Pollution, collusions, corruption... le SYDED au coeur d'un système ?

Sources : Le Lot en Action de mars et avril 2015 (n°88 et n°89), par El Rebelde, mis en ligne le 31 mars 2015

 

Un haut-lieu de la délinquance environnementale  « le plateau des Matallines » à Crayssac

Info lot pollution crayssacDepuis près de 15 ans une doline de plus de 5 hectares sert de dépotoir en tous genres entre la D 811 et la D6 dans un No man’s land aux confins des communes d’Espère, de Crayssac, de Nuzéjouls et de Catus. D’autres activités développées sur ce site ne semblent pas non plus être conformes à la réglementation.

Cette décharge illégale recèle des produits hautement toxiques comme des déchets amiantés (notre photo).

Les lieux sont approvisionnés par des matériaux émanant des carrières proches et du SYDED voisin, mais pas seulement…

L’impluvium constitué par le plateau des Matalines alimente directement par les drains karstiques la source captée de Caillac et diverses sources de la vallée du Vert.

Le GADEL a déposé deux plaintes auprès du parquet de Cahors, plaintes qui ont été classées sans suite.

Les démarches d’intervention auprès des préfets successifs se sont heurtées à la passivité des représentants de l’État. Récemment encore des promesses ont été faites d’inspections imminentes par la DREAL et l’ARS mais les résultats se font attendre….

Le dernier classement a fait suite à une conciliation à laquelle le plaignant n’a pas été convié et qui a débouché sur une demande de régularisation de la part du procureur.

 

 

Plateau des Matalines à Crayssac-Catus, les pollution se pérennisent

 

Info lot pollution crayssac syded webIl y a quelques mois, le stock de déchets organiques en compostage du SYDED prenait feu pour la deuxième fois depuis la création du centre de traitement des déchets…

Les produits ont été évacués et déposés sur la commune de Crayssac voisine en deux points : une parcelle sise au lieu-dit « les Combes » et une plate-forme située au carrefour des D811 et D6 au lieu-dit « les Grands Camps » (notre photo).

Dans le premier cas, le préfet du Lot a aussitôt signifié au propriétaire, par arrêté préfectoral de mise en demeure, de régulariser la situation administrative de l'installation de stockage de déchets conformément aux exigences du Code de l'environnement. Sur le second secteur, aucune décision administrative apparentée à la précédente.

Le Groupement Associatif de Défense de l'Environnement du Lot (GADEL) s'en est inquiété en saisissant l'autorité compétente, d'autant plus que ce site fonctionne de façon totalement illégale depuis l'été 2003 ! Des travaux de comblement d'une doline de plusieurs hectares ont cumulé, depuis plus de dix ans, des déchets en tous genres, certains fortement toxiques, risquant de provoquer, par le cheminement des conduits karstiques, des pollutions de sources en Vallée du Lot (Caillac) et Vallée du Vert voisines. En outre divers produits bruts de carrières sont stockés et plusieurs scies à pierres fonctionnent sans protections (sécurité, poussières, bruit).

Le GADEL travaille sur ce dossier depuis l'origine. Suite à sa dernière plainte, le Parquet a classé l'affaire et mandaté la Direction Départementale des Territoires (DDT) pour organiser la régularisation de la situation. Depuis lors, non seulement la réhabilitation ne se fait pas, mais les déchets arrivent toujours...

Les autorités en sont tenues informées régulièrement.

Et personne ne bouge...

Droupifree L'intégralité de ce site est accessible gratuitement. Pour que l'association puisse continuer à éditer le site et le journal, nous avons besoin d'abonnés ! L'abonnement au journal est proposé en version papier (recevez-le par la poste ou à retirer dans un lieu de dépôt) ou numérique (format pdf). Vous pouvez également faire un don pour nous soutenir (montant libre).
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Le Lot en Action, 24 avenue Louis Mazet, 46 500 Gramat. Tél.: 05 65 34 47 16 / contact@lelotenaction.org