Réappropriation de terres en Belgique

Source : Le Lot en Action n°81 (mai 2014), par Bluboux, mis en ligne le 25 avril 2014

page citoyenne r appropriation de terres 13 % de propriétaires contrôlent 50 % des terres agricoles européennes (voir article en page 19 de ce numéro). Dans le Lot, l'Adear enregistre près de 70 dossiers en souffrance, de jeunes agriculteurs qui souhaitent s'installer mais se heurtent à l'acquisition de foncier. Si les terres classées agricoles entraînaient pour leur propriétaire une obligation d'exploiter, une partie du problème serait réglé, en tout cas dans le Lot. Mais nous en sommes loin. Alors que faire ? Agir à la façon « Marinaleda », c'est à dire en se réappropriant des terres non travaillées, des chasses privées ou résidences secondaires possédant plusieurs dizaines d'hectares ?...

C'est ce que nos amis belges ont décidé de faire ! Le 17 avril, à l'initiative de l'organisation Luttes paysannes, l'opération « Pas de terre sans paysans, pas de paysans sans terre » a eu lieu à Haren, près de Bruxelles. Au cœur de cette journée, une action symbolique de plantation de patates sur des terres destinées à la construction d’une méga-prison à Haren permis de se réapproprier collectivement une parcelle de terrain et de dénoncer l’emprise du béton sur des terres nourricières.

« Notre mouvement, solidaire des luttes paysannes menées partout dans le monde, se mobilise contre les accaparements de terres commis par certains États et certaines grandes entreprises, au niveau international. Nous sommes également extrêmement préoccupés par le contexte foncier en Europe et en Belgique : diminution des terres agricoles, concentration des terres, augmentation des prix du foncier, déconnexion entre le prix de la terre et sa valeur d’usage agricole, difficultés de renouvellement des générations en agriculture et de transmission des fermes… En Belgique, plus de 63% de nos fermes ont disparu au profit de grandes exploitations ces 30 dernières années.

Cette journée d’action revêt une importance particulière dans le contexte actuel d’adoption d’un Code Wallon pour l’Agriculture et des derniers ajustements de la nouvelle PAC. Pour que ce 17 avril marque un changement de paradigme économique, nous appelons à une mobilisation massive, pour une réappropriation de nos systèmes alimentaires, pour prendre le contrôle de la terre et exiger des changements de politique de la part des décideurs. »

Pour en savoir plus

Site de l'organisation : http://luttespaysannes.be

Page consacrée à cette journée : http://goo.gl/lwT0oW

page citoyenne r appropriation de terres 2

page citoyenne r appropriation de terres 3

page citoyenne r appropriation de terres 4

page citoyenne r appropriation de terres 5

page citoyenne r appropriation de terres 6

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Le Lot en Action, 24 avenue Louis Mazet, 46 500 Gramat. Tél.: 05 65 34 47 16 / contact@lelotenaction.org