Fermeture de nos bureaux de Poste : action musclée à Lacapelle-Marival !

Source : communiqué de l'ADGAPR (Association de Défense de la Gare d’Assier et de Promotion du Rail), mis en ligne le 27 avril 2015

La vague de fermetures prévues ou programmées de nos bureaux de Poste ne passe pas... comme une lettre à la Poste ! Vendredi dernier, à Lacapelle-Marival, le ton est monté entre les usagers (dont des élus) et la Poste. Le préfet a même du mouiller sa chemise. Explications avec ce communiqué de l'Adgapr.

Dsc 4222Suite à la réunion d’Assier  du lundi 21 septembre, avait lieu, vendredi 25, à Lacapelle Marival un rassemblement pour la défense des postes et des services postaux en milieu rural.

L’Association de Défense de la Gare d’Assier et de Promotion du Rail et Serge Dondrille, délégué départemental C.G.T. pour la Poste ont expliqué à l’Assemblée présente, environ une soixantaine de personnes, les causes et les effets de la restructuration prévue sur les bureaux de poste d’Assier, Aynac, Lacapelle Marival, Latronquière, Leyme et Livernon. A la clé de ces modifications, certains bureaux pourraient être transformés en Agence Postale Communale (A.P.C.). Celles-ci n’offrent plus du tout les mêmes services, les usagers seront obligés de se déplacer à Figeac, Saint Céré, voire plus loin pour des opérations financières, de conseil. D’autres postes, se verraient équipées d’un facteur – guichetier, présent qu’une fois qu’il aura fini sa tournée, au bureau, il n’assurera qu’un service minimum, pour les opérations plus importantes, idem que pour les A.P.C. A terme cela se traduirait par une fermeture.

Dsc 4224Après une heure de prises de paroles, nous avons pris place dans le bureau de Poste, nous avons souhaité rencontré le Directeur  qui, dixit, nous a dit : « Qu’il ne recevait pas les citoyens », « Que ses seuls interlocuteurs étaient les élus et son Directeur Régional ». Il nous a menacés de faire intervenir les forces de l’ordre lorsqu’on lui a signifié que nous ne quitterons pas les lieux sans être reçus. Une dizaine d’élus ont demandé à être reçus.  Réponse arrogante du Directeur : « Je ne reçois que deux élus, ordre de ma Direction Régionale ». Les élus présents représentants une dizaine de communes n’ont pas voulu se désolidarisés du collectif et ont refusé cette proposition. Après discussion et appel du préfet, les élus, représentants d’association d’usagers et syndicaux seront reçus en début semaine prochaine par le Sous-préfet.

Les usagers et élus ont levé le mouvement en indiquant clairement qu’ils vont suivre de près l’évolution de cette restructuration, qu’ils envisagent d’ores et déjà d’autres actions, allant crescendo si nécessaire car le Service Public Postal ne sera pas sacrifié sur l’autel de la rentabilité.

Droupifree L'intégralité de ce site est accessible gratuitement. Pour que l'association puisse continuer à éditer le site et le journal, nous avons besoin d'abonnés ! L'abonnement au journal est proposé en version papier (recevez-le par la poste ou à retirer dans un lieu de dépôt) ou numérique (format pdf). Vous pouvez également faire un don pour nous soutenir (montant libre).
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Le Lot en Action, 24 avenue Louis Mazet, 46 500 Gramat. Tél.: 05 65 34 47 16 / contact@lelotenaction.org