Ces expériences de transition dans le Lot

Le Lot en Action n°51. 13 avril 2012 par Bluboux

info-lot-eco-hameau-de-boissieres-2.jpgNous vous parlons régulièrement de transition sur notre territoire, en accordant une place toute particulière dans nos colonnes aux initiatives citoyennes qui se multiplient : les projets de monnaie locale, les initiatives visant à relocaliser l’économie, l’installation de jeunes agriculteurs, les créations de coopératives (SCOP, SCIC), la production locale d’énergie et les initiatives pour changer nos modes de consommation énergétique, la gestion de l’eau et plus généralement l’investissement citoyen dans la gestion de la chose publique… Nous faisons cette quinzaine un éclairage sur les éco-hameaux et les projets de création de lieux de vie collectifs. Trois projets qui prennent forme, tous différents, mais qui démontrent clairement que les mentalités changent. Que ces projets soient portés par des collectivités locales, comme pour l’éco hameau de Boissières, ou par des citoyens, ce qui est le cas des éco-hameaux du Vigan et de la ferme de la Borie, ils dénotent une aspiration des citoyens à vivre non seulement dans un habitat différent, mais également à concevoir la vie autrement en créant une dynamique économique et sociale, basée sur la complémentarité et la solidarité.

Projet d'acquisition collective de La Borie Haute :


agir et participer à la dynamique d’un territoire rural

Un groupe travaille depuis 7 mois à l'acquisition collective d'une ferme bouriane, en partenariat avec les élus du territoire et la foncière solidaire Terre de Liens.

info-lot-la-borie-haute-2.jpg

Une ferme, des activité complémentaires

La ferme de La Borie Haute est située sur la commune du Vigan. C’est une ferme typique de Bouriane, avec un corps de ferme ancien et préservé,et 75 ha de terres. Cette ferme, cultivée en bio depuis 15 ans, est à la vente. Nous nous sommes réunis pour la faire racheter par les collectivités et y implanter nos 5 activités complémentaires qui crééront 8 emplois :

  • nourrir les citoyens avec des produits sains et locaux : nous cultiverons des légumes, des céréales anciennes, nous fabriquerons du pain et élèverons des brebis pour leurs agneaux. Le tout en bio.

  • proposer un lieu convivial d'échange, d'information et d'animation avec le café culturel et familial associatif

  • accueillir et former à des savoirs-faire liés à l’écologie et à la nature, avec le centre éco-pédagogique

 

En quoi cela peut-il vous concerner ?

Acheter collectivement une ferme ? Pourquoi, et en quoi cela vous concerne-t-il ? En Midi-Pyrénées, le nombre d’exploitations agricoles a diminué de 26% en 10 ans. Dans le même temps, les réseaux d'approvisionnement alimentaire vont chercher leurs denrées à l'autre bout du monde, alors que nos territoires pourraient largement nous approvisionner ...

C'est dans ce contexte de déprise agricole et de crise économique qu'un projet comme la reprise de La Borie Haute prend tout son sens : relocaliser l'économie, raviver les échanges de proximité, les circuits courts, créer des emplois et des services à fort ancrage territorial et qui bénéficient directement à la population, notamment par l'approvisionnement en produits du terroir, sains et de qualité. Cela peut ainsi garantir que cette ferme sorte de la spéculation foncière et reste en agriculture, bio de surcroît !

Comment nous soutenir ?

Nous appelons les associations et les citoyens à soutenir ce projet : adhérer à l’Association pour la Borie Haute, prendre des souscriptions (non-rémunérées, et ne donnant pas de pouvoir décisionnaire). L’association a pour objet de collecter cet argent et de le stocker. Nous souhaitons qu’à terme la foncière Terre de Liens prenne le relais de l’épargne citoyenne.

Où en sommes-nous ?

info-lot-la-borie-haute.jpgNous travaillons de concert avec les élus de la mairie du Vigan, de la Communauté de communes Haute-Bouriane, avec le Conseil Régional et le Pays Bourian pour acquérir cette ferme. Les organismes accompagnant l’installation agricole comme la SAFALT, Terre de Liens, la chambre d’agriculture, l’ADEAR participent aussi au Comité de Pilotage du projet d’acquisition.

L’intérêt que nous manifestent la plupart des personnes rencontrées nous donne du courage, malgré quelques obstacles : le décalage avec la notion classique de propriété agricole, la difficulté de trouver des fonds, le fait qu’un terrain constructible augmente le coût global de la ferme…(à ce sujet nous recherchons des partenaires intéressés par ce terrain constructible et voulant s’inscrire dans notre dynamique !). Malgré tout, notre initiative est marquée par des rencontres fructueuses et si vous avez des compétences que vous souhaitez partager, n’hésitez pas à nous contacter !

Le collectif de La Borie Haute

Contact :   http://boriehaute.wordpress.com  /  laboriehaute@mailoo.org  /  06.02.18.09.70


 

Le Vigan : éco-hameau d'Andral

Un habitat groupé écologique dans le Lot

 

info-lot-eco-hameau-du-vigan.jpgAu Vigan, l'éco-hameau d'Andral n'en est plus à un simple coup d'essai : ce projet d'habitat groupé intergénérationnel en autopromotion, verra sortir de terre dans quelques mois 25 maisons individuelles, une maison commune, des potagers et vergers collectifs. Basé sur les valeurs de solidarité, de mutualisation, de laïcité, de citoyenneté active, le Hameau d'Andral est pensé de manière à réduire son impact environnemental et favoriser le lien social.

 

Autopromotion d'un hameau

 

Un tel projet, pour des novices qui se lancent benoîtement dans l'autopromotion et la construction d'un village écologique de 26 maisons exige énormément d'énergie, d'investissement et de patience. Le cheminement juridique, financier et administratif est long et semé d'embûches...

Enfin, après quatre années, soit environ 28 semaines de réunion et une quinzaine d'AG, les six qui ont acquis le terrain en 2008, ont vu le groupe s'agrandir à une trentaine d'adultes et dix enfants. Aujourd'hui, les travaux de viabilisation sont en cours et devraient s'achever d'ici deux mois.

 

Là où on se casse les dents

Le financement de deux parcelles et de leurs constructions prévues pour du locatif à bail social pose question. Vers qui se tourner, le mécénat privé, des bailleurs sociaux ?

Ensuite, les familles qui prévoient de financer leur projet par des emprunts ont de réelles difficultés à faire aboutir leur demande auprès des banques. Le montage juridique, via les statuts de la SCI, semble en être la cause. Si la SCI est propriétaire du terrain, les associés sont détenteurs de parts sociales, leur donnant droit à la jouissance d'une parcelle individuelle. Ce cadre juridique donne une dimension éthique au projet. Il contrecarre la logique spéculative du marché immobilier et garantit la dimension collective du projet. Mais les banques se moquent de ces aspects... Elles ont besoin des garanties financières habituelles, comme l'hypothèque d'une maison. Irrecevable dans notre cas puisque l'emprunteur n'est pas propriétaire ! Un nouveau pari pour le groupe : ça bouillonne, on échafaude des plans pour trouver des solutions collectives.

 

Un lieu déjà bien vivant

info-lot-eco-hameau-du-vigan-viabilisation.jpgChaque été, le groupe investit le terrain en réinstallant son campement pour y accueillir les réunions et futurs candidats, mais aussi d'autres groupes désireux de monter des éco-hameaux et venus chercher des informations.

Toute l'année, pique-niques, veille des travaux, jardinage au potager, recensement des végétaux à préserver, accueil de classes d'étudiants, atelier d'enduits terre, formation à la permaculture … Andral est déjà un lieu bien vivant !

 

Un collectif en pleine transformation...

L'objectif de ce projet étant de vivre ensemble, partager, grandir au contact les uns des autres, dans le contexte d'une structure vivante et autonome (le collectif), la mise en application de certains outils de la sociocratie et la prise de décision par consentement étaient indispensables. Nous réorganisons donc notre fonctionnement collectif en groupes de travail, désignation de garants, et c'est une gageure aussi. Les questions « que voulons-nous partager ensemble sur l'éco-hameau ? Qu'est-ce qui nous lie ? » apparaissent ici comme fondamentales dans l'expérience de notre collectif.

 

Prochaine Journée Portes Ouvertes samedi 21 avril à 10h à St Projet

Contact :  Tel : 06 14 14 96 08 / E-mail : ecohameaudandral@live.fr

Plus d'informations et les dates de rencontre sur le blog :  http://ecohameaudandral.over-blog.org

 

C’est parti pour l’éco-hameau de Boissières

 

info-lot-eco-hameau-de-boissieres-1.jpgLe projet d’éco-hameau sur la commune de Boissières, à coté de l’ancienne briqueterie, semble enfin prendre corps. Les travaux d’aménagements du lotissement sont en partie terminés et des lots sont disponibles à la vente. Le maire de Boissières, Thierry Plantade, déclarait à nos confrères de La Dépêche lors de la visite du 4 avril dernier : « Enfin ça bouge, depuis le temps où ça stagnait. Aujourd'hui, on voit que ça prend forme, on espère que les maisons sortiront de terre le plus vite possible ». Le site comprendra une trentaine de lots, dont 7 sont réservés à Lot Habitat. Ces maisons bioclimatiques seront proposées à la location sous condition de revenu. La maison de la Bouriane, un logement de type T4 également bioclimatique. (soit elle est de trop, soit elle est mal formulée) Cette réalisation est issue d’un concours d’architectes lancé par le Pays Bourian pour promouvoir de nouvelles formes architecturales ainsi que la filière bois locale. Des visites de chantiers, ouvertes à tous, seront organisées pour présenter la construction et les matériaux utilisés. Cette maison devrait être disponible à la location au printemps 2013.

info-lot-eco-hameau-de-boissieres-2.jpgSpécificités de cet éco-hameau : aménagement paysager, récupération et stockage des eaux pluviales, parkings aménagés en périphérie, un bâtiment de l’ancienne briqueterie sera dédié aux habitants, cahier des charges favorisant les constructions bioclimatiques…

9 lots sont actuellement disponibles pour les particuliers, de 496 à 1195m2 (à partir de 9 500€ HT).

Pour plus de renseignements, rendez-vous sur les sites du CAUE du Lot ou du Grand Cahors.

Info Lot LEA Environnement Transition Société Habitat

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau