Répression chez RATIER

Répression chez RATIER

 

 

REPRESSION SYNDICALE : CELA SE DURCIT CHEZ RATIER
Information de la CGT RATIER

Depuis des années, les militants et les élus de la CGT de l'entreprise RATIER-FIGEAC font l'objet d'attaques et de provocations de leur direction : discriminations, tentatives de licenciement, etc.

Ces derniers jours, la direction de l'entreprise a décidé de franchir une nouvelle étape dans l'escalade anti-CGT : le directeur des ressources humaines a porté plainte contre le délégué syndical (et secrétaire du syndicat CGT), notre camarade Jean-Philippe COUCHET, accusé à tort de "menace de mort". Ces allégations sont injustifiées et intolérables. Mais pourquoi un tel acharnement ?

Alors que le 11 mars la CGT a fortemenet progressé aux élections professionnelles de RATIER-FIGEAC, obtenant plus de 50% des voix, tous collèges confondus, alors que les salariés de l'entreprise étaient nombreux à manifester le 29 janvier et le 19 mars, la direction, sur la défensive, multiplie les provocations et entend bâilloner le syndicalisme de lutte en s'attaquant directement à la CGT, via son premier responsable Jean-Philippe COUCHET.

Ce jour, jeudi 2 avril, les salariés en AG (qui s'est tenue à 8h30) ont décidé de partir en grève totale pour demander le retrait de la plainte. 80% de la production est arrêtée, intervention auprès de la direction, diffusion d'informations dans l'entreprise avec cortège dans les ateliers, après midi filtrage sur l'axe Figeac /Cahors (devant l'entreprise) avec distribution de tract présence des RG et gendarmes.
Nouvelle AG demain à 8h00.

Vous pouvez envoyer des messages de désapprobation à la direction de Ratier.Adresse du PDG : michel.ferey@ratier-figeac.frCette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Vous pouvez envoyer des messages de soutien à Jean-Philippe Couchet. Adresse du syndicat CGT : cgt.ratier-figeac@wanadoo.frCette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.


Le Parti de Gauche soutient Jean Philippe Couchet ainsi que tous ses camarades syndicalistes et appelle tous les citoyens à soutenir le combat des salariés de Ratier et à participer à tout rassemblement qui serait appelé par les syndicats.


Le Parti de Gauche rappelle que cette société a bénéficié de subventions de la région. Ces subventions doivent servir à maintenir l'emploi et développer le dialogue social et non pas pour réprimer.
Le Parti de Gauche demande donc au Président de la Région d'intervenir auprès de la direction de Ratier en lui rappelant qu'elle est redevable à chaque citoyen de Midi Pyrénées et que ces derniers ont un droit de regard sur le fonctionnement démocratique de l'entreprise.

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau