Quotas de pêche 2010: les ONG saluent la fin de la pêche aux requins

Romandie news. 16 décembre 2009

Requi taupe

BRUXELLES - Les ONG ont salué mercredi la décision de l'UE d'un moratoire de la pêche pour deux espèces de requins, le requin-taupe et l'aiguillat, tout en dénonçant que, pour d'autres poissons, les Européens aient préféré ignorer les recommandations scientifiques.

"La fin de la pêche pour le requin-taupe et l'aiguillat va permettre aux populations européennes de se reconstituer, tout en améliorant la capacité de l'UE à promouvoir la conservation de ces espèces à l'échelle mondiale", se réjouit Sonja Fordham, de "l'Alliance des Requins".

Mais mis à part ce point positif, dans l'ensemble, l'accord sur les quotas de pêche négocié mardi soir par les ministres européens de la Pêche à Bruxelles, confirme "leur incapacité à protéger et gérer les ressources de pêche", dénonce de son côté l'ONG Oceana.

"La plupart des décisions ignorent les recommandations scientifiques du Conseil international pour l'exploration de la mer (ICES), condamnant ainsi l'avenir des principales espèces commerciales et l'industrie de la pêche elle-même", précise Xavier Pastor, directeur exécutif d'Oceana Europe.

Selon lui, l'approche des ministres de la Pêche "maintient les stocks dans un état permanent de surexploitation".

Oceana dénonce en particulier les pressions de la France et de l'Espagne qui ont conduit à la réouverture au premier janvier 2010 de la pêche à l'anchois dans le Golfe de Gascogne, fermée depuis 2005. La pêche n'est autorisée que sur une quantité limitée à 7.000 tonnes, mais suffisante pour "condamner" le stock, selon l'ONG.

Le ministre français Bruno Le Maire avait estimé au contraire qu'il s'agissait d'une "quantité raisonnable conforme à la gestion durable de la ressource".

Les quotas de pêche augmentent de 15% pour la lotte dans le golfe de Gascogne et de 14% pour la plie en mer d'Irlande par rapport aux volumes de cette année. Ils sont reconduits à l'identique pour le cabillaud en mer Celtique, alors que la Commission proposait une baisse de 25%.

Quant aux quantités allouées aux pêcheurs de sole de la Manche-Est, elles sont réduites de 20% en 2010, contre 40% initialement prévus, tandis que les prises de sole sont augmentées de 10% dans le golfe de Gascogne. Au même endroit, le quota de langoustines est réduit à 5%, ce qui est moins que ce que préconisait Bruxelles (-15%).

(©AFP / 16 décembre 2009 13h37)

Commentaires

  • Cheikh Hassan
    • 1. Cheikh Hassan Le 06/10/2010
    Bonjour

    C'est avec le plus grand espoir ,je vous transmettre cette présentation de notre groupement dant le but de nous faire savoir d'où pouvons nous integrer sur votre institution,enmatiére d'echange d'information et la participation dans les confirances , forums et tout outres ayant des effets positifs.




    Introduction



    Le Groupement TADAMOUN pour le Développement de la Pêche Artisanale en Mauritanie (GTDPAM), crée le 9 / Mai 2002, en vertu de l’arrête N=0000542 du MPEM et visa de la présidence et du service de la législation.

    Ce groupement dirigé par des jeunes qui sont spécialisés et expérimentés dans plusieurs domaines économiques et sociaux, dont l’objectif est de répondre aux nombreux besoins du développement et, marquer un intérêt particulier, au profit de certaines franges des populations les plus démunies, résidentes dans les zones vulnérables.

    Ainsi ce Groupement Constitue non seulement un moteur de développement au profit des communautés qui vivent dans le secteur de la pêche, mais également un vaisseau des coopératives pour la promotion du développement durable et l’approche entre les citoyens dans tout ce qui à des effets positifs sur les plans nationaux en général, a travers une série des composantes relatives a l’éradication du seuil de la pauvreté et de l’ignorance, la protection sanitaire, la Protection de l’environnement et l’amélioration des conditions de vie des populations les plus démunies.





    *Le siège : Nouakchott / las palmas zone de la plage





    Zones D’interventions :

    Zones côtières et les zones des coopératives qui sont affluées dans notre groupement


    Les objectifs du groupement sont



    *Objectifs globaux :



    -Contribuer au développement durable
    -Contribuer aux droits de l’homme



    *Les objectifs spécifiques :

    -éradication du seuil de la pauvreté et l’ignorance

    -protections sanitaires

    -Promotion de l’égalité et la bonne gouvernance

    -Protection de l’environnement et la stabilité de la nature



    Conclusion :

    Le GTDPAM active depuis d’années dans les domaines, liés au développement et à l’environnement. Il plaide pour un développement durable et un encourage des concepts éducatives, sanitaire, et environnementaux à travers des actions d’informations d’éducation et, un travail du réseau des coopératives en fin d’étendre les objectifs fixés et sur l’horizon des objectifs du millénaire pour le développent (OMD). Le Pré: Cheikh Hassan Saleh, Promoteur des coopératives nationales, Journaliste écrivain

    RES : de relations extérieure du journal WAKHAYAE
    Portable : 002226406091/002226121360 /TELE/FAX : 2225241151





Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau