Rachida Dati se marre encore !

 


Dans la soirée du mercredi 22 avril, la future ex-garde des sceaux participait à un réunion de L’UMP à l’Assemblée nationale pour les élections européennes. Devant les jeunes UMP, elle est apparue confuse, approximative et comme toujours hilare. On peut même dire qu’elle s’en est payé une bonne tranche. La n°2 sur la liste UMP en Ile-de-France, l’Europe, ça la fait marrer. Mais c’est pour rire!

A la question : « L’Europe s’occupe-t-elle trop des affaires nationales ? » Mme Dati répond (pour rire) : « Elle s’occupe de… ce qu’on lui donne à s’occuper. Et puis elle s’occupe de ce qu’on lui donne à s’occuper avec les personnes qui peuvent porter ces affaires à s’occuper ».

Pour ce qui est de la politique énergétique, (pour rire) «Alors je récite : 77% de notre énergie (rire) provient du nucléaire, c’est ça ? Electricité ?! On m’avait dit énergie ! (rire) Donc le nucléaire oui, et puis mais il faut quand même se mobiliser notamment par le biais de la recherche pour développer les énergies euh, renouvelables, qui sont les éoliennes. C’est ça ? (rire) »

Évidement, il s’agissait d’une blague ! Une bonne en plus ! D’après Rachida Dati, une parodie de l’émission “Qui veut gagner des millions ?”. Une autre feinte de la garde des Sceaux après celle sur le “Ministre de la rénovation urbaine à coups de karcher” (MRUCK) qu’elle avait sortie le 6 avril 2007 et le sketch du 5 mars 2008 dans lequel LaTéléLibre se faisait virer d’une réunion publique de la candidate à la Mairie du VIIème.

Le problème avec les blagues de Rachida Dati, c’est qu’elles ne font pas rire tout le monde. Les militants dans la salle ont manqué de mourir de rire… Michel Barnier, son compagnon de campagne, avait évidement compris qu’il s’agissait d’une plaisanterie. Mais les médias et l’opposition avaient encore une fois tout faux. Un flot de critique ininterrompu s’en est donc suivi… pour rien.

Ce que les médias et l’opposition ne comprennent pas, Mme Dati nous l’explique : « La politique c’est aussi rire, c’est la vie. Hier on avait un moment de détente avec les jeunes populaires, on avait fait une parodie. Moi je ne vais pas changer de tempérament, j’aime la vie, j’aime rire, ça en a fait partie. Quand il s’agit d’être sérieux et d’argumenter sur le fond, je l’ai fait également. »

Actuellement sur un rythme d’une blague par an, il est difficile de savoir quand la candidate aux élections européennes plaisante.

A LaTéléLibre, on attend avec impatience son prochain sketch…

Antoine Sanchez

SOUVENEZ-VOUS :

La bonne blague de la future “Ministre de la rénovation urbaine à coups de karcher” (2007)

 

Le sketch où LaTéléLibre se fait virer d’une réunion publique de Mme Dati par les jeunes militants UMP (2008)

 

Publié le 26 avril 2009 @ 13:48 par LaTeleLibre.fr  

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Le Lot en Action, 24 avenue Louis Mazet, 46 500 Gramat. Tél.: 05 65 34 47 16 / contact@lelotenaction.org