Lettre ouverte à madame Bachelot : grippe A , vaccins, réquisitions

Agoravox. 12 novembre 2009 par Liebe

Vous nous avez menti. 
Depuis des mois vous racontez à qui veut l’entendre que nous sommes face à une pandémie mondiale gravissime qui va entrainer des milliers de morts à travers notre planète. (Entre 15 et 20 000)
 
Forte du soutien des laboratoires, de l’OMS, et des ordres divers et variés (des médecins, des infirmiers..) vous nous avez assurés, en faisant une campagne médiatique d’une telle ampleur que nous ne pouvions pas y échapper, qu’il n’y aurait aucune obligation de nous faire vacciner, mais que c’était fortement conseillé en raison des risques encourus. Vous avez également essayé de terroriser la population.
Le Docteur Marc Girard nous indique comment il est facile de créer une telle alerte.
 
Vous avez dés lors décidé d’acheter 94 millions de doses de vaccins, que le contribuable français va payer entre 8 et 10 euros la dose. Vous avez décidé de mettre en place des centres de vaccination un peu partout en France, alors qu’aucune alerte sérieuse ne montrait une réelle urgence.
En effet, on ne peut pas savoir si les chiffres donnés sont exacts, étant donné le peu de tests réels effectués. Les médecins parlent de syndrome grippal, de grippe, mais n’osent jamais prononcer le terme de grippe A, tant cela a pris de l’ampleur dans la conscience collective. De plus, il est très difficile de différencier grippe A et grippe saisonnière.
 
Il est vrai que vous ne devez avoir aucune confiance dans les médecins traitants pour mener à bien cette vaccination, n’est-ce pas. Ils ne savent pas ce que c’est que de vacciner. Ils ne le font jamais. De plus, il est nettement plus facile d’assurer un suivi correct des vaccinés s’ils l’ont été dans des centres dédiés à cet effet. Surtout lorsque le vaccinateur a vacciné une vingtaine de personnes en une heure...
Il est important de souligner que le transport des vaccins, leur dépôt en chambre frigorifique, ne risque en aucun cas de provoquer des ruptures de chaine du froid dans ce modus opérandi.
En effet, un vaccin doit être conservé au réfrigérateur. Il ne faut pas rompre la chaine du froid. Hors, n’en est-il pas de même pour tous les vaccins qui sont actuellement sur le marché ?
 
L’intérêt réel de cette vaccination en centre n’est pas uniquement le conditionnement des vaccins ? En effet, les vaccins se présentent sous une forme peu commune, puisqu’ils doivent être reconstitués, mais surtout d’un flacon on obtient 10 doses vaccinales...
 
Vous avez donc mis en place ces centres de vaccination, et avez lancé des appels aux personnels médicaux et para médicaux pour venir faire fonctionner ces centres. 
Vous aviez assuré que ces centres fonctionneraient sur la base du volontariat des personnels.
 
Hors, nous sommes étonnés même très en colère après vous car, le volontariat s’est transformé en réquisitions. 
En effet, réquisition tout d’abord des locaux, gymnases, salle des fêtes ; et divers locaux forcément adaptés pour respecter l’hygiène nécessaire, la chaine du froid et le respect de l’intimité des personnes qui viennent se faire vacciner.
 ( En effet, les personnes peuvent remplir leurs questionnaires derrière des paravents. Et les échanges médecin/usagers se font également derrière des paravents. En toute confidentialité ! )
 
Et puis réquisitions des personnels ; tiens il me semble qu’il y a un réel problème, oui vraiment réel car les personnels qui ne se sont pas portés volontaires, que ce soit pour se faire vacciner ou pour vacciner, avaient sans doute leurs raisons. 
 
Je tiens à rappeler ici, et cela a son importance, que les vaccinateurs doivent lors de leur première vacation s’auto-vacciner
Aucune obligation de se faire vacciner, dites vous et pourtant vous obligez les personnels à aller vacciner et à se faire vacciner. 
Vous maniez l’art du mensonge avec une grande dextérité Madame Bachelot.
 
Aussi, je suis en colère car je fais partie de ces personnels que vous réquisitionnez. Ces personnels qui ont appris hier matin que s’ils refusaient de se rendre complice de votre délire, étaient passibles de poursuites judiciaires. Ces personnels qui ne seront pas rémunérés, comme appris également hier matin, (contrairement aux médecins, et aux étudiants en médecine) et doivent abandonner leur travail en cours pour aller vacciner. 
 
Vous nous avez donc menti Madame Bachelot. 
A l’heure actuelle, où l’on parle des problèmes de pressions au travail qui entrainent de tels problèmes que les ouvriers, les techniciens, les personnes qui subissent en arrivent à se suicider, vous devenez notre plus grande source de pressions. 
Et une pression qui emprisonnent les fonctionnaires pieds et points liés. Que souhaitez-vous ? Vous souhaitez que les personnels qui refusent de s’allier à votre délire dépriment et finissent par se suicider ? 
 
C’est ce que je ressens pour l’heure, car, comme je ne veux en aucun cas avoir une telle responsabilité dans ce délire, risquer d’injecter un produit aussi insuffisamment testé...qui a déjà provoqué des décès en Suède, en Hongrie, qui a provoqué des problèmes de toxicité neurologique et cardiaque...
Un vaccin qui, comme le reconnait Novartis a des effets secondaires importants. (bizarrement on ne trouve plus en ligne la liste des effets secondaires sauf sur un site qui les a copiés. )
Non, je ne peux supporter ce poids que vous faites peser sur nos épaules. Sachant qu’avant toute vaccination, les médecins doivent informer leurs patients des risques encourus. Connaissent ils réellement tous les risques, en regard du peu de temps de mise au point du vaccin ? Liront-ils la notice intégrale dudit vaccin à la personne vaccinée ?
 
Est-ce que cela sera fait en toute objectivité ? 
 
Bien entendu, vous nous avez dédouanés de porter cette responsabilité devant les tribunaux, comme vous en avez dédouané les laboratoires pharmaceutiques, mais qu’en est-il de notre responsabilité éthique et morale ? 
Vous allez demain vous faire vacciner, pour inciter la population, je pense que vous allez le faire devant les caméras, aurez vous comme en Allemagne, un vaccin prévu pour l’élite (ou un placebo) ?
 
Madame Bachelot, vous auriez mis autant d’argent dans la publicité concernant les autres moyens que sont les moyens physiques (lavage de mains, isolement, masques..), je vous aurai soutenu.
Vous auriez , et là c’est de votre responsabilité, mis autant d’argent dans des publications concernant la possibilité que chacun a de renforcer ses propres défenses immunitaires en mangeant correctement, en évitant toute source de pollution ... : vous auriez fait gagner de l’argent à notre pays, et vous n’auriez pas perdu toute crédibilité auprès des personnels qui n’ont plus aucune confiance en vous et en votre capacité de décision en cas de crise. 
Aujourd’hui, je vous l’annonce, je ne me ferai pas vacciner et je n’irai pas vacciner. 
Pour ceux qui souhaitent suivre mon exemple, voici un article du Docteur Marc Girard à faire circuler. 
 
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Le Lot en Action, 24 avenue Louis Mazet, 46 500 Gramat. Tél.: 05 65 34 47 16 / contact@lelotenaction.org