L'ASN autorise EDF à prolonger l'exploitation de Fesseiheim pour 10 ans...

Le Lot en Action. 4 juillet 2011 par Bluboux

L’Autorité de Sureté Nucléaire (ASN) vient de donner ce matin,  l’autorisation à EDF de prolonger la durée de vie de la centrale nucléaire de Fessenheim (réacteur n°1) de 10 ans. La plus vieille centrale nucléaire française, sise à deux pas de la Suisse et de l’Allemagne, et probablement la plus dangereuse avec celle du Tricastin, va donc continuer à faire courir un risque énorme à toute l’Europe.

Si cela n’est pas une provocation cynique du gouvernement, au moment où Fukushima continue de polluer l’ensemble de la planète et  où l’Allemagne, la Suisse et l’Italie décident de sortir du nucléaire…

L’ASN accompagne son autorisation de prescriptions techniques obligatoires, comme «le renforcement du radier (le socle en béton sous la cuve du réacteur) avant le 30 juin 2013» afin de le rendre capable de supporter l’éventuelle chute d’un cœur en fusion ayant percé sa cuve (le radier de Fessenheim 1 fait 1,5 mètre d'épaisseur... contre 8 mètre pour celui des réacteurs de Fukushima Dai-ichi). Cette autorisation ne présage pas du résultat du stress test demandé par l’Europe et qu’EDF doit rendre d’ici le 15 septembre prochain.

Sarkozy et Besson continuent à s’arque bouter sur des positions qui ne sont plus défendables. Il devient urgent de les arrêter. La sortie du nucléaire doit être au centre de la campagne présidentielle qui démarre et il est de notre devoir de saisir nos députés, qui débutent également leur campagne. N’oublions pas qu’au PS les positions sont loin d’être claires, entre un Hollande qui est pro-nucléaire, et une Martine Aubry qui est pour la sortie du nucléaire sur 120 ans, l’affaire est mal engagée…

Rapport de l’ASN remis au gouvernement

Rapport de l’IRSN

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau