Fermeture d'une école à Goujounac

Le Lot en Action, par Bluboux. Mis en ligne le 14 mars 2013.

goujounac.pngLes gouvernements passent, les ravages du libéralisme s'enracinent... Le changement, ça n'est pas pour maintenant ! Il y a pourtant beaucoup d'argent public à consacrer à des grands projets aussi inutiles que dispendieux, comme Natre-Dame-des-Landes ou le Tunnel Lyon-Turin, ou encore au renflouement des banques, mais plus du tout pour assurer les soins pour tous, le droit à l'éducation, nos retraites...

Des parents d'élèvent occupent la petite école de Goujounac pour empêcher sa fermeture. Nous mettons ici en ligne les informations concernant cette actualité.

Nous vous invitons à parcourir ce dossier pour prendre connaissance de la mobilisation en- gagée par les habitants de Goujounac, les parents d’élèves du RPI de Goujou- nac/Frayssinet le Gélat/ST Caprais/ Pomarède.
En effet depuis le vendredi 16 février de multiples actions sont menées pour convaincre le Ministère de l’Education Nationale de re- venir sur sa décision de fermer notre école de Goujounac. Convaincus du bien fondé de notre démarche, nous poursuivons le mouvement dans l’intérêt de nos enfants et de la population de nos villages ruraux.

Courrier envoyé aux élus (NDLR : Dominique Orliac, députée et Don Miquel, notre funeste cumulard -sénateur et président du Conseil Général)

Madame la députée, Monsieur le Sénateur,
Nous souhaitons porter à votre attention la suppression programmée d’un poste d’enseignant du premier degré au sein du RPI Frayssinet-le-Gélat/Goujounac.
Il ne s’agit pas simplement d’une classe en moins comme dans les 3 communes de Lanzac, Catus et Latronquières au demeurant fort contestable ; cette suppression entraîne de fait la fermeture de l’école de Goujounac, composée d’une classe à niveaux multiples (CE1, CE2, CM1, CM2). Dans notre commune de 229 habitants, la fin de l’école serait une lourde perte. Elle entraînerait en effet la disparition du dernier service public. Ce serait en outre une atteinte au cadre de vie des parents pour lesquels avoir une école à proximité immédiate de leur domicile est un avantage certain.
Notre incompréhension est d’autant plus profonde que cette fermeture n’est absolument pas justifiée au regard du nombre d’enfants inscrits pour la rentrée 2013 dans le RPI Frayssinet/Goujounac (40 élèves). Le directeur académique des services de l’Education nationale du Lot, sollicité à de nombreuses reprises par l’association des parents d’élèves, n’est pourtant pas revenu sur sa décision. La fermeture de l’école serait également étrange dans la mesure où l’on constate localement une évolution positive de la démographie scolaire dans l’école maternelle de notre RPI 2013/2014 (+8) et 2014/2015 (+6). Ce RPI avait déjà dû se réorganiser à la rentrée 2011 après la suppression d’un poste d’enseignant. Sans contester cette décision les enseignantes se sont organisées pour répartir au mieux les effectifs sur les deux écoles. L'enseignement ainsi dispensé aux élèves leur a été bénéfique : Ces enfants de CE1 et CM2 de Goujounac ont obtenu de très bons résultats aux évaluations nationales en 2012.
Par ailleurs, les communes de ce RPI, Goujounac et Frayssinet-le-Gélat, ont consenti des efforts financiers conséquents au travers de la politique de regroupement scolaire pour la survie de l’école en zone rurale
-    Une garderie accueille les enfants à partir de 8 h00 du matin jusqu'à 18 h30 le soir.
-    Une cantinière dans chaque école cuisine « des repas maison » à base de produits locaux.
-    Création d'une médiathèque à Frayssinet le Gélat.
-  Les classes sont informatisées et équipées de vidéo projecteur.
Tous ces efforts seraient bien mal récompensés si l’école de Goujounac devait fermer.
Nous nous permettons de vous alerter sur les conséquences néfastes de cette fermeture d'école.
-  Le transfert de la classe de Goujounac au RPI voisin ( Cazals) allongera le temps de ramassage.
-  Les enfants de CE1 et CM2 scolarisés  à Cazals devront changer de canton pour revenir dans leur collège de secteur à Prayssac.
-  Suppression d’un poste d’agent territorial à Goujounac (cantinière).
-  Fermeture du dernier service public.
Déclin du village, perte d’habitants,  petits commerces affaiblis .

Il n’est pas utile de vous rappeler l’engagement du candidat Hollande parmi ses 60 promesses de campagne: « Ma priorité ira aux écoles maternelles et primaires, car c’est là que les premières difficultés se manifestent et que l’échec scolaire se forme ». «
Suite à  la publication de la nouvelle carte scolaire et l’arbitrage du DASEN,  le quotidien local relate  de la satisfaction des élus locaux qui  considèrent comme une victoire l’allègement de deux postes de la ponction prévue. C’est une  victoire à la Pyrrhus au regard des ambitions affichées en matière d’éducation  par la nouvelle représentation nationale : Mise en place du dispositif “ plus de maîtres que de classes «. Il serait désolant qu’à Goujounac toute cette bonne volonté se traduise par « ni classe, ni maître, ni école ». Vous conviendrez sans doute que cela contreviendrait totalement à l’ambition de la majorité présidentielle que vous représentez dans notre département.
Ou bien  faut il se résigner  au fait que la commune de Goujounac soit la grande oubliée de cette bataille âprement  menée par nos élus locaux pour la sauvegarde des écoles en milieu rural.
Vous comprendrez alors, Madame la députée et Monsieur le Sénateur que désormais nous attendons de votre part des actions concrètes pour le maintien de notre école à Goujounac.


Pétition

Au moment où le Gouvernement déclare être très attaché à la réussite scolaire des élèves français et semble vouloir donner un nouveau souffle à l’Ecole de la République, en particulier dès les tout-petits, il ne se passe pas une journée sans qu’on annonce sur les médias nationaux des fermetures de classes.
 
Aujourd’hui, nous venons d’apprendre que notre école est en voie de fermeture dès la prochaine rentrée scolaire.
 
En effet sur les 2 postes qui restent sur le RPI des communes de Frayssinet-le-Gélat, Goujounac, Pomarède et St Caprais (1 poste à Frayssinet avec maternelles et CP et 1 poste à Goujounac avec CE1 à CM2)... l'Académie veut en supprimer 1!
Nous ne saurions approuver une telle décision car elle entraîne les conséquences dramatiques suivantes :
 
- fermeture de l'école de Goujounac, avec la suppression de la cantine scolaire et donc du poste de la cantinière (qui prépare encore avec beaucoup d’amour et de soin elle-même les repas des enfants, ce qui n’est pas si fréquent!),
 
- perte d'habitants et de futurs habitants moins enclins à venir s’installer dans un village sans école, d’où le déclin du village programmé,

Et surtout un bouleversement du rythme scolaire de nos enfants qui n’auront d’autre choix que d’être inscrits dans des écoles plus éloignées (temps de ramassage beaucoup plus longs, classes plus chargées...).

Remise en cause du transport scolaire

En outre, nous dénonçons avec force le manque total de concertation et d'information de la part de la division départementale de l'éducation nationale du Lot, aujourd'hui sous la présidence de JC Fessenmeyer, car nous n'avons été mis au courant de cette décision que comme un simple quidam par voie de presse dans un article de la Dépêche du Midi en date du 8 février 2013.
Nous dénonçons l'absence de discussion et l'impossibilité de recours car si la décision officielle ne sera actée que le mardi 19 février, nous savons aujourd'hui que l'on ne nous a pas laissé le choix, ni à nous ni à nos enfants.
Les élus n'ont été que simplement averti, l'avenir des locaux a déjà été évoqué et nous ne pouvons qu'imaginer et constater avec effroi l'avenir compromis de nos villages.
Il est en effet évident que Frayssinet-le-Gélat, commune liée à celle de Goujounac (l'effectif des primaires est divisé entre ces deux villages), va inévitablement subir cette politique de désertification rurale.
C'est pourquoi nous invitons toute la population des 4 villages ainsi que la population qui se sent concernée par cette mesure déplorable à nous rejoindre

Etant un RPI qui a déjà perdu un poste il y a 2 ans... le sort s'acharne encore sur nous...  nous avons besoin d'un maximum de personnes pour tenter d'avoir un impact et d’infléchir le cours des choses.
 
MOBILISONS-NOUS!
Les membres de l'Association des Parents d'Elève de Frayssinet Goujounac Pomarède St-Caprais
 

Contact : costes.jeanpierre@wanadoo.fr

 

 

pour empecher la fermeture de l'ecole de Goujounac

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Le Lot en Action, 24 avenue Louis Mazet, 46 500 Gramat. Tél.: 05 65 34 47 16 / contact@lelotenaction.org