Éducation Populaire : Conférences gesticulées

Article publié dans le Lot en Action de mars (n°98), mis en ligne le 28 mars 2016

Culture conferences gesticulees chapoLorsque l'on évoque les conférences gesticulées, beaucoup de gens pensent à Franck Lepage et à feu la Scop Le Pavé (auto-dissolution en 2014). Si vous n'avez pas encore vu le cycle de conférences « Inculture », consacrées à l'éducation populaire, l'éducation nationale, le travail, la faim de pétrole etc., je vous conseille fortement de vous rendre sur le site de la Scop Le Pavé et de vous régaler, sans modération aucune !

Mais il n'y a pas que Franck Lepage ! La Scop a fait de nombreux essaimages partout en France, comme les Scop Vent Debout à Toulouse, L'Engrenage à Tours ou encore L'Orage à Grenoble, et de nombreuses conférences gesticulées sont proposées. Certaines sont passionnantes et jouées avec talent, d'autres plus confidentielles… En voici deux que nous vous conseillons vivement, disponibles sur le web.

 

Culture conferences gesticulees affiche de l ideologie medicaleDe l'idéologie médicale aux normes sociales, où comment la santé m'a rendu malade !

Une conférence gesticulée thérapeutique de Benjamin Cohadon.

La santé nous concerne tous et pourtant est très personnelle. Elle est en même temps sociale et individuelle. Il en est de même pour la maladie, comme pour la folie, comme pour la souffrance, comme pour l’inacceptable. Définir et contrôler la santé, c’est donc définir et contrôler les Humains ainsi que la société dans laquelle ils vivent. À l’inverse, rendre aux Humains le pouvoir d’être réellement acteurs de leur santé et de celle de leur entourage, c’est leur redonner le pouvoir d’agir, de vivre, et de décider de la vie qu’ils souhaitent mener.
Alors pourquoi court-on dans la direction opposée ?

Benjamin Cohadon a étudié la médecine au sein du système de santé français pendant 5 ans. Il a aussi travaillé en tant qu’aide-soignant et infirmier dans différentes structures médicales. Mais à un moment, son expérience associative et militante n’arrivera plus à lui changer les idées. L’hôpital a eu raison de lui et la façon dont sont « soignés » les « consommateurs de soins » en France devient insupportable à ses yeux.
Pour que tout ça ait quand même un sens, il lui faut au moins témoigner. C’est donc ce témoignage, à base de rugby, de néolibéralisme, de trou de la sécu, de danse africaine, de corps-machines, de folie douce, d’esprit carabin, de douleurs oubliées, de médecine scientiste, de papy italien,…, que vous pourrez entendre si vous tendez l’oreille à travers les murs de sa cellule, les murs de la norme sanitaire.

Durée : 1h 42mn

En ligne sur Youtube : http://bit.ly/21pdDuV

 

Culture conferences gesticulees mes identite nationalesMes identités nationales

Une conférence gesticulée thérapeutique de Pablo Seban

Fin 2009, l'identité nationale française est en débat. L'identité nationale. Avec un L apostrophe, comme si elle était unique, partagée par toutes et tous et figée dans le temps. Ce débat aurait pu être l'occasion de discuter de nos identités multiples, de raconter toutes ces histoires de français qui forment une Histoire populaire de France.

On a eu droit au contraire au mot d'ordre: « être français, c'est ça ! »... et surtout « ce n'est pas ça ! ». Certaines personnes étaient ainsi exclues du cercle VIP des « vrais français ». Et de nombreuses autres ont accepté, continuent d'accepter, souvent sans réagir...
Alors, avec cette conférence gesticulée, je propose une réflexion sur ces schémas de pensée imposés, sur cette mécanique raciste. Comment est-elle construite, utilisée ? Sur quels arguments s'appuie-t-elle pour se développer y compris au sein des milieux antiracistes ? Quelles en sont les conséquences? Et comment peut-on la combattre ?

Une réflexion, pas une certitude.
Une réflexion qui soulève des questions, mais ne peut offrir de réponses toutes faites. Cette conférence est une proposition faite au public qui en sortira avec plus de doutes qu'en y entrant.
Une réflexion faite de savoirs chauds, de l'expérience vécue du racisme, de l'expérience de la lutte antiraciste avec des militant-e-s des quartiers dits « populaires », des rencontres militantes ou affectives avec cette question. Une réflexion alimentée de savoirs froids également, des apports théoriques issus des pensées de Sartre, Angela Davis, Pierre Tevanian, Christine Delphy et d'autres.
Une réflexion sur nos identités diverses enfin, qui cherche à les questionner en me laissant gesticuler sur mes identités à moi.

Durée : 1h 37mn

En ligne sur Youtube  http://bit.ly/1RuPKtP

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Le Lot en Action, 24 avenue Louis Mazet, 46 500 Gramat. Tél.: 05 65 34 47 16 / contact@lelotenaction.org