Ségolène Royal veut limiter la vente du Roundup... vraiment ?

Le Lot en Action, mis en ligne le 14 juin 2015

Royal le follLa ministre de l’Écologie, Ségolène Royal, a annoncé aujourd'hui sur France 3 l'interdiction de la vente en libre service dans les jardineries du désherbant vedette de Monsanto, le Roundup, afin de lutter contre les effets néfastes des pesticides.

« La France doit être à l'offensive sur l'arrêt des pesticides », a déclaré la ministre. « Elle doit être aussi à l'offensive sur l'arrêt des pesticides dans les jardins et je vous annonce que j'ai demandé aux jardineries d'arrêter de mettre en vente libre le Roundup de Monsanto », a-t-elle ajouté. Jeudi dernier, Ségolène Royal et le ministre de l’agriculture, Stéphane Le Foll, avaient indiqué dans un communiqué (1) qu’à compter du 1er janvier 2018, l’accès aux produits phytosanitaires pour les jardiniers amateurs ne pourra se faire que « par l’intermédiaire d’un vendeur certifié ». Pour autant, aucun de ces deux ministre n'a précisé si des mesures législatives allaient être prises ou même si une demande officielle était en cours… Prudence donc. Surtout qu'il ne s’agit pas d'une interdiction de vente, mais d'une restriction.

Mais si cette déclaration (qui n'est que d'intention pour le moment) était suivie d'effets (et à supposer que le TAFTA ne passe pas par là...), cela constituerait un coup du dur pour le géant américain des semences et de l'agrochimie, pour qui la France représente le marché le plus important dans la zone géographique Europe-Afrique du Nord. Il y a réalisé l'an dernier 13,2% de ses ventes, soit 2,2 milliards de dollars (2). Et dans notre pays 60% de ses ventes se font auprès d’une clientèle de particuliers (3).

 

Notes

(1) En ligne sur le site du ministère de l'agriculture : http://bit.ly/1Gmkisv

(2) Chiffres communiqués par Le Figaro dans un article du 10 juin dernier : http://bit.ly/1JNXUvZ

(3) Source : Planetoscope : http://bit.ly/1IcQEE5

 

Roundup

Roundup 2

Droupifree L'intégralité de ce site est accessible gratuitement. Pour que l'association puisse continuer à éditer le site et le journal, nous avons besoin d'abonnés ! L'abonnement au journal est proposé en version papier (recevez-le par la poste ou à retirer dans un lieu de dépôt) ou numérique (format pdf). Vous pouvez également faire un don pour nous soutenir (montant libre).

Commentaires

  • alain
    • 1. alain Le 15/07/2015
    Il n'y a qu'à écouter s'exprimer Stéphane La(e) Foll, sa véhémence me fait penser à quelqu'un qui n'a pas envie de discuter quitte à utiliser l'intimidation, oui c'est un méchant car il n'est pas à son poste pour défendre l’intérêt général. " artiste de la com." les Amérindiens ne font pas semblant: ils élisent d'anciens acteurs de cinéma pour faire de la politique, donc pas d’ambiguïté: on est bien là pour faire semblant.
  • otschapovski Pennel danièle
    • 2. otschapovski Pennel danièle Le 04/07/2015
    je ne sais le nombre de cancers que les pesticides et le rond up en libre service ailleurs que en France
    combien d’agriculteurs décédés de cancers generalisés
    ce n'est pas la faute de Ségolène la pauvre elle est ridiculisés et tient le coup quand même depuis le temps que nous luttons
    quand à le Foll je suis déçue depuis le début de son mandat on le savait que c'était une restriction, tout le monde s'en fout de l'avenir de nos enfants
  • Marc SOLARI
    • 3. Marc SOLARI Le 18/06/2015
    Ce n'est que de la gesticulation ,ce ministre est un artiste de la com.
    On joue au gentil ministre (Ségolène) versus méchant ministre (Le Foll)
    Pour les actes prière de repasser plus tard...

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau