Le Lot en Action n°105 (novembre 2016)

Le Lot en Action, mis en ligne le 02 novembre 2016.

Le numéro de novembre (n°105) du Lot en Action sera dans tous les bons kiosques du Lot à partir du vendredi 04 novembre.

Une du n 105 webPour télécharger ce numéro du LEA en version pdf, rien de plus simple : cliquez sur le bouton ci-dessous (Acheter), et réglez ce numéro, soit 2,50 €, par Paypal ou votre carte bancaire. Dès confirmation de votre règlement, vous recevrez par mail (sous 24h) le journal en pdf, que vous pourrez enregistrer sur votre ordinateur et le conserver autant de temps que vous le souhaitez.

 

Pour acheter ce numéro du LEA en version papier et le recevoir par la poste, cliquez sur le bouton ci-dessous (Acheter), et réglez ce numéro, soit 4,20 € (3 € plus 1.2 € de participation aux frais de port), par Paypal ou votre carte bancaire. Dès confirmation de votre règlement, nous expédierons votre exemplaire par la poste.

Vous pouvez aussi vous abonner à la version numérique en cliquant ici. Pour commander un ancien numéro, envoyez-nous un mail : contact@lelotenaction.org

Édito de ce numéro

Hey ! Les copains ! Vous êtes les bienvenus…

Par Bluboux

Ça y est, nous rentrons dans l'hiver : le changement d'heure, la pluie, le froid, les fêtes qui approchent… Le réconfort, c'est un bon feu de cheminée, un pot de crème de marron à portée de main et le Lot en Action sur les genoux ! Et le numéro de novembre, c'est du lourd ! Du collectif d'abord, avec un dossier central concocté par Cécile avec tous les collectifs lotois qui préparent l'accueil des réfugiés de Calais et d'ailleurs. Parce que le global se décline au local, malgré ce que l'on essaye de nous faire croire. De Beaulieu et Saint-Céré à Cahors, de Gourdon à Figeac, partout des habitants se mobilisent pour alléger le calvaire que vivent les enfants, les femmes et les hommes qui viennent du Soudan, d'Afghanistan, de Syrie ou d'ailleurs. Et parce que ça nous fait du bien, aussi, de penser que l'on peut donner une autre image de la France que celles des camps qui font ressurgir de funestes souvenirs, que ce soit celui d'Argelès-sur-Mer, où l'on parqua les Républicains espagnols, du Struthof, où l'on extermina les juifs, ou bien encore celui du Larzac où l'on interna les Algériens… Des conférences, des films, des expos et surtout des rencontres, c'est ce que vous propose une multitude de militants, partout dans le Lot à l'occasion de la Semaine de la Solidarité Internationale.

Du lourd encore avec deux gros pavés jetés dans la mare de nos élus locaux. Le risque non négligeable de la fermeture de l'aéroport de Brive-Cressensac pour lequel le financement public n'est pas assuré au-delà de 2018 et celui du projet de méthaniseur à Gramat. Pour ce dernier, c'est la colère qui monte. Non pas sur le fond, un méthaniseur pour traiter les déchets de l'agro-industrie locale est plutôt à classer au rang des bonnes idées, mais sur la forme. Car une fois de plus, la mégalomanie de nos élus et l'effet d'aubaine de captation de fonds publics pour la pieuvre « La Capel » conduisent à surdimensionner le projet, oubliant au passage que produire de l'énergie induit un coût environnemental important (pollution, risques sanitaires).

Mais si le LEA permet de s'informer sur ce qui se passe localement en matière de décisions publiques, c'est aussi un bel outil pour connaître les initiatives, les alternatives et les projets collectifs. Deux écoles alternatives viennent d'ouvrir leur porte, à côté de Vayrac et de Brive, un jardin partagé se dessine à Figeac, on apprend la taille et la greffe des arbres à Montpezat-de-Quercy, à faire du Kendo à Cahors, la LPO et les Croqueurs de Pommes nous offrent des arbres, on brade à Lauzès, on troque à Saint-Pierre-de-Toirac. Bref ça bouge dans le Lot en ce mois de novembre !

Chères lectrices et chers lecteurs, sachez enfin que si vous avez dans les mains votre journal préféré, c'est grâce à une équipe d'une centaine de personnes, qui participent à la rédaction, la distribution, la compta, qui dessinent, mais également à toutes celles et ceux qui nous transmettent des infos, nous alertent, nous sollicitent, nous interrogent. N'est-ce d'ailleurs pas cela qui donne du sens à un journal citoyen ? La participation, l'autogestion, les échanges, les débats… Hey les copains ! Vous êtes les bienvenus !

Une du n 105 web

Commentaires

  • boux
    • 1. boux Le 02/11/2016
    Salut à toi Jean-Pierre, effectivement celui-là aurait pu être ajouté aux trois autres !...
  • Jean Pierre Jacob
    Laurent,
    parmi les camps qui font surgir de sinistres souvenirs, on a toujours tendance à oublier le camp de Montreuil-Bellay qui a interné les "gens du voyage".
    Amitiés JPJ

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau