Monsanto tente de s’accaparer les gènes d’une race de cochons

Article publié sur le site de Bastamag (voir les liens sur la toile)

Brevetage du vivant

Monsanto tente de s’accaparer les gènes d’une race de cochons

Par Ivan du Roy (8 avril 2009)

C’est une véritable tentative de privatisation du vivant. La firme Monsanto tente de breveter des gènes d’une race allemande de porcs. « Le brevet en question permettrait à Monsanto de toucher des royalties sur tout croisement utilisant cette race de porcs rustique, qui a donc sa place en élevage biologique », s’inquiète la Fédération nationale de l’agriculture biologique (FNAB), qui appelle à s’opposer à cette demande de brevet. Celle-ci a été déposée auprès de l’Office européen des brevets par l’entreprise états-unienne Newsham Choice Genetics, spécialisée dans l’élevage de cochons et l’amélioration de leurs « performances », qui a fusionné en 2007 avec la filiale de Monsanto, Monsanto Choice Genetics.

« La raison principale pour faire opposition est d’ordre éthique : le brevet ne se base pas sur une invention mais vise, au contraire, la maîtrise de la production des denrées alimentaires. Ce brevet aura des conséquences importantes en matière de dépendance des éleveurs et des consommateurs », explique la FNAB. Elle invite « tous ceux qui s’opposent à ce type de pratiques monstrueuses » à soutenir l’association allemande de producteurs bio Naturland, et à envoyer des lettres d’opposition avant le 10 avril.

Ci joint, les lettres type en anglais ou en allemand, à imprimer, signer et envoyer à l’adresse suivante :

« Kein Patent auf Leben », Frohschammerstr. 14, D-80807 Munich (Allemagne)

- En allemand (sur Internet)

- En anglais (à télécharger) :

PDF - 294.6 ko
Commentaires (6)

1. Christophe 18/04/2009

au fait j'ai copié ces messages de Laurent sur un autre forum sur web-agri là où j'ai trouvé le lien vers ce site du Lot:
http://www.web-agri.fr/forums/default.aspx?g=posts&t=244497

2. Christophe 17/04/2009

C'est clair. Les questions du début de l'article se suffisent à elles-mêmes pour voir les risques :
Va-t-on breveter le vivant ? Les éleveurs vont-ils devenir dépendant des firmes multinationales ?
ça promet...

3. Laurent (site web) 17/04/2009

Et bien je viens de lire l'article sur Web-agri. Je ne suis pas éleveur, mais toutes ces tentatives pour essayer de rassurer, mais en employant le conditionnel (cela ne devrait pas porter sur le gène, ne devrait concerner que la méthode brevetée, les éleveurs devraient pouvoir...) cela m'inquiète. Et quand on connait les techniques employées par Monsanto et compagnie pour épuiser tous les recours juridiques (et là le délai de contestation du brevet vient d'être forclos...), si j'étais un éleveur, jecrois que je me mettrai vraiment en colère...
Ces derniers travaillent déjà à perte et depuis longtemps, alors s'ils doivent en plus payer des royalties à Monsanto and Co, ils risquent de sortir le 12 !

4. Web-agri (site web) 16/04/2009

Voilà la suite de l'affaire :
Brevet et élevage de porcs - L'Office européen de brevet démêle la pelote
( Publié le 16/04/2009 à : 09H 04 min )
voir http://www.web-agri.fr/actualite-agricole/economie-social/article-brevet-elevage-porc-office-europen-brevet-contestation-1142-55300.html
Branle-bas de combats dans les associations écologistes et chez les éleveurs de porcs allemands ! La cause de cette effervescence ? Un brevet.Mais pas n’importe lequel. Celui-là donnerait à la firme détentrice un droit sur tous les porcs porteurs du gène. Nous avons ainsi contacté l’Office européen de brevets : pas de panique, « le brevet ne concerne pas un gène » et les productions ne seront pas forcément couvertes par le brevet, explications…
Article complet sur http://www.web-agri.fr/actualite-agricole/economie-social/article-brevet-elevage-porc-office-europen-brevet-contestation-1142-55300.html

5. Laurent 12/04/2009

Merci Pierre pour ce commentaire. Je suis allé lire les deux articles que tu mentionnes dans ton commentaire. S'il peut y avoir un doute sur le fait que ce soit Monsanto ou bien une de ses ex-filiale qui dépose ce brevet, il me semble bien comprendre qu'il n'y a aucun doute sur le fait qu'une demande de brevet à bien été déposée... Et l'idée de poser des brevet sur le vivant, moi, ça m'ulcère...

6. Pierre (site web) 12/04/2009

Attention à ne pas se faire manipuler.

Sur ce sujet, rien n'est sûr, donc restons prudents.
Lire à ce sujet ces 2 articles du 10 avril :

* Elevage porcin - Un brevet pour s’approprier le vivant ? http://www.web-agri.fr/actualite-agricole/economie-social/article-elevage-porcin-brevet-fnab-gene-polemique-race-allemande-1142-55187.html

* Brevet et élevage de porcs - Monsanto accusé à tort ? http://www.web-agri.fr/outils/fiches/fichedetail.asp?id=55185

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Le Lot en Action, 24 avenue Louis Mazet, 46 500 Gramat. Tél.: 05 65 34 47 16 / contact@lelotenaction.org