Chômage : Les derniers chiffres fournis par Wauquiez et Lagarde étaient faux !

Slovar blog. 11 décembre par Slovar

Le chômage est devenu la première préoccupation des français et le gouvernement le sait parfaitement.

Dans la mesure où les licenciements se sont brusquement accélérés ces derniers mois, il a fallut beaucoup de "talent" à nos duettistes pour nous faire croire à l'efficacité de leurs mesures.

Néanmoins, on apprenait, très récemment par les ministres en charge du dossier que : "Le taux de chômage était resté globalement stable au troisième trimestre en France"

Eric Heyer, économiste à l'OFCE avait jugé "étonnante" la stagnation du taux de chômage et mis cette situation sur le compte de : "chômeurs découragés, principalement des jeunes, qui ne cherchaient pas d'emploi".

Coup de clairon de Laurent Wauquiez : "On a arrêté la hausse du chômage", "la France a le mieux amorti la crise sur le front de l'emploi et on a fait les bons choix", déclarait immédiatement le secrétaire d'Etat à l'Emploi, en se défendant de tout "triomphalisme".- Source AFP/Google

De son côté Christine Lagarde, estimait le 3 décembre dans un communiqué que cette stabilité était : "encourageante" et se déclarait également satisfaite de "la hausse du taux d'emploi des seniors au 3ème trimestre ... / ... " - Source JDD

Et puis, plus rien. Sauf qu'on apprend aujourd'hui, 11 décembre 2009, que ces chiffres étaient ... Faux !

"L'Insee s'est planté au troisième trimestre. Il a rectifié, hier. Le résultat est bien plus mauvais qu'annoncé" Ecrit Hervé BABONNEAU dans Ouest-France

" Le pire de la crise est passé pour l'emploi ! Coup de clairon de Laurent Wauquiez, mi-novembre. Le secrétaire d'État à l'Emploi se basait alors sur les chiffres provisoires de destructions d'emplois au troisième trimestre, publiés par l'Insee. Seulement 5 500. Patatras ! Les statisticiens de l'Institut se sont pris les pieds dans les chiffres. Et pas qu'un peu.

Ce ne sont plus 5 500, mais 80 700 emplois que l'économie française a supprimés de juillet à septembre, a-t-on appris, hier, toujours de l'Insee.

Les petites entreprises pas prises en compte

Ah bon ! comment est-ce possible ? L'Institut de la statistique voudrait bien le savoir. Piteux, il avoue que son premier chiffre ne prenait pas en compte les entreprises de moins de dix salariés. Qui sont au moins un bon million à employer d'une à neuf personnes. Selon les statistiques de 2007...

Déterminé, il va mener une « expertise », sans doute confiée à des matheux pour savoir où le bât blesse si douloureusement. D'habitude, l'Insee retombe à peu près sur ses pieds entre le provisoire et le définitif. Depuis plusieurs trimestres, l'écart grandit. ... / ... Pour le gouvernement, c'est très gênant.

Prompts à célébrer les bonnes nouvelles, voilà les ministres condamnés à revoir leurs calculs. Au final, tout cela montre que l'amélioration spectaculaire du troisième trimestre n'était qu'un leurre. ... / ... "

Ce qui signifie que les mesures tant vantées par nos deux ministres, n'ont eu AUCUN EFFET sur le chômage !

Madame Lagarde et Monsieur Wauquiez, il va falloir venir nous expliquer comment "vous n'avez pas arrêté le chômage"

Autres sources et informations complémentaires
Jobetic
Les Echos
Commentaires (1)

1. Perrichon 18/12/2009

Ce sont des menteurs, ils disent ce qu'ils veulent et le bon peuple ne bronche pas. Mais jusqu'à quand va t-il rester silencieux notre peuple ? J'ose espérer qu'il ira tout de même voter pour les régionales et ne se trompera pas de bulletin...

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Le Lot en Action, 24 avenue Louis Mazet, 46 500 Gramat. Tél.: 05 65 34 47 16 / contact@lelotenaction.org