dessous le texte publié aujourd'hui sur l'un de ces blogs de résistance (Coordination morbihannaise pour l'abrogation de la loi de réforme des retraites), qui illustre l'état d'esprit et le vent de soulèvement qui souffle dans les campagnes...

Rendez-vous donc le 6 novembre. Et pour ceux qui ont encore un petit doute sur les motivations de notre hyper-président, je vous engage à lire cet article sur la famille Sorkozy, d'une limpidité édifiante...

 

Le billet publié sur Résisatnce 56 :

Jusqu'au bout ...

On lâche rien !

Dans les têtes une envie de Lutter encore, et les dernières Manifs, contrairement à l'enfumage général, étaient impressionnantes
dans le contexte des vacances, et soi- disant la reprise du travail. De plus, subsistent aussi des zones de Résistance un peu partout dans l'Hexagone (nous en faisons partie).
Une Résistance insupportable en haut lieu !, c'est pourquoi à Lyon
le 21 octobre, ils ont osé franchir un pas de plus contre la Démocratie, en faisant délibérément une prison à ciel ouvert pour que cela dégénère , afin que toutes les TV du Monde puissent montrer les méchants casseurs et déstabiliser le Mouvement social si intense, si fraternelle, si solidaire ! lire ces témoignages édifiants :

http://rebellyon.info/Temoignages-sur-la-prison.html

Nombre de villes, pour désamorcer la Lutte sociale , ont subi aussi (à une autre échelle que cette innovation policière Lyonnaise) des violences policières gratuites que la Presse locale n'a pas souvent condamnées, au contraire elle a souvent caricaturé via des descriptifs réducteurs les manifestants (qui étaient bien entendu que des extrémistes ou des anars). Difficile de relayer la réalité : à savoir que les lacrymo (entre autres) avaient touché lors de manifestations : des grands-parents, parents, lycéens, étudiants etc ...

C'est pourquoi, il ne faut pas lâcher et avancer autrement !

La droite a décidé via son chef de nous saboter les Retraites, l'Education, la Santé etc... C'est pourquoi, obtempérer maintenant serait une catastrophe. Woerth (!) a osé crier victoire. Soyons des millions le 6 novembre à leur crier NON !
Ils veulent saboter nos qualités de vie, sabotons la leur et au premier d'entre eux, qui va aller fanfaronner au G20 à Séoul le 11 et 12 novembre prochain et en prendre la Présidence pour un an.
Il va encore comme au moment de la crise, jouer les "gauchistes" face au Monde et parler taxations de transactions financières, écologie etc ... alors que dans son pays riche économiquement, il fait tout le contraire ! Une honte ...

Il a déjà indiqué que la France voyait “un bel avenir” à la prochaine édition du G8 qui aura lieu au printemps prochain à Nice...


Il faudrait qu'au moment du G 20 à Séoul (le 11 et 12 novembre 2010) , que la France soit encore remarquée au niveau International par son mécontentement ! et ainsi participer à lui raboter ses élans (mais pas à la sauce du rabotage pipeau des niches fiscales) et qu'au Printemps à Nice, il y ait Mobilisation, Grèves, Actions à Nice et partout ...

Ils nous ont méprisés. On ne lâchera pas ! Il faut qu'ils reculent ...

Et puis, en plus du reste : crions, gueulons quotidiennement notre mécontentement, et relayons- nous devant les Préfectures
(commanditaires des violences policières) pour échanger, discuter, "fraterner", avancer dans la Lutte, s'organiser, chaque jour en début de soirée, et symbolisons notre Révolte pourquoi pas ? avec un NON ( de n'importe quelle couleur) sur nos balcons et voitures ...

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau