Qui est vraiment Etienne Chouard ?

Le Lot en Action n°50. 30 mars 2012 par Bluboux, mis en ligne le 16 avril

debat-chouard-1.jpg

A la suite des nombreux courriers reçus, suite à la parution de l'article sur Chouard dans notre numéro 49, il m'a semblé indispensable de faire le point sur ce malentendu : l'article de Sébastien était un compte rendu de la conférence faite par Chouard. S'il est vrai que dans sa conclusion, l'auteur laisse entendre qu'il n'apprécie guère le personnage, non seulement cette maladresse (un compte rendu se doit d'être objectif et non partisan)  ne méritait cependant pas un tel tollé, et de surcroit, les lecteurs qui ont régis vivement auraient du, à minima, se renseigner sur le personnage. Vous trouverez ci-dessous un petit éclairage sur notre conférencier.

Étienne Chouard, né en 1956, est enseignant en économie et en droit dans un lycée. Il s’est fait connaître du grand public en 2005, à l’occasion de la campagne du référendum français sur le fameux TCE (Traité Constitutionnel Européen), en s’engageant et argumentant avec brio pour le « non », se présentant « sans étiquette » et sans ambition politique personnelle.
En 2007, Étienne Chouard apporte son soutien au mouvement altermondialiste au premier tour de l'élection présidentielle et signe la pétition de soutien à la candidature de José Bové à la présidence de la République. Cette même année, quelques journalistes s’interrogent sur son rapprochement avec Thierry Meyssan, antisémite notoire, qu’il définit lui-même comme « un résistant (...), un homme charmant, calme et cultivé, rigoureux dans ses analyses ». Depuis cette prise de position surprenante, le personnage se rapproche également d’Alain Soral, intellectuel français sulfureux, antisémite, qui après avoir été adhérent du Parti Communiste (dans les années 90) rejoindra l’équipe de Jean-Marie Le Pen, en 2005, pour préparer la campagne électorale de 2007.
Étienne Chouard poursuit depuis son action et tente l'élaboration d'une « Constitution d'origine Citoyenne ». Il a mis en place un site wiki pour favoriser un travail participatif et anime de nombreux débats et conférences sur le sujet.
Lorsque nous avons reçu Étienne dans les studios d’Antenne d’Oc à Cahors, malgré les interrogations que nous avions quant aux relations ambigües qu’il entretient avec Meyssan, Soral, mais également Cheminade, ou encore en citant régulièrement des auteurs comme Joseph Proudhon et Eustace Mullins, violemment antisémites, nous avons convenu de consacrer l’émission à parler de ses idées plutôt que de lui. Parti pris assumé de l’équipe, que je pense raisonnable puisque nous avons davantage besoin, en ces périodes de transition, de réflexions et d’échanges constructifs.
Mais à la sortie du studio, en off donc, je n’ai pu m’empêcher d’interroger Étienne sur ces ambigüités. D’une attitude très calme, sereine, un brin condescendante telle celle qu’il avait eu au long des deux heures en studio, il est passé à une posture beaucoup plus agressive, réaffirmant ce que nous avions déjà pu lire : « Soral est un vrai résistant, c’est un type bien ».
Si vous vous rendez sur le site d’Étienne, ce que je vous engage à faire, lisez avec attention la réponse qu’il fait à ses détracteurs, qu’il qualifie « d’antifascistes ». Dans ce long courrier, je me suis amusé à reprendre quelques passages qui sont saisissants :
« À mon sens, l’antisémitisme est une erreur de jugement qui consiste à tout mélanger, amalgamer, simplifier à l’excès ». Non, Monsieur Chouard, l’antisémitisme c’est une idéologie dont l’expression est punie par la loi. La qualifier « d’erreur » est un glissement pour le moins pernicieux.

Voici ce que prévoit la loi française :
•    Provocation publique à la discrimination, à la haine ou à la violence nationale, raciale ou religieuse : 1 an d’emprisonnement et 45.000 € d’amende.
•    Contestation de crime contre l’humanité : 1 an d’emprisonnement et 45.000 € d’amende.
•    Diffamation raciale publique : 1 an d’emprisonnement et 45.000 € d’amende.

Dans ce même courrier, Étienne Chouard persiste et signe :
« Tous les racistes ne sont pas des fanatiques »
« Je ne considère pas l'antisémitisme comme un crime en soi »
Une autre citation qui sera particulièrement appréciée par les femmes : « Par ailleurs, je ne fais pas, moi, de l’antisémitisme ou de l’antiracisme l’alpha et l’oméga d’une politique de gauche ; je ne réduis pas la recherche de la justice sociale à la défense de quelques communautés particulièrement maltraitrées (les femmes, les étrangers, les juifs, les homosexuels, etc.) »
Enfin et pour terminer sur le personnage, qui ne mérite pas que nous y consacrions trop de place, j’attire votre attention sur ces positions quant à la peine de mort et l’IVG. Excellent orateur, fort habile, lorsque la question lui est posée, il écarte systématiquement l’objection de la peine capitale en expliquant que ce n’est pas une question intéressante et que l’on ferait mieux de se révolter contre les morts dues aux accidents du travail. Une fois, on peut le comprendre, mais à chaque fois, cela devient suspect, surtout lorsque, malgré une recherche acharnée, on ne trouve nul trace d’un positionnement clair contre la peine de mort.
Idem pour l’IVG, puisque Chouard ne répond pas, ne se positionne pas clairement pour l’interruption volontaire de grossesse, mais explique que tout peut-être remis sur la table.


Je n’ai pas la prétention d’apporter ici la réponse à la question posée par le titre de cet article, mais je m’étonne d’avoir reçu autant de coups de fil d’anciens militants de gauche, vieux briscards des surfaces, à qui on ne la fait pas, qui on été très prompts à réagir à notre maladresse (article de Seb) en prenant fait et cause pour Chouard en louant ses qualités indéniables… Ce type est dangereux, c’est mon intime conviction. Il parcourt les réseaux militants de France et de Navarre, il rencontre beaucoup de jeunes citoyens qui s’éveillent à la « chose publique », et au prétexte de débattre et de réfléchir à des idées intéressantes, il distille pernicieusement mais de façon redoutablement efficace ce type de poison.

Commentaires

  • fanny
    • 1. fanny Le 02/12/2015
    Cet article ne cite que des bribes de cette fameuse lettre et ne rend pas compte de l'ensemble de son propos... c'est de la manipulation, il dit exactement l'inverse ou alors le propos est bien plus nuancé que ce qui ressort ici: http://etienne.chouard.free.fr/Europe/forum/index.php?2011%2F09%2F15%2F142-le-fascisme-n-est-pas-assimilable-a-l-antisemitisme
  • goufio
    • 2. goufio Le 09/09/2014
    Etienne Chouard enseignerait l'économie sans diplôme d'économie comment est-ce possible? Il faut vérifier à tout prix
  • elefteria
    • 3. elefteria Le 15/05/2013
    Bonjour à tous, il est très important de vérifier par soi même si les accusations contre une personne sont justes. Tout simplement en retrouvant les propos originels, écrits ou vidéos, de cette personne.

    C'est très important d'avoir cette démarche pour séparer le vrai du faux. Ne jamais se fier à un article retranscrit et aller à la source. Ca prend du temps mais à la fin on ne se trompe pas de cible.

    Eleftéria.
  • Juju
    • 4. Juju Le 28/03/2013
    C'est fou de toujours vouloir démystifier ceux qui ont un message de vérité à faire passer.
    Chouard prend le temps de préciser avant de le citer que Mullins est un antisémite notoire. Peut-être, je ne sais pas. Il fait une critique du 'banquierisme' mondialisme. Ca le rend peut-être aussi antisémite que Mélenchon qui critique la finance internationale ? Pas facile de s'attaque aux banques, hein Jean-Luc ?

    Par ailleurs, il y a une vidéo où il a un échange avec Piero San Giorgio. Et il affirme être contre la peine de mort (contrairement PSG). Et Chouard de dire :"On est pas d'accord, c'est pas grave. Entendons-nous sur les points essentiels où nous sommes d'accord."

    Bref, je sens pas beaucoup d'honnêteté dans votre texte. Vous vous cachez derrière un humanisme à deux ronds, qui fait que Chouard est un facho et plus drôle cette semaine, que Mélenchon soit suspecté d'antisémitisme pour avoir osé critiquer Moscovici et sa politique de financier internationale.
  • ococ
    • 5. ococ Le 09/01/2013
    @fred Alors comme ça les discriminations qui existe dans notre société disparaitrons par magie! ... heu par révolution! Au petit matin du grand soir plus de misogynes ni de racistes... un peu comme en russie en 1917 pas besoin de lutter contre l'autoritarisme il tombera tout seul avec le capitalisme, l'Etat ne sera pas un problème vu qu'il sera au mains des ouvriers etc... On connait le resultat...

    ps:en réponse à un autre truc inouïe lu dan les commentaire: je n'ai aucune envie de rédiger un texte qui régira ma vie (constitution) avec des fachos... d'ailleurs je n'ai aucune envie de vivre sous le coup d'une constitution!!!

    Ps2: aux auteurs de cet article: merci beaucoup pour ce travail ne vous découragez pas malgré l'offensive de l'extreme droite et autres complotistes sur le net depuis quelques années déjà!
  • Fred
    • 6. Fred Le 18/05/2012
    Qui est vraiment Bulboux ?
    Je trouve les arguments de cet article très spécieux. Vous dites qu'il cite souvent Proudhon et Mullins, mais il cite également beaucoup d'autres auteurs et penseur qui ne sont notoirement pas antisémites.
    Par ailleurs, il me semble que la tentative d'élaboration d'une constitution citoyenne dont vous faites mention n'est pas écrite par lui mais par un nombre conséquent de citoyens qu'il ne supervise nullement.
    Quand à sa position sur la peine de mort, il a clairement dit dans au moins deux de ses conférences qu'il était contre !
    Enfin, peut-être Chouard est-il antisémite, fasciste, misogyne...pour ma part, je retiens surtout ses idées sur le fonctionnement d'une vraie démocratie et, dans une telle démocratie, l'antisémitisme, la peine de mort et tout ce que vous lui reprochez n'aura pas sa place.
    C'est bien de savoir à qui on a affaire, mais c'est mieux de comprendre de quoi on parle !
  • Michel Nguyen
    je découvre cet article, et votre site Le Lot en Action... à partir d'une publication de facebook. j'avais été très peiné d'apprendre que Etienne Chouard était "un facho" heureusement j'ai suivi le lien qui m'a amené vers cette page de ce site, et les réponses...

    merci pour le lien http://etienne.chouard.free.fr/Europe/forum/index.php?2011/09/15/142-le-fascisme-n-est-pas-assimilable-a-l-antisemitisme

    et aussi à Arthemisia pour son explication du pourquoi de l'antesemitisme... et de cette haine des juifs...et que le plus connu d'entre eux s'appelle Rothschild origine en plus de la naissance d'Hitler...
  • Laurent Guézou
    • 8. Laurent Guézou Le 25/04/2012
    Les mots ont un sens , et il faut être vigilant : E.Chouard ne dis pas "que le racisme c'est pas si grave" , il parle "d'une erreur de jugement" et ce n'est pas du tout la même chose.Au fond sa position est d'affirmer que seule une démocratie réelle peut nous tirer du très mauvais pas ou nous sommes. Il propose une élection par tirage au sort pour obtenir une assemblée vraiment représentative. Et si tout le monde est représenté , cela veut dire qu'il faudra être capable de travailler avec tous , y compris ceux dont on ne partage évidemment pas les idées fachistes ou racistes. Il faut réfuter et combattre ces"erreurs de jugement" par l'échange par la création d'un lien avec l'autre , cet étranger qui est aussi un autre nous même . Et c'est bien cette idée qui vous gêne ! Et ce qui me gêne moi c'est justement d'attaquer la personne Chouard quand ce sont ses idées qui dérangent. Les mots "distillé , trouble , pernicieux , poison , dérive" ne découlent pas d'une analyse ou d'un travail d'investigation , mais bien d'une peur , cette peur de l'autre et de sa différence , et le paradoxe est que c'est là dessus que le racisme fait sont lit. Alors le LEA veut-il être un vrai journal d'opinion ou ne fait-il que colporter des ragots ? Le chemin passe part une ouverture à l'autre et un regard porté sur nos monstres intérieurs.
  • Antone
    • 9. Antone Le 24/04/2012
    Ben je viens de passer un moment sur le site de Chouard et j'avoue que sa réponse au antifaschos est plus que bizarre. Et nul par sur son site il dit être contre la peine de mort ou l'ivégé. @ Guézou et Chercheuse, suis pas d'accord avec votre réaction. L'auteur n'attaque pas les idées du gars, mais bien son coté trouble. Et d'écrire que le racisme n'est pas si grave que ça, désolé, mais je vois pas comment vous pouvez accepté ça. L'auteur va peut être un peu loin en disant que Chouard est dangereux mais en tout cas il faut pas gober tout ce qu'il dit sans réfléchir. Merci au journal d'avoir le courage de dire les choses même si ca doit déranger.
  • Joce
    • 10. Joce Le 23/04/2012
    Ce que je ne comprend pas Chercheuse de Vérité, c'est que l'article que vous cité très justement en référence est, outre la rencontre de Laurent Cougnoux avec Etienne Chouard à Cahors, une des bases de la réflexion de cet article.
    Il serait peut être intéressant pour ouvrir un débat riche et bienveillant que vous donniez votre point de vue sur l'analyse des citations d'Etienne Chouard que comporte cet article parce qu'à mon sens elles sont révélatrices d'une dérive qui n'est malheureusement pas uniquement sémantique.
  • chercheuse de verite
    • 11. chercheuse de verite Le 23/04/2012
    Excusez moi Bluboux, mais vos critiques graves ne sont pas du tout fondées !! c'est de la calomnie grave !

    relisez Mr Chouard et vous verrez qu'il est très clair et très sensé !

    http://etienne.chouard.free.fr/Europe/forum/index.php?2011/09/15/142-le-fascisme-n-est-pas-assimilable-a-l-antisemitisme
  • Laurent Guézou
    • 12. Laurent Guézou Le 20/04/2012
    Qui est Laurent Cougnoux ? ou plutôt ou est-il ? J'ai été sidéré en lisant l'article sur E. Chouard du LEA 50 et encore plus en lisant la réponse à Lounis ci-dessus. Pendant qu'Etienne Chouard pose les bonnes questions , nous parle de démocratie et nous explique longuement dans la page de son site citée ci-dessus que nous avons tous une part d'ombre , qu'il n'est pas simple de l'accepter , et que de discuter avec des racistes , des antisémites ou des fachos , ça n'est pas contagieux ,ce n'est pas seulement faire oeuvre utile et tenter d'apporter une lumière au sein de ces ténèbres , ces aussi affronter ses propres démons et ce n'est pas facile .Mais ça n'est pas la démarche de L.Cougnoux qui préfère se situer "contre" que d'accepter sa propre noirceur. Ca ne serait pas grave si celà ne le conduisait à déformer les propos de E. Chouard , à desinformer les lecteurs , bref à faire oeuvre de propagande et de manipulation comme le font tous les sectaires et les fachistes du monde. Mais je me trompe surement , un vrai militant c'est lumineux , plein d'amour , tourné vers l'autre , et jamais faché contre son voisin qui fait du bordel jusqu'à plus d'heure , surtout s'il est juif , noir ou arabe !
  • boux
    • 13. boux Le 16/04/2012
    Je suis assez d'accord avec ça, mais il faut recadrer le truc. Nous n'avons pas attaqué Chouard sur ses idées, bien au contraire. Nous lui avons accordé deux heures d'antenne en direct sur Antenne d'Oc, annoncé la journée dans le journal et sur le site, assez largement, et fait un compte rendu. En revanche, les attaques contre le LEA, très violentes et injusrifiées, juste parce que Seb a eu "l'incroyable outrecuidance" d'écrire, après un compte rendu très pro, qu'il s'était ennuyé, agacent véritablement et font véritablement réfléchir sur la connerie de certains militants, qui sont capables de défendre des "limites fachos" et de continuer à pourrir leur camps et se vautrant dans la bêtise et l'incompétence (militante).
  • FanfandeStmatre
    • 14. FanfandeStmatre Le 16/04/2012
    Bon mais en fait on s'en fouteu, parce que le sieur Etienne ne se pose pas en gourou et jusqu'à preuve du contraire ne bosse pas pour monter un parti, si ?

    Que du contraire assurément, puisque du formidable outil démocratique auquel il contribue (largement), devrait naître au final le fruit de toutes les composantes humaines belles et moins belles, à savoir une feuille de route (élaborée par tous) pour le meilleur de la cité... non ?

    PS: Un truc qui me gène c'est d'assimiler Thierry Meyssan à Soral, ainsi d’emblée on cloue implicitement le bec au travail à contre-courant d'investigation et de décryptage énorme que produit le Réseau Voltaire (encore que pour ma part je doute que Meyssan soit vraiment copain avec Soral vu les propos homophobes d'une rare violence tenus par ce dernier).
    Mais tant qu'à y être (en extrapolant) mettons Bricmont, Collon et pourquoi pas Kassovitz dans le même panier .. ainsi nous serons rangés du côté de la pensée globaliste dominante menant croisade contre la théorie du complot.
  • boux
    • 15. boux Le 16/04/2012
    Salut Lounis,

    Ben oui, il suffit de se renseigner pour savoir à qui l'on a à faire...
    Toutes les citations sont tirées du site de Chouard, et je te conseille en particulier de lire avec attention la page suivante :
    http://etienne.chouard.free.fr/Europe/forum/index.php?2011/09/15/142-le-fascisme-n-est-pas-assimilable-a-l-antisemitisme

    Et plutôt que de faire des procès à ceux qui vont à l'encontre de certitudes bien trop peu étayées, voire très naïves, de se remettre en question quant à notre propension à monter sur le podium tous ceux qui flattent no égos, notamment en caressant nos idéaux, mais qui ont une part d'ombre bien nauséabonde.

    Je t'engage également à lire l'avant dernier numéro du LEA, qui en parle très précisément...

    Amitiés militantes,

    Laurent
  • bourad
    • 16. bourad Le 16/04/2012
    c'est grave ce que tu écrit , est tu sure de ce que tu avance
  • Artémisia Collège
    Sémites et ses Mythes - La Grande Imposture
    Beaucoup de ce qui est dit ci-après par Jan Van Helsing, est recoupé par de multiples autres informations et écrits.
    A l’origine, les tribus dites « sémites »
    Le mot a été forgé au XVIIIe siècle à partir du nom propre Sem (en hébreu : « nom, renommée, prospérité »), désignant un des fils de Noé, duquel, seraient issus plusieurs peuples comme la plupart des tribus arabes (certaines tribus arabes sont également de souche chamitique), comme les ismaélites, hébro-égyptiens, araméens, assyriens, hébreux (juifs) et phéniciens et dont les représentants modernes sont les arabes, les chaldéens (assyriens, babyloniens), hébreux, les syriaques, etc.
    On a donc de nos jour, notamment, des juifs-hébreux-sémites et des palestiniens-arabes-sémites.
    Ces derniers étant actuellement les plus nombreux, et on voit déjà que le terme « sémites » (et donc celui « d’antisémites »), ne s’adresse pas seulement à des juifs, mais aussi et surtout à des arabes.
    Comment le terme « d’antisémites » (ou « d’antisémitisme ») a-t-il pu devenir synonyme « d’antijuifs », et pourquoi ?
    Pour bien comprendre, il faut revenir au 8ème siècle, où le Chagan, le roi des khazars, établi dans le sud de la Russie, se convertit au judaïsme pour ne pas avoir à choisir entre catholicisme et islam.
    Les khazars se développèrent au point que, mis à part 5 à 6 % de la population juive d'aujourd'hui, qui a des liens directs avec les hébreux, 94 à 95 % de ceux qui se disent « juifs », ne sont pas des sémites !
    Pour ces derniers, revendiquer l’origine « hébraïque-sémite » est donc ni plus ni moins qu’une imposture faite par des usurpateurs. La « revendication » volontaire et exclusive de « l’antisémitsme » est donc tout aussi abusive, de même et surtout que le territoire d’Israël, ce qui est plus grave… et qui fait des juifs-khazars les plus antisémites qu’il soit, de par leurs actions contre les palestiniens-arabes-sémites… CQFD !
    L'Anti-Defamation League (ADL, « Ligue antidiffamation ») a été fondée par l'organisation B'nai B'rith aux Etats-Unis, pour imposer cette expression en accusant abusivement d’antisémitisme toute personne osant une critique des juifs-khazars, façon de culpabiliser tout en détournant l’attention et d’éviter de découvrir la vérité sur leurs origines et leur imposture (d’où l’illégitimité de beaucoup de leurs actions et revendications, en particulier de la terre d’Israël) ! Par la suite, notamment en France, ils firent voter des lois interdisant de les critiquer, des fois que l’on découvrirait leurs origines et qu’on trouverait qui a financé les Nazis et organisé la Shoah…
    Les juifs d'origine khazare les plus connus aujourd'hui sont les Rothschild.
    Leur nom vient de l'enseigne/bouclier (schild en allemand) rouge (rot/roht), le blason des khazars, qui se trouvait sur la banque de Mayer Amschel Bauer, dans la rue des Juifs à Francfort, en 1750.
    A partir de là, l’histoire moderne ne pourra plus être dissociée de celle de ces juifs-khazars, appelés désormais les « Rothschild » !
    On retrouvera leur signe (l’étoile/bouclier de David), sur le drapeau de se qu’il faut bien appeler « leur » pays (au sens « propriété »), et l’enseigne/bouclier rouge, devenu l’emblème de l’armée rouge et de l’URSS, après leur reconquête de la Russie, leur pays d’origine dont ils ont été chassés.
    Dans les années 1840, Salomon Mayer-Rothschild eu un enfant adultérin avec sa servante. Cet enfant, une fille, eu plus tard un fils, qui, financé par les Rothschild, devint le Chancelier d'Allemagne.

    Vous avez reconnu : « Adolphe Jacob Hitler ».

    Vous devez donc comprendre que ce sont des juifs-khazars qui ont voulu exterminer les authentiques juifs-hébreux-sémites (et au passage quelques uns « des leurs », c’est toujours ça de moins avec qui partager…).

    La suite dans le PDF ici : http://vivresansogm.org/piecesjointesdes/index.html

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau