Encore une énorme facture chez Orange: 159.212 euros

Libération. 17 novembre 2009

Il s’agit du troisième cas de surfacturation rendu public en une semaine. En cause, à nouveau: une clé 3G «illimitée»...

Un médecin urgentiste, abonné à internet avec une clé 3G illimitée, a affirmé mardi à l’AFP être en contentieux avec l’opérateur Orange depuis six mois après avoir reçu une facture de 159.212 euros, marquant le troisième cas de ce type rendu public en une semaine.

«Au départ j’ai cru à une blague», a raconté à l’AFP Jean Spadaro, confirmant une information de l’Observateur du Valenciennois. Ce journal avait également révélé la semaine dernière une mésaventure similaire vécue par un habitant de Petite-Forêt près de Valenciennes, Eric Gernez, qui a reçu une facture de 45.000 euros pour le seul mois d’août.

«J’ai souscrit en novembre 2008 un abonnement internet de base par clé 3G à 30 euros par mois» mais «voyant mes factures atteindre des sommes allant jusqu’à 860 euros en avril, j’ai décidé en mai de souscrire un abonnement illimité par clé 3G +Orange business+ à 50 euros par mois», a expliqué Jean Spadaro, médecin urgentiste de 47 ans, résidant à Fontainebleau (Seine-et-Marne).

«Quand j’ai vu ma facture du mois de mai, je n’en croyais pas mes yeux: 159.212 euros pour un mois de connexion. C’est impossible, surtout que nous ne l’utilisons pas tout le temps», explique ce père de deux enfants de 16 et 19 ans.

Les factures non détaillées de M. Spadaro, dont l’AFP a eu copie, sont de 53 euros pour le mois de février, 346 euros pour le mois de mars, 860 euros pour le mois d’avril avant de s’élever brutalement à 159.212 euros au mois de mai.

Selon lui, France Télécom ne lui a jamais expliqué que le forfait «illimité» ne concernait que le temps passé mais pas le volume utilisé, limité lui à 1 Gigaoctet (Go) par mois. Il affirme aussi qu’il a eu pour toute réponse à ses démarches des «mises en demeure avec menace de saisie».

Contacté, France Télécom n’avait pas réagi mardi en fin de journée.

Il s’agit du troisième cas de «surfacturation» rendu public en une semaine. Outre Eric Gernez, un responsable d’une société de courtage d’assurances de Saint-Herblain (ouest de Nantes) a également affirmé lundi avoir été facturé 39.500 euros au mois d’août pour sa clef 3G illimitée.

(Source AFP)

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau