ZAD du Testet : expulsion en cours

Le Lot en Action, mis en ligne le 27 février 2014

Nous reproduisons ci-dessous le communiqué reçu de Guillaume Cros (élu Vert), reçu ce matin, nous informant de l'expulsion en cours.

Alerte expulsions 300x200Ce jeudi matin, nous apprenons par le Collectif pour la sauvegarde de la zone humide du Testet et par le Collectif tant qu’il y aura des bouilles que les forces de l’ordre sont actuellement en train d’expulser des militants occupants le futur site du barrage annonce le début des travaux (déforestation) et donc la destruction de la zone humide du Testet.
« Cette expulsion démontre la volonté des promoteurs de ce projet (Conseil Général du Tarn et Préfecture) de vouloir passer en force, au mépris de la forte mobilisation citoyenne contre ce projet ».

Pour en savoir plus et/ou se rendre sur place :

https://tantquilyauradesbouilles.wordpress.com/

 

Les gendarmes ont investi ce matin la zone à défendre contre un barrage inutile dans le Tarn.


Une Zad est installée depuis plusieurs semaines au Testet, dans le Tarn, afin d’empêcher la construction d’un barrage destructeur de biodiversité et inutile.

Elle est en cours d’expulsion depuis ce matin, a appris Reporterre, alerté par un courriel à notre adresse [planete (arobase) reporterre.net].

Selon le témoignage d’un occupant du collectif Tant qu’il y aura des bouilles, recueilli à 10h35 au téléphone, l’expulsion a commencé à 8h25, conduites par environ cent gendarmes mobiles. Les routes d’accès sont bloquées. La cabane principale (photo) a été démolie et le chapiteau démonté. La parcelle occupée couvre environ un demi hectare.

Les occupants ont pu se réfugier sur une parcelle voisine, appartenant à l’ONF (Office naturel des forêts) et non expulsable. Ils ont pu emporter le gros de leurs affaires. Ils sont une dizaine, qui dormaient dans la cabane, le chapiteau, et des véhicules.

Une trentaine de personnes sont arrivées en renfort depuis deux heures, en passant par les chemins.

L’avocate, selon qui la procédure n’est pas respectée, a entamé des démarches juridiques.

- Actualisation 12 h 20 - Il a été obtenu qu’une audience ait lieu devant le Tribunal de grande instance d’Albi, vendredi 28 février à 11 h. Les zadistes demandent que des personnes viennent les soutenir à ce moment-là.


Source : Reporterre.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Le Lot en Action, 24 avenue Louis Mazet, 46 500 Gramat. Tél.: 05 65 34 47 16 / contact@lelotenaction.org