Petit banquet islamophobe entre amis

Bakchich Info. Le 13 décembre 2010 par Emma Harelle

 

Un dîner avec "Riposte Républicaine", l’association derrière Riposte Laïque qui rassemble adhérents et élus UMP, membres du FN, de la Ligue du Sud, aux côtés d’anciens militants de gauche passés au brun.

« Le relais de Brégaillon » situé à l’entrée de La Seyne-sur-mer (Var) ne paye pas de mine, mais en ce jeudi 9 décembre, plus de cinquante couverts y sont dressés. Sur une des tables se trouve des piles de livres, dont Les dessous du voile et La colère d’un français, tous illustrés de sombres burqas. 22 euros par tête, c’est le prix d’entrée pour ce banquet organisé par Jean Théron, responsable régional de « Résistance Républicaine ». Émanation associative du site internet « Riposte Laïque » lancé en 2007 par l’ex-PCF et ex-LCR Pierre Cassen, l’association Résistance Républicaine est, elle, présidée par l’ex-PS, ex-MRC, et ex-Debout la République Christine Tasin. Entre deux bouchées de civet de sanglier, les deux compères mènent la barque. En eaux troubles.

Depuis la collaboration de ce groupuscule avec le Bloc Identitaire lors de l’organisation des apéros saucissons-pinard, ses animateurs n’ont eu de cesse de se défendre d’une quelconque appartenance à l’extrême-droite. D’autant que pour Christine Tasin : « L’Islam n’est pas une religion, c’est une idéologie, et c’est le nouveau totalitarisme ». S’il est vrai que le look gaucho des deux animateurs du groupuscule arborant des coupes de cheveux probablement réalisées avec des ciseaux à bouts ronds tranche nettement avec celui du militant d’extrême-droite traditionnel, leur verbe, lui, est sans ambiguïté. Après l’apéritif, Christine Tasin débute les hostilités : « « Il ne faut rien lâcher sur le vocabulaire. Je suis islamophobe et j’en suis fière. J’ai vraiment envie que ce soit une carte de visite, et qu’on le répète ». Tout au long du banquet, les participants fustigent trois grandes religions monothéistes : l’islam, l’islam, et l’islam.

Drapé des couleurs et du mot « république », chaque participant apporte sa pierre pour dérouler tout au long de la soirée l’argumentaire lepéniste : complot et gouvernance mondiale, islamisation de la France, immigration étrangère responsable des problèmes économiques, insécurité, perte de l’identité nationale, fin de la civilisation…

Un pied-noir prend la parole : « Si l’Algérie était restée française, vous n’auriez pas tous ces problèmes. J’ai soutenu l’OAS et j’en suis fier, car il fallait envoyer ce message à l’islam ». Il conclut sous les applaudissements, tout comme Philippe Granarolo, élu UMP à la mairie de La Garde (Var) également conseiller communautaire à la Culture de l’agglomération « Toulon Provence Méditerranée » : « Je suis un élu de droite, mais j’ai mis sur Facebook le discours de George Frêche contre le voile. On a Internet, Utilisons-le ! On est pas plus con que des gens qui sortent du Maghreb ». Une femme ajoute : « Moi, au supermarché, je mets des tonnes de porc dans le rayon hallal ! ». « Moi aussi ! » réplique une autre. Christine Tasin fait ensuite la promotion de ces actions islamophobes. Une troisième femme se lève et s’exclame : « La réponse, c’est Cochonou ! Quand on voit un voile, nous devons leur jeter des bouts de saucissons ! ».

Mais l’UMP Philippe Granarolo, prof de philo à la retraite, membre de l’Académie du Var et président du café philo de La Garde, n’était pas le seul élu du parti majoritaire ce soir-là. Se trouvait également Dominique Ospizi, conseiller municipal de la commune du Revest-les-Eaux : « Mon maire est UMP, mais moi je voterai sûrement Marine Le Pen », confie-t-il à Joël Houvet, tête de liste FN aux municipales de 2008 à La Seyne (7%) ayant quitté le parti pour être le numéro 3 varois de la Ligue du Sud de Jacques Bompard aux dernières régionales.

Quant à Dominique Michel, vice-président de La Ligue du Sud, ancien conseiller général frontiste et adjoint sous la mairie FN à Toulon, il prendra lui aussi la parole pour suggérer la distribution de croissants dans la rue : « Ils furent inventés après le siège de Vienne et symbolisent le refus de l’islam. Bientôt, il ne sera plus possible de les distribuer ». Pendant plus de trois heures, les saillies s’enchaînent, telles un TGV sur les rails de la monomanie.

"J’ai découvert l’amour de la France"

Si Riposte Laïque a été formée en 2007 par des dissidents radicalisés de l’Union des Familles Laïques (UFAL), il ne lui reste en réalité rien du discours de gauche dont Christine Tasin et Pierre Cassen revendiquent encore l’étiquette. L’association, présentée comme apolitique, annonce que, fidèle à son analyse elle ne pourra pas soutenir en 2012 les communistes, les socialistes, les écologistes ou bien même l’UMP. Plus tard, lors d’une autre sortie toute aussi apolitique, Pierre Cassen affirmera : « Aujourd’hui, la plus proche de nos positions, c’est Marine Le Pen ».

Selon le fondateur de Riposte Laïque, alias « Cyrano » sur son site internet, Marine Le Pen n’est pas d’extrême-droite. « J’ai dit beaucoup de conneries par le passé quand j’étais à l’extrême-gauche, mais depuis j’ai découvert l’amour de la France », justifie-t-il. C’est pourquoi il contribue à l’organisation le 18 décembre prochain -toujours aux côtés du Bloc Identitaire- des « Assises internationales sur l’islamisation de nos pays ». S’y retrouveront notamment Oskar Freysinger, le député suisse UDC leader du « Non aux minarets », le candidat à la présidentielle des Identitaires, et peut-être même le député du nord UMP Christian Vanneste annoncé « sous réserve ».

Et tandis que les coups de fourchette s’enchaînent, une participante interpelle Pierre Cassen, l’interrompant en pleine envolée lyrique sur la Loi de la séparation de l’Église et de l’État de 1905 : « Savez-vous qui était le président de la République en 1905 ? », lui demande-t-elle. Un ange -laïque- passe, puis, l’ex trotskar ne sachant pas qu’il s’agit d’Emile Loubet, baragouine quelque chose sur la loi de 1905. Avant de repartir au triple galop sur une tirade anti-islam, ce bouc-émissaire, qui d’après lui pourrait bien « appliquer la charia en France ».

 - JPG - 22.2 ko

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Le Lot en Action, 24 avenue Louis Mazet, 46 500 Gramat. Tél.: 05 65 34 47 16 / contact@lelotenaction.org