Elections 2012, c'est mal parti... On s'indigne ?

Le Lot en Action n°44. 25 novembre 2011 par Bluboux

Le coup de gueule du n°44

coup-de-gueule-1.jpgMarine Le Pen joue sur les peurs des français et séduit l’électorat traditionnel de l’UMP, déçu par celui qui était hier son champion. Plus populiste que jamais, elle séduit également les classes populaires. Le PS, écartelé entre ses ténors qui n’ont plus qu’un pas à faire pour rentrer à l’UMP, à l’image de Vals, et sa frange encore un peu à gauche, comme Montebourg, ne séduit plus du tout l’électorat de gauche, qui ne comprend pas la vision très libérale de Hollande. Europe Ecologie Les Verts suit un peu la même stratégie de la défaite, puisque entre Cohn « Bandit » et Duflot les positions sont inconciliables et le récent marchandage avec le PS, qui a consisté à oublier la revendication légitime et urgente de sortir du nucléaire contre quelques places de députés est littéralement insupportable. La stratégie de Mélenchon, qui consiste à vouloir réunir la gauche de la gauche à tout prix, en oubliant au passage ses engagements vis-à-vis des militants du Parti de Gauche, notamment sur le sujet de la sortie du nucléaire, est également très mal vécue par ces derniers. Je croise bon nombre de citoyens qui s’inquiètent, et il y a de quoi.

coup-de-gueule-3.jpgToute cette mascarade détourne les citoyens des urnes. Le premier tour de l’élection est à peu près le seul moment où les électeurs peuvent exprimer leur adhésion à une vision politique différente, mais si Eva Joly et/ou Mélenchon font un carton, nous aurons un second tour entre Sarkozy et Le Pen. Génial ! Si la stratégie qui sera forcément appliquée par le PS en appelant au vote utile fonctionne, les citoyens iront plébisciter un « mou du genou » qui à d’ores et déjà annoncé qu’il le reviendrait pas sur la réforme des retraites, qu’il continuera le programme nucléaire français (comment peut-on avoir confiance en quelqu’un qui fait allégeance au MEDEF et se laisse dicter ses accords électoraux par Proglio ?), qui ne voit pas d’un bon œil la constitution de la VIème République et qui obéira aveuglément aux marchés. Tout aussi génial ! Ne pas aller voter n’est pas non plus une solution, puisque un taux de participation faible n’entraîne rien d’autre que quelques commentaires navrés de la part des responsables, qui jamais ne se remettront en question. Aller voter « blanc » ou « nul » a un peu plus de sens, puisque les bulletins sont comptabilisés, mais guère plus parce qu’ils ne sont pas pris en compte. Alors que nous reste t-il ?

coup-de-gueule-2.jpgCe qui se passe dans le Monde avec le mouvement des indignés est remarquable. Certes le mouvement n’est pas massif en France, et c’est le moins que l’on puisse dire, mais à en juger par la peur qu’il inspire aux  « marchés » et à l’oligarchie mondiale, on peut se dire qu’il représente pour eux une menace réelle. La mobilisation est mondiale et assez remarquable dans de nombreux pays sur la planète. Tout particulièrement aux Etats-Unis, malgré qu’ils soient totalement occulté par les médias. Et ce qui est remarquable, dans ce mouvement, c’est qu’il marque une prise de conscience des citoyens qui décident de se réapproprier l’espace de la politique, au sens propre comme au sens figuré. Car il ne s’agit pas seulement d’occuper l’espace public, mais bien de laisser tomber ses vieilles habitudes individualistes et de participer aux réflexions qui concernent l’intérêt commun et le bien vivre ensemble. Bref le sens littéral du mot Politique, Politicos en grec, qui signifie « la gestion de la cité. Et pour « s’indigner » aujourd’hui, il n’st pas forcément nécessaire de prendre sa voiture pour filer sur le parvis de La Défense. Cela se fait au quotidien, en s’informant, en s’intéressant à toutes les décisions politique locales, en interpellant les élus, en consommant autrement, en organisant autrement nos déplacements, en repensant nos services publics qui disparaissent en favorisant les liens, la solidarité et le « faire ensemble ».  Je crois que c’est bien de tout cela qu’ils ont peur, les Maîtres du Monde…

élections LEA politique Mélenchon Société

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau