Quelle Incompétence ce Gouvernement!

C Politique. 29 décembre 2009

Le problème avec le National Sarkozisme, n’a rien de politique au sens strict. Non, c’est avant tout son incompétence totale, soit par ses représentants officiels soit par les conseillers et autres experts qui gravitent autour.
Ainsi peu importe que l’UMP mène telle ou telle politique, qui n’a d’ailleurs plus rien à voir avec le gaullisme. L’intégration de la France dans le haut-commandement de l’OTAN suivie paradoxalement par la vente du fleuron de notre marine nationale, le porte-hélicoptères « Le Mistral » aux Russes (sic!), et cerise sur le gâteau, de la signature d’accords politiques avec non pas la Chine, mais directement le Parti Communiste Chinois (re-sic!) prouvent aux indécis que la méthode Sarkoziste Fillonesque, à force de vouloir faire plaisir à tous les lobbies et de financer leur parti, relève littéralement du grand n’importe quoi et insulte en même temps les valeurs de la République Française.
Inutile de préciser que ce National Sarkozisme a dû faire se retourner plusieurs fois de suite le Général De Gaulle et nombre d’anciens combattants dans leur tombe.

grand emprunt national

Attardons-nous sur le nouvel exemple d’incompétence flagrante financée avec les deniers publics et fournie par le gouvernement et, soyons précis, les services de la com’ du premier ministre en personne via sa page internet officielle sur www.gouvernement.fr
Cette page éminemment didactique explique les tenants et les aboutissants du grand emprunt articulés autour des rubriques suivantes:
- Rattraper nos retards d’investissements et préparer la France aux défis du XXIème siècle
- Pourquoi un emprunt national ?
- Cinq priorités d’avenir cohérentes avec les réformes lancées par le Gouvernement
- Comment l’emprunt sera-t-il financé ?
- Quelle gouvernance pour l’emprunt ?
- Cet emprunt va-t-il augmenter le déficit et accroître la dette ?

Nous ne rentrerons que superficiellement dans les réponses à ses différentes questions, réponses évidemment tournées de manière à ce que ce grand emprunt soit forcément une bonne mesure avec uniquement les avantages, tout en oubliant de préciser que le dangereux précédent fut l’œuvre d’un certain…Nicolas Sarkozy.
Ce qui fait l’objet du scandale reste sans aucun doute l’erreur colossale née d’une confusion extrême entre les « millions » d’euros et les « milliards » d’euros qu’un enfant de collège ne fait plus.
Ainsi nous nous retrouvons avec un magnifique « L’emprunt national d’un montant de 35 millions d’euros sera consacré au financement de 5 priorités d’avenir »

erreur sig grand emprunt national

Ce qui aurait pu relever de la maladresse, de la coquille se révèle plutôt être d’une incompétence totale voire, dont on peut légitimement se demander, s’il n’y aurait pas là, volonté de nuire au premier ministre, qui a certainement mieux à faire que d’alimenter ce site web pourtant officiel.
Et de retrouver ici ou là:
- 35 millions d’euros, C’est le montant de l’emprunt, soit 1,8 % du PIB
- 60 millions d’euros, C’est le montant total de l’investissement privé et public qui est attendu grâce à l’effet de levier
- 13 millions d’euros, C’est le montant de l’emprunt qui sera financé grâce au remboursement des fonds propres prêtés par l’Etat aux banques
- 22 millions d’euros, C’est le montant de l’emprunt qui sera levé sur les marchés

Au final c’est tout l’article présent en téléchargement ici pour éviter une négation des faits, qui a été ponctué de « millions ». A titre de comparaison, le grand gagnant du loto pourrait rembourser à lui seul ce grand emprunt!

erreur sig grand emprunt national

En revanche le tableau final en bas de page, titré « Tableau des priorités Nationales » mentionne bien l’unité « Mds d’€ » bien plus crédible, prouvant que « quelque chose cloche » et d’un manque cruel de relecture.

erreur sig grand emprunt national

Jamais le peuple de France n’avait élu un gouvernement et par extension un pouvoir aussi incapable. Incapable d’agir, incapable de prévoir, incapable de s’entourer de personnalités compétentes, incapable de communiquer correctement via le SIG, service d’information du gouvernement, auteur de ce magnifique chef d’œuvre numérique web 2.0.
Félicitons chaleureusement Thierry Saussez le directeur de ce SIG, le même qui demanda l’augmentation du budget de ses services de 5,7 à 22,4 millions d’euros soit 229% pour 2009 en pleine crise mondiale! (source gauchiste du figaro.fr)
Un médiocre lèche-cul qui personnifie l’adage: « l’argent ne fait pas tout », certainement pas la compétence!

De quoi relever la colère de la France d’en bas et l’impopularité d’un pouvoir pitoyable justifiant un rassemblement tel que le « No Sarkozy Day »

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau