Faire son dentifrice soi-même

Le Lot en Action n°43. 11 novembre 2011 par Bluboux

Amusez vous à décortiquer les étiquettes des dentifrices industriels et vous allez prendre peur…  L’intérêt d’un dentifrice bio est évident : il ne contient pas de composants chimiques, pas de colorants, ni arômes synthétiques, ni conservateurs. Vous pouvez acheter un dentifrice dans votre magasin bio habituel, mais il est également facile, rapide et peu onéreux de le fabriquer soi-même.


Petite histoire du dentifrice

 

dentifrice-3-brooses-anciennes.jpgLe nettoyage des dents est connu et pratiqué dans beaucoup de cultures traditionnelles autour du monde, depuis des temps très anciens, surtout en les frottant avec des brindilles ou des morceaux de bois. La première référence connue à propos du dentifrice date d'un manuscrit du 4ème siècle avant J.C., dans lequel il était prescrit un mélange de sel, de poivre, de feuilles de menthe et de fleurs d'iris. Il est possible aussi que les Égyptiens aient employé un mélange de cendres et d'argile.

Cependant, les pâtes dentifrices ou les poudres n'ont été utilisées à grande échelle qu'à partir du 19ème siècle. Au début de ce dernier, la brosse à dents était habituellement utilisée avec de l'eau uniquement, mais peu à peu les poudres dentifrices ont gagné en popularité. La plupart étaient faites maison. Les ingrédients les plus courants étaient la craie, la brique pulvérisée et le sel. Il fut recommandé en 1866 d'utiliser du fusain; beaucoup de poudres dentifrices furent brevetés sur cette base et ont fait plus de mal que de bien!

Dès 1900 fut recommandée une pâte à dents faite de bicarbonate de soude transformé en pâte par l'ajout d'un peu de solution de peroxyde d'hydrogène. Des pâtes dentifrices préemballées ont été commercialisées pour la première fois au 19e siècle, mais n'ont pas surpassé la popularité de la poudre dentifrice maison avant la période de la Première Guerre Mondiale.

Composition

Le dentifrice est un produit qui est en contact avec les muqueuses buccales et peut être avalé. Sa composition est donc extrêmement importante.

Un dentifrice industriel peut contenir des agents hydratants comme la glycérine et le sorbitol, qui servent aussi de solvants, des tensioactifs comme le lauryl sulfate de sodium qui est un agent nettoyant agressif, des agents antibactériens comme le triclosan, des conservateurs comme les parabènes (le butylparaben, le propylparaben et l'isobutylparaben sont allergènes et soupçonnés d'avoir des effets œstrogéniques), des colorants, des arômes, souvent artificiels comme l'arôme de menthe, du calcium produit à partir d'os d'animaux ou de chaux, du fluor sous forme par exemple de monofluorophosphate de sodium…

 

Quelques recettes de dentifrice

 

A base d’argile verte

Ingrédients :

- argile verte (ultraventilée de préférence, moins abrasive), en pharmacie ou magasin bio; l'argile en solution aqueuse capte les toxiques et libère des sels minéraux qui protègent les dents;

- infusion concentrée de romarin (ou clou de girofle, ou sauge...) : quelques poignées de romarin dans un fond d'eau bouillante, qu'on laisse quelques minutes à petit feu (pour le romarin : au marché, chez un épicier);

- huile essentielle (HE) au choix, à mélanger au nez, selon vos goûts (Attention: très fort et peut être dangereux : si vous n'êtes pas familier avec l'utilisation des HE, lisez à leur sujet avant).

- huile d'olive.

Facultatif :

- jus de citron : bon détartrant et désinfectant à utiliser occasionnellement : très agressif pour l'émail;

- sel gris : antibactérien/désinfectant;

Exemples d'huiles essentielles en rapport avec les dents, les gencives et la bouche :

- Eugenia caryophyllata - Girofle : peu chère, et spécifique des affections dentaires;

- Cistus ladaniferus - Ciste : très efficace pour les affections buccales;

- Commiphora myrrha - Myrrhe : cicatrisante, antiseptique;

- Mentha piperita - Menthe poivrée : rafraichissante;

- Mentha arvensis - Menthe des champs (la plus "mentholée") : tonifiante, antalgique, antibactérienne;

- Chamomilla recutita - Camomille sauvage : cicatrisante, apaisante;

- Salvia officinalis - Sauge : antiseptique;

Autres exemples d'HE :

- les agrumes Citron, Pamplemousse, Orange sont antiseptiques et parfument très agréablement,

- les lamiacées méditerranéennes Thym, Sarriette, Romarin... parfumeront également.

Préparation, pour un demi-pot de confiture (qui durera environ deux mois) :

dentifrice-2-argile.jpgA cause de l'argile, la mixture doit être préparée dans un pot en terre cuite (poterie) ou en verre, et mélangée avec une cuillère en bois de préférence (et surtout pas de métal oxydable). Remplir le pot d'argile au 3/4 et verser l'infusion de romarin en mouillant la pâte progressivement (comme pour une pâte à pain : d'abord très dense, puis on délaye pour éviter les grumeaux) jusqu'à obtenir une pâte fluide mais pas trop. Ajouter un peu d'huile d'olive (antioxydante, une CS), en mélengeant, jusqu'à ce que la pâte prenne un aspect onctueux.

Ajouter 10 à 20 gouttes de votre mélange d'huiles essentielles (suffisamment pour pouvoir la sentir après mélange, pas trop pour éviter d'avoir la bouche en feu !).

Le mélange doit être bien plastique (ajuster au besoin en rajoutant de l'argile ou de l'eau, il ne doit pas y avoir de jus qui surnage le lendemain). La préparation peut être répartie dans des petits pots, bien hermétiques, avec le moins d'air possible, pour éviter que les HE se volatilisent trop rapidement.

Utilisation :

Trempez légèrement la brosse à dents et utilisez ce mélange comme un dentifrice commercial. Pas de fluor, pas de "moussant". Efficacité garantie!

Trois fois par jour après chaque repas. Cette recette ne convient pas à certaines personnes, en raison du pouvoir abrasif de l'argile.

 

A base d’argile blanche

Mélangez 20g de carbonate de calcium (1) à 30g d’argile blanche,

Ajoutez une demi petite cuillère de poudre de racine d’iris (2)

Mélangez 2 g de bicarbonate de soude (abrasif doux, pour la blancheur) (3)

Pour parfumer cette base de pâte dentaire, ajoutez 25 gouttes d’extrait de pépins de pamplemousse avec 6 à 8 gouttes de l’huile essentielle du parfum de votre choix (lavande, citron, pamplemousse, menthe).

Pour la couleur et la fraîcheur, ajoutez 1 g de poudre de chlorophylle avec 50 ml de menthe poivrée (ou 30 mg de feuilles de menthe fraîche écrasée menu)

 

Une recette expresse

Versez 1 cuillerée à soupe de bicarbonate de soude dans un bol

Ajoutez une dizaine (ou plus) de gouttes de citron

Mélangez : cela va mousser. Continuez jusqu’à obtenir une pâte un peu compacte.

Et voilà, le dentifrice est prêt à l’usage ; à utiliser rapidement car il ne se conserve pas évidemment.

 

Conseil pratique

Afin de rendre plus agréable l’usage de la pâte on peut faire en sorte d’obtenir une pâte suffisamment lisse pour la mettre dans une bouteille distributrice munie d’un bec à pompe, semblable aux bouteilles pour le savon à main liquide… Il s’agit le plus souvent d’y rajouter quelques gouttes d’eau et de malaxer… Il est plus intéressant de se servir de la pâte à l’aide d’une bouteille de ce genre que d’avoir à tremper sa brosse à dent directement dans la pâte…

 

(1)  Le carbonate de calcium (CaCO3) est l’un des minéraux les plus abondants à la surface du globe ; on le trouve sous un très grand nombre de formes : calcaire massif, craie, marbre ... Il s'utilise dans les dentifrices comme épaississant et abrasif doux. Il est aussi intéressant pour son pouvoir opacifiant, notamment comme support blanc dans les produits de maquillage.

(2)  La racine d’Iris, également nommée racine de violette, est connue de certaines mamans puisqu’elle permet de soulager les bébés lors des poussées dentaires douloureuses.

(3)  Voir l’article consacré au bicarbonate de soude sur cette même page

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau