Le planning familial en danger. Film Débat à Brive le Vendredi 15 mai (Ligue des Droits de l'Homme)



Dans le cadre de la loi de Finances 2009, le gouvernement a décidé de baisser de 42% les financements pour les actions sur le conseil conjugal et familial. Depuis la loi Neuwirth de 1967, elles sont assurées notamment par le Mouvement Français pour le Planning Familial (MFPF) partout en France. Ces financements seront purement et simplement supprimés dès 2010.

Le gouvernement souhaite aujourd’hui faire des économies sur le dos du Planning familial et les jeunes risquent d’être les premiers touchés. La conséquence de ces restrictions budgétaires, dans l’immédiat, est la fermeture d’un tiers des accueils du MFPF, et la disparition de très nombreux autres en 2010. Le Planning familial, ce sont 70 associations départementales implantées en France et les DOM, ce sont 450.000 personnes rencontrées chaque année, ce sont près de 1.000 bénévoles et 420 salariés qui se mobilisent aujourd’hui pour expliquer au public pourquoi la poursuite de leurs missions d’accueil et d’informations est essentielle pour toutes et tous.

450.000 personnes rencontrées tous les ans

Alors que la Ministre de la Santé, Roselyne Bachelot, a annoncé depuis son arrivée qu’elle faisait de l’information sur la contraception une de ses priorités, avec notamment la campagne de l’INPES “La meilleure contraception, c’est celle qu’on choisit”, elle envoie là un message bien inquiétant. Loin de ses déclarations de septembre 2007 où elle affirmait que « la défense des droits des femmes » avait structuré son « engagement depuis toujours » et où elle regrettait que l’accès au Planning familial n’allait pas de soi, elle assume aujourd’hui une décision qui asphyxie cette structure essentielle à l’information sur la sexualité, la contraception et l’avortement depuis sa création en 1956.

Près de 30% de jeunes mal informés sur la sexualité

Chez les jeunes, qui découvrent leur sexualité, l’information sur la sexualité et la contraception est primordiale. Les enquêtes de La Mutuelle Des Etudiants (LMDE) montrent que lors de leur premier rapport sexuel, près de 30% étaient mal informés sur la sexualité, et plus 15% étaient mal informés sur leur contraception. C’est pour permettre cette information que la LMDE et le MFPF organisent depuis plusieurs années des permanences communes d’information dans les universités ou dans les locaux de la LMDE.

Si demain la mission d’intérêt public du Planning familial ne peut plus être assurée, les jeunes, qui ont besoin de cette information au plus près de leurs lieux de vie et d’études, seront les premiers touchés. Le gouvernement doit aujourd’hui débloquer les sommes nécessaires au bon fonctionnement des permanences du MFPF. Le Planning familial a lancé dès le 29 janvier de cette année une pétition en ligne pour défendre le droit à l’information, à l’éducation à la sexualité pour tous à l’adresse suivante : www.planning-familial.org

CINE-DEBAT


Vendredi 15 mai à 18h
Cinéma le REX à Brive

Projection du Film  

Les Bureaux de Dieu

de Claire Simon 


Débat animé par

Nicole SAVY

Membre du Bureau National de la LDH


Faites circuler l'info, télécharchez les flyers à distribuer et l'affiche


 

 


 

 

 

 

« Les Bureaux de Dieu », un film d'intérêt public

 

Le planning familial, une affaire de cinéma ? Tel est le pari relevé par la réalisatrice Claire Simon, entourée de comédiennes célèbres (Isabelle Carré, Nathalie Baye, Nicole Garcia) et… inconnues. Le résultat : « Les Bureaux de Dieu », un film qui évoque la condition des femmes aujourd'hui. Attention, choc !

b

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Le Lot en Action, 24 avenue Louis Mazet, 46 500 Gramat. Tél.: 05 65 34 47 16 / contact@lelotenaction.org