Logement : retour des tentes rue de la Banque

Politis. 10 juillet 2009 par Margaux Girard

Vendredi 10 juillet, à midi, des familles sans logis et l’association Droit au logement (Dal) se sont rassemblés rue de la Banque, à Paris, pour fêter la restitution de leurs tentes. Condamné en novembre 2008 à une amende de 12000 euros ainsi qu’à la confiscation des tentes et matelas qui permettait tant bien que mal aux familles de dormir dehors, le Dal a été relaxé le 28 mai par la Cour d’appel de Paris.

Jean-Baptiste Eyraud, président du Dal, salue cette décision de relaxe qui « traduit l’échec de la politique répressive menée depuis 2007 contre les sans-abris et les mouvements de défense des mal-logés et légitime la lutte que les familles de la rue de la Banque ont menée ».

Les militants se sont rués sur le camion pour en sortir les tentes, récupérées le matin même dans un hangar du service des scellés, dans le Val-de-Marne.

Une marée de toile rouge a envahi la rue de la Banque jusqu’au Palais Brogniart. Jean-Baptiste Eyraud, le président du Dal, a bien précisé qu’il ne s’agissait pas d’un nouveau campement. « Il faut qu’on vérifie leur état », a-t-il expliqué.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau