Les dérives de la bio

Le Lot en Action n°81, par Bluboux, mis en ligne le 24 avril 2014

Pourquoi les poules n ont pas de dentsAvec le lait et les légumes, les œufs sont les aliments bio les plus vendus. Selon l'Institut technique de l'aviculture (ITAVI), le marché des œufs bio a connu un taux de croissance de 16% en moyenne sur 5 ans.

La grande distribution est bien évidemment sur le coup, et donc la plupart des grands élevages industriels : les consommateurs veulent des œufs bio, on va leur en donner ! 80% des œufs bio vendus en France proviennent des élevages industriels.

Le hic, c'est que selon Pierre Weill, agronome et industriel, auteur du livre « Mangez, on s'occupe du reste », on ne produit pas assez de grains en France pour nourrir toutes les poules qui pondent bio. Les élevages industriels ont donc recours à des importations massives (du maïs d’Ukraine ou de Roumanie, des tourteaux de soja d’Argentine) et, toujours selon Pierre Weill, les fraudes sont nombreuses, les contrôles trop peu nombreux... De plus en plus d'acteurs demandent à ce que l'Europe légifère en la matière, à l'instar du commissaire européen à l’Agriculture, Dacian Ciolos, qui a réclamé une révision du règlement bio au sein de l’UE, avec la volonté d’aller vers davantage de rigueur et moins de dérogations. A en juger par le tollé général que cette demande à provoqué, nous devrons probablement attendre que nos poules aient des dents pour voir les choses évoluer dans le bon sens...

En attendant, il vaut mieux acheter du bio local, directement au producteur ou dans les petits magasins qui affichent clairement la provenance de leurs produits.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau