Deux Zad ont été évacuées manu militari en Charente-Maritime

Sorce : Reporterre, par Baptiste Giraud, mis en ligne le 13 mai 2015

Opération expulsion mardi 12 mai en Charente-Maritime : tôt dans la matinée, la zone occupée de l’incinérateur d’Echillais ainsi que la « Maison heureuse » de Boyardville ont été simultanément vidées de leurs occupants sur ordre de la préfète.

Arton7471 d2d53Les zadistes s’y attendaient, et cela n’a pas trainé. Alors que les décisions d’expulsion avaient été prises par la justice depuis janvier dans un cas et avril dans l’autre, les forces de l’ordre sont entrées en action mardi 12 au matin pour vider de leurs habitants les deux Zad du département de Charente-Maritime.

La première aura vécu un peu plus de quatre mois. Depuis le 31 décembre dernier, les zadistes empêchaient le début des travaux de construction d’un hyper-incinérateur sur la commune d’Echillais, près de Rochefort, en occupant un site adjacent à l’incinérateur actuel et prévu pour le nouveau. Le projet, qui vise à augmenter la capacité d’incinération de déchets dans le sud du département, est également contesté par l’association Pays Rochefortais Alert’ (PRA) pour sa logique, son coût financier et environnemental.

Or le groupement de communes qui le porte, le SIL (Syndicat intercommunautaire du littoral), voulait commencer les travaux. « On savait qu’avant la fin du mois de mai, ils auraient besoin de commencer, comme cela est stipulé dans leur contrat de début de chantier », explique Jean-Marc Cornu, membre de PRA.

Pendant ce temps et sur un tout autre sujet, c’est à Boyardville, sur l’île d’Oléron, qu’une seconde Zad charentaise s’était formée dans les anciens locaux d’un lycée expérimental, la « Maison Heureuse », avec l’aide de zadistes d’Echillais. Il s’agit ici de s’opposer à « la Malconche », un projet de champ de production industrielle d’huitres et de moules.

Lire la suite sur le site de Reporterre.

Commentaires (1)

1. stéphanie muzard (site web) 16/05/2015

Je suis informée car sur place... Attention à ne pas relayer n'importe quoi. >>>>"Il s’agit ici de s’opposer à « la Malconche », un projet de champ de production industrielle d’huitres et de moules.
FAUX >>>> on a déjà contacté reporterre, et là, ils se discréditent !
>>>> c'est n'importe quoi cette zad .http://www.val-de-seudre-identi-terre.com/zad-d-oleron-filieres-de-la-malconche-position-de-benoit-biteau

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Le Lot en Action, 24 avenue Louis Mazet, 46 500 Gramat. Tél.: 05 65 34 47 16 / contact@lelotenaction.org