Près d'un entreprise sur 4 du CAC40 échappe à l'impôt

Le Lot en Action. 24 décembre 2010 par Bluboux

Total, Danone, Essilor, Saint-Gobain, Schneider, Suez Environnement et ArcelorMittal, de « petites sociétés françaises » cotées au CAC40 et dont on sait que les bénéfices ont explosés de façon totalement indécente en période de crise et au moment même où les État imposent des plans d'austérités draconiens. Et bien ces société, selon une enquête publiée par le Journal du Dimanche, ne payent aucun impôt sur les bénéfices en France. Au total plus d'une entreprise sur quatre, cotées au fameux CAC40 échappent totalement à l'impôt.

« L’impôt sur les sociétés est devenu un impôt de chagrin », reconnaît François Baroin, ministre du Budget. Le cabinet de Christine Lagarde, quant à lui, ne dément pas ces chiffres. Au vu de ces éléments, le taux marginal d’impôt sur les sociétés (IS) de 33 %, que le MEDEF n’a de cesse de dénoncer pour obtenir de nouvelles baisses d’impôt, n’a donc que peu de liens avec la réalité.

 

Ces multinationales utilisent toutes les ficelles, notamment les fameuses « niches fiscales », avec l'aide de cabinets spécialisés et fort onéreux, mais dont les services rapportent très gros à ceux qui peuvent se les offrir.

 

A titre d'exemple, Total a beau déclarer près de 8 milliards de bénéfices au niveau mondial, il ne paie aucun impôt en France puisque ses activités de raffinerie (sur le territoire national) sont toutes en perte.

 

La propagande libérale de l'UMPS martèle qu'il est nécessaire de « ménager » ces grandes entreprises et de maintenir le bouclier fiscal qui permet aux plus riches d'alléger considérablement le montant de leurs impôts, voire d'y échapper. Les résultats de ces politiques sont pourtant aujourd'hui évident : hausse du chômage, précarisation des salariés, baisse du pouvoir d'achat, hausse des impôts directs et indirects pour les moins bien lotis, dégradation des acquis sociaux. Les politiques menées sont de plus en plus inégalitaires, d'une efficacité machiavélique et accompagnée de dérives sécuritaires qui vont crescendo.

Le MEDEF, l'OMC et l'UMPS vous présentent leurs meilleurs vœux pour cette nouvelle année !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Le Lot en Action, 24 avenue Louis Mazet, 46 500 Gramat. Tél.: 05 65 34 47 16 / contact@lelotenaction.org