Retraites : contre-vérités, intox, désinformation…

Le Lot en Action mag n°11. 25 février 2010 par Bluboux

Nous l’avons tous compris, les acquis obtenus par le Conseil National de la Résistance sont en périls. La sécurité sociale et les retraites sont dans le collimateur des  gouvernements européens, de gauche comme de droite, et l’heure de la mise à mort n’est plus très loin. Je suis surpris et agacé de recevoir des tonnes de mails, qui circulent dans les réseaux, dénonçant les retraites dorées des hauts fonctionnaires européens, des députés français ou bien encore des agents de la fonction publique en France. Tout le monde transfère ces mails, s’offusquant que tel ou tel bénéficie d’avantages devenus inacceptables à l’heure où la très grande majorité des citoyens doit se faire une raison : nos retraites sont condamnées ! Pas grand monde pour réfléchir un peu plus loin que le bout de son nez et comprendre que la méthode est toujours la même : diviser, jeter l’opprobre sur une catégorie, allumer des contre-feux pour que l’inacceptable passe. 

La sécurité sociale ne devrait pas être déficitaire si l’intégralité des recettes qui lui sont dévolues lui était réellement versée. Seulement voilà, les milliards de cotisations échappent aux marchés financiers et cette manne vaut bien toutes les tromperies. Il en va de même avec les retraites : en 2010, il s’agit de 182 milliards d’euros de cotisations, qui seront immédiatement reversées (répartition), et échapperont totalement aux marchés. Alors on nous bombarde de tromperies : le régime sera déficitaire en 2010 de plus de 10 milliards d’euros. Seulement on n’oublie d’intégrer les versements des non salariés, puisque si l’on ajoute les deux régimes, les retraites sont en excédant de près d’un milliard d’euros ! Sic !

Autre tromperie majeure : le nombre d’actifs ne cesse de baisser et les choses vont devenir intenables. Ce qui est faux. Si le ratio actifs/retraités a fortement chuté entre 1960 et le début des années 90, il est totalement stable depuis, contrairement à ce que laissent entendre les discours officiels.  Ces mêmes discours s’appuient sur des projections jusqu’en …2050. Projections faites par les mêmes économistes qui n’ont rien vu venir de la crise ou bien encore qui nous affirment aujourd’hui que le creux de la vague est passé. Ces mêmes experts qui sont les seuls chouchous des médias, qui ignorent superbement les autres économistes, tout aussi respectables, qui dénoncent ces supercheries. Tout le monde s’accorde pour dire qu’il faut repousser l’âge de départ à la retraite, voire passer à un système de capitalisation. Bref passer d’un système qui est basé sur la solidarité, à un système individualiste et qui remet tout aux marchés. Faut-il rappeler ce qu’il est advenu aux épargnants américains qui avaient l’intégralité de leurs épargne retraite placée sur ENRON ? Lorsque l’entreprise a fait faillite (l’une des plus grosses entreprises américaines), leurs retraites sont parties en fumée. Et ce scandale monstrueux aux États-Unis a déclenché des enquêtes, qui ont révélé qu’il y avait eu de nombreuses malversations, commises par les organismes censés réguler et sécuriser les marchés… Faut-il que notre avenir soit dans les mains de spéculateurs sans foi ni loi ?


Alors quand j’entends Martine Aubry et les barons syndicalistes baisser la garde avant même que les débats soient officiellement ouverts, je ne peux m’empêcher de penser que nous sommes vraiment gouvernés par des corrompus. 

J’en entends d’ici qui râlent, qui pestent : «il est bien gentil le Bluboux, mais il propose quoi le garçon ? ». Bouger nos fesses ! Si l’on ne réagit pas, en 2012 nous aurons Strauss-Kahn ou Aubry au moins pire, de Villepin si ça tourne mal, c'est-à-dire les mêmes politiques appliquées, avec une petit peu plus de précaution, histoire que cela fasse moins mal. Et les choses vont vite,  des gens aujourd’hui n’ont plus les moyens de se faire soigner, de se chauffer, de vivre ! Est-ce là ce que nous allons laisser à nos enfants. Relisez l’appel du Conseil National de la Résistance, celui des anciens qui a été crié en 2004, dans l’indifférence totale (il est dans le dernier numéro et sur le site). Le 27 mars prochain, il y aura des millions de citoyens dans la rue, sans les partis politiques, sans les syndicats. Voilà une façon de se bouger, voilà une façon de participer à l’éveil des consciences (voir l’article page 5).

Commentaires (2)

1. Jean Francois POUX 03/04/2010

Sans compter la natalité française qui est au niveau ad hoc = 2 enfants par femme environ

taxons la speculations bancaires et des fonds speculatifs : ils sont la les revenus complémentaires des retraites !

Ces messieurs dames ultraliberaux qui souhaitent qu'on utilise la bourse pour financer les retraites seront ravis !

2. balazard 11/03/2010

Je viens de la Fonction publique. Ma retaite vient de baisser de 1%. La sécu déremboursant à tour de bras, les mutuelles augmentent...
Bravo Sarko

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Le Lot en Action, 24 avenue Louis Mazet, 46 500 Gramat. Tél.: 05 65 34 47 16 / contact@lelotenaction.org