81 laiteries bloquées par les producteurs

Libération. 25 mai 2009

Cette nouvelle journée de mobilisation nationale a lieu pour dénoncer l'effondrement des prix du lait et faire pression sur les ministres européens de l'Agriculture, réunis en ce moment à Bruxelles.

 

Des producteurs de lait bloquent l'entrée d'une laiterie à Corneilles-les-Caves le 20 mai.

Des producteurs de lait bloquent l'entrée d'une laiterie à Corneilles-les-Caves le 20 mai. (© AFP Alain Jocard)

Les producteurs de lait manifestent ce lundi en bloquant des laiteries à l'appel du principal syndicat agricole, la FNSEA, pour protester contre l'effondrement des prix payés par les industriels et faire pression sur les ministres européens de l'Agriculture réunis à Bruxelles.

Après une journée forte de manifestations mardi dans toute la France, le président de la FNSEA, Jean-Michel Lemétayer, avait appelé jeudi dernier à bloquer les laiteries lundi, à l'issue du long week-end de l'Ascension.

Quelque 12.000 producteurs de lait bloquent les accès de 81 laiteries ce lundi dans le cadre d'une nouvelle journée de mobilisation pour dénoncer l'effondrement des prix du lait, annonce la FNSEA, le premier syndicat agricole.

Selon le syndicat, la mobilisation est plus importante que lors de la première journée nationale de protestation qui avait eu lieu mardi dernier. «C'est 4.000 manifestants de plus», a souligné un porte-parole de la fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles.

Toutes les régions sont concernées, sauf PACA (Provence-Alpes-Côte d'Azur) qui ne compte pas, ou peu, de producteurs.


Les producteurs demandent «une date de négociation nationale pour les prix des livraisons du mois de mai qui doivent être payées en juin», a expliqué Jean-Michel Lemétayer à l'AFP.

 

-30% en un an

Selon les agriculteurs, le prix du lait payé aux producteurs est de 30% inférieur à celui d'avril 2008. Ils réclament un prix tournant autour des 300 euros les mille litres, alors qu'il tourne actuellement autour de 210 euros.

Sans attendre lundi, de nombreux producteurs de lait ont poursuivi durant le week-end leurs opérations de barrages filtrants et de blocages de laiteries et de grandes surfaces dans le Grand-Ouest de la France.

Les producteurs entendent aussi faire pression sur les ministres de l'Agriculture de l'Union européenne, qui se réunissent ce lundi à Bruxelles à la demande de la France et de l'Allemagne afin d'explorer les pistes de soutien à la profession.

Manifestation à Bruxelles

«Nous avons aussi envie de peser sur Bruxelles le jour de la réunion des ministres de l'Agriculture des Etats membres de l'UE», a ainsi déclaré Pascal Clément, président de la section lait de la fédération régionale de l'ouest de la FNSEA, région où est concentrée une grande partie des 150.000 producteurs français.

Des agriculteurs doivent également manifester ce lundi dans le centre de Bruxelles avec leurs tracteurs, à l'appel du syndicat européen des producteurs de lait (European Milk Board, EMB), qui menace d'une «grève européenne» des livraisons de lait.

(Source AFP)

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau