Clearsteam 2, une bombe à retardement ?

Agoravox. 20 septembre 2009 par Imhotep

Imhad Laoud, l’espion d’opérette, le manipulateur en demi-chef, l’orgueilleux falsificateur, avait fait, après clôture de l’enquête faut-il le rappeler, une déclaration fracassante (quoi que dans ce brouhaha de Clearstream 2 il est difficile de faire encore plus de bruit) impliquant un peu plus Villepin en déclarant que Gergorin lui aurait demandé d’inclure le nom de Sarkozy sous la connaissance du ministre des affaires étrangères de l’époque. Mais voilà que pour ajouter à la confusion un témoignage encore plus récent et à 48 heures de l’ouverture du procès du beau-frère du prévenu numéro 1, Michel Piloquet risque de remuer la boue et rendre l’eau encore plus trouble s’il en était possible.

VOIR EN LIGNE :
Texte
 Ce témoignage est le scoop de Médiapart. On apprend une étrange histoire. Entre 1998 et 2004 Imhad lahoud et le beau-frère de Villepin (les deux sœurs sont leur deux femmes) entretiennent des relations amicales étant voisins et leurs enfants ayant été dans une même école. Or en mars 2004 à la demande de Laoud, Michel Piloquet prend en stage chez lui Anne Casanova, la fille de François Casanova des RG très proche de Bernard Squarcini, lui même très proche de Nicolas Sarkozy si proche qu’à peine à l’Elsée celui-ci le fait monter en grade : Le 27 juin 2007, Bernard Squarcini a été nommé en Conseil des ministres directeur de la surveillance du territoire, en remplacement de Pierre de Bousquet de Florian.
Depuis le 2 juillet 2008, il est à la tête de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) née de la fusion, effective au 1er juillet 2008, de la Direction de la surveillance du territoire (DST) et de la Direction centrale des renseignements généraux (DCRG) (Wikipédia). Avec Bernard Squarcini à la tête de la Direction de surveillance du territoire, Nicolas Sarkozy continue à placer ses proches à des postes exposés. Cette nomination intervient après celles Frédéric Péchenard, directeur de la police nationale, et de Michel Gaudin, préfet de police de Paris. (L’express.fr)
Il est à noter que ce même homme a été nommé par Villepin comme responsable de la filature qu’il aurait subi récemment par deux hommes de son service (Le Post) : Où : Dans une interview accordée à Radio Classique, qui confirme une information de Charlie Hebdo.
Contexte : L’avocat de Dominique de Villepin avait annoncé mardi que son client avait été suivi en avril dernier par des policiers de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI).
Le patron de la DCRI, Bernard Squarcini, a nié ces filatures.
Mais ce mercredi, Dominique de Villepin confirme cette information.
Le ministère de l’Intérieur n’a pas souhaité faire de commentaires.
 
Cette information est intéressante quand on la met en parallèle de cette étrange histoire du mari de la soeur de la femme de l’ex-Premier Ministre du roi fainéant Chirac. Il faut noter également que lors de la nomination de ce corse ami du Guide, Michèle Alliot-Marie déclarait qu’il ne lui avait pas été imposé par le château (Michèle Alliot-Marie, ministre de l’Intérieur, a assuré que les nominations actuelles à la tête de l’institution policière ne lui étaient pas imposées par l’Elysée et s’effectuaient selon des critères de compétence. - ibid) ce qui est fort intéressant quand on sait que MAM passe très étrangement au travers des gouttes de l’affaire Clearstream 2 alors qu’elle était aux premières loges et la première informée des fameux listings bidonnés.
 
Revenons à l’étrange affaire de Michel Piloquet, Imad Lahoud et Anne Casanova. Un beau matin (cela fait très poétique non ?) quelle ne fut pas la surprise du beau-frère en mars 2004 (notez bien mars 2004) de trouver dans son bureau la jeune stagiaire fille d’un proche collaborateur du futur grand chef de l’espionnage en France et déjà ami de Sarkozy, avec Imad Lahoud (lui qui n’est pas l’employé du sus-nommé !) en train de traficoter dans son ordinateur personnel. Les explications du couple sont du plus pur fumeux catégorie supérieure : Anne Casanova aurait appelé Lahoud qui passait par hasard dans le quartier car elle n’arrivait pas à ouvrir un fichier utile pour son stage. Comme le hasard fait bien les choses n’est-ce pas ? Et notre espion de pacotilles avait en main une clé USB ! Hors le fait qu’il y a dans cette société un directeur informatique apte techniquement à aider la jeune stagiaire d’école de commerce de Rouen, et surtout pour des raisons professionnelles et de confidentialité autrement plus qualifié que le génie des maths, cette explication ne tient pas la route le temps d’une rose. Les hypothèses sont multiples :
- mettre un dossier compromettant dans cet ordinateur
- pirater des éléments comme par exemple un carnet d’adresses électronique
- mettre un cheval de Troie pour pirater ultérieurement des informations.
 
Le lendemain de cette opération de la baie des cochons, bizarre - j’ai dit bizarre comme c’est étrange - Anne Casanova démissionne. N’est pas Matahari qui veut. On peut conjecurer comme le disent les bons journalistes, qu’il y a du louche là-dessous. Relions quelques éléments et quelques chronologies :
- Piloquet est le beau-frère de Villepin
- Anne Casanova ets la fille d’un proche collaborateur de Squarcini qui est un très proche de Sarkzoy
- nous sommes en mars 2004 date où le patronyme Bosca et celui de Nagy sont ajoutés à ce fameux listing déjà truqué.
- Pasqua déclare qu’en mars 2004 Sarkozy lui aurait dit qu’une manipulation se préparait contre lui !
 
Une autre information ressort de cette entrevue vidéo. Lahoud aurait dit à Elisabeth Piloquet, la femme du beau-frère, qu’il avait rencontré par deux fois Nicolas Sarkozy. Il aurait insisté en demandant à celle-ci de le répéter pour être bien sûr qu’elle avait compris et mémorisé. C’est en février ou mars 2007. Ceci est en concordance avec les affirmations sur PV de Lahoud qu’il aurait rencontré Nicolas Sarkozy par deux fois ce que dément ce dernier.
 
S’il n’est pas possible de prendre pour argent comptant (d’autant que Lahoud a fait perdre 42 millions de dollars en tant que gestionnaire à ses employeurs et qu’il a goûté aux geôles de la France) on peut se satisfaire des faits qui sont contrôlables : Anne Casanova est-elle la fille du Casanova des RG ? A-t-elle été recommandée par Imad Lahoud ?A-t-elle était en stage dans l’entreprise de Piloquet ? Si oui, les dates correspondent-elles à ce qu’il dit ? Est-elle partie brusquement et à quelle date de son stage ? Tout ceci doit être vérifiable et si les vérifications le confirment ce témoignage est crédible quant à ces faits troublants.
 
Il y a une question à laquelle il faut répondre : pourquoi ce témoignage vient-il si tard (il n’en parle à Villepin que le 23 ou 24 août 2009) ? Piloquet donne en fait deux réponses :
1- il n’aurait pas fait le lien immédiat de ce comportement et un intérêt évident pour la clarté des débats
2- il a décidé d’intervenir car - ce qui pour le coup est nouveau - dans un livre récent et dans la presse son nom aurait été cité comme preuve que Lahoud aurait rencontré Villepin par le fait que l’un était une relation amicale du premier qui lui était le beau-frère du troisième. Piloquet a voulu démentir cette information.
 
La seconde raison est assez convaincante (n’étant jusqu’alors pas cité, il ne sentait pas concerné), la première plus ou moins. Je peux émettre une hypothèse dans laquelle l’envie de ne pas être mêlée à cette histoire qui fait beaucoup de dégâts, un lutte intérieure pour savoir s’il faut ou non en parler et peut-être des rapports entre beaux-frères qui ne sont pas au beau fixe et que c’était une décision difficile jsuqu’à ce qu’un des deux plateaux la balance est pesé plus lourd que l’autre. Mais ce ne sont que des supputations.
 
Il reste des zones d’ombre quant à la démarche de la justice et en regard des faits :
1- Pourquoi Sarkozy ne porte-t-il plainte qu’en janvier 2006 alors que Delmas, lui aussi impliqué dans ces fameux listings a, lui porté plainte dès septembre 2004 ?
2- Pourquoi ce qui au départ était une affaire Delmas, EADS, frégates, affaire industrielle, ne devient-elle que massivement Sarkozyaque ?
3- Pourquoi ne parle-t-on que de Villepin et jamais de Michèle Alliot-Marie impliquée avant Villepin dans cette affaire qui n’a pas plus averti Sarkozy que Villepin et alors qu’Imad Lahoud a déclaré qu’il était protégé par elle et qu’il est le principal protagoniste de cette affaire ?
4- Pourquoi cette affaire concerne-t-elle essentiellement Villepin alors qu’il y a 40 parties civiles ?
5- Pourquoi déclare-t-on que Villepin voulait empêcher a prise de pouvoir à la tête de l’UMP de Sarkozy alors que celui-ci est élu président le 28 novembre 2004 et que pour empêcher cette élection il aurait fallu que cette affaire soit terminée avant cette date et alors que la presse n’en parle la première fois qu’en juillet 2004 et que le nom de Sarkozy n’apparaît que le 17 septembre 2004 ?
6- Pourquoi continue-t-on à déclarer que Gegorin est un corbeau alors que sa dénonciation n’était anonyme que de façade - ce que tout le monde sait - car je juge Van Ruymbeke qui l’avait rencontré lui avait demandé de procéder ainsi ?
7- Pourquoi le parquet a-t-il changé d’avis et demandé un complément d’enquête qui n’a servi strictement à rien ?
8- Pourquoi la justice par l’intermédiaire des juges d’instruction a-t-elle entendu à nouveau Imad Lahoud quand le dossier d’instruction était clos pour une déclaration qui enfonçait Villepin ? Serait-ce que le procès ferait peur à cette justice car pas assez convaincant ?
9- Pourquoi Marin fait-il des déclarations avant procès ?
10- Pourquoi considère-t-on que Nicolas Sarkozy est atteint dans cette affaire quand tous les autres prévenus sont nommés de façon explicite et que c’est le seul qui ne le soit pas et que seuls les patronymes de son père sont cités ? Pourquoi n’y-a-t-il pas une une enquête qui permette de s’assurer que c’est bien de lui qu’il s’agit ?
11- Pourquoi ne nous donne-t-on pas d’explication logique à cette différence unique ?
12- Sarkozy était-il au courant bien avant ses affirmations quand des témoignages de Bertrand, Pasqua disent le contraire ?
13- Sarkozy a-t-il rencontré par deux fois Imad Lahoud ?
14- Que faisaient Anne Casanova et Imad Lahoud devant l’ordinateur de Piloquet ?
15- Villepin est-il si stupide qu’il donnerait des faux listings à la justice auprès d’un juge réputé et sérieux par l’intermédiaire de Gergorin les sachant d’évidence faux et ne pouvant ignorer que la justice les trouverait faux et donc que cela ne pourrait en aucun cas nuire à Sarkozy, et que la justice étant lente (la preuve) cela ne pouvait empêcher l’élection du Kasier à la tête de l’IMP mais assez rapide pour qu’avant 2007 on sache qu’ils sont faux et donc que leur transmission à la justice ne pourrait pas nuire à la carrière de Sarkozy mais au contraire le victimiser - ce qui fait bien dans le story telling du candidat à la magistrature suprême - et lui nuire à lui Villpein comme un manipulateur en plus stupide ?
 
Et si tout n’était qu’une bombe à retardement pour un autre instigateur qui veut jouer à la victime et qui a manipulé tout le monde, ce qui est la question que pose cette révélation de Médiapart, révélation qu’Internet permet ?

Vignette : design de Joel Escalon
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Le Lot en Action, 24 avenue Louis Mazet, 46 500 Gramat. Tél.: 05 65 34 47 16 / contact@lelotenaction.org