Anne, ma sœur Anne, ne vois tu rien venir ?

Source : Le Lot en Action n°81 (mai 2014), par Bluboux, mis en ligne le 20 mai 2014

Coup de gueule ma soeur anneUn tout petit mois s'est écoulé depuis notre dernier rendez-vous. Une éternité à en juger par l'actualité. Tout d'abord la raclée phénoménale encaissée par le Parti socialiste. Ne serait-ce que dans le Lot, pourtant une terre « rad-soc », un sénateur et un député aux fraises, un ancien président du Conseil général qui a senti le vent du boulet si près qu'il n'a probablement plus besoin de se raser pour quelques temps encore...

Puis le changement de gouvernement avec la nomination de Valls. Lors des élections municipales puis cantonales sous Sarkozy, l'UMP s'est pris une veste presque aussi reluisante que celle portée par Hollande aujourd'hui. La suffisance de tous les premiers couteaux de la droite, sur les plateaux de télévision le soir des élections était insupportable. « Nous avons compris le message des Français, qui demandent plus de résultats, et allons accélérer les réformes ». Les caciques du PS n'ont pas eu un discours bien différent et Hollande poursuit sa course folle, version néolibérale, vers le démantèlement du modèle social français, mettant en danger la démocratie. Car après le discours du Bourget, qui n'est pas étranger à son élection et au cours duquel il a déclaré que son ennemi était la finance, en qui les Français peuvent-ils avoir confiance ?

La moralisation de la politique était également l'un de ses thèmes de campagne. Nous avons eu Cahuzac, maintenant Aquilino Morelle... Ne parlons pas du reste, de tout ce qui alimente la presse people du niveau des tabloïds britanniques populistes et qui nous éloigne de l'essentiel.
Hollande mène une politique ultra libérale qui prend aux plus pauvres pour donner aux plus riches, qui sacrifie ce pour quoi beaucoup de nos ancêtres se sont battus et ont donné leurs vies, les acquis sociaux, les services publics et leur continuité territoriale, divise les français et fait le lit du Front National.
Après l'incroyable épisode du référendum de 2005, suivi de la ratification du Traité de Lisbonne par Sarkozy grâce à l'abstention des députés socialistes lors du Congrès de Versailles, la forfaiture de Hollande, la gouvernance européenne qui est une oligarchie, il devient de plus en plus difficile de croire en cette cinquième République.

La prochaine échéance électorale approche à grand pas et là encore, la politique menée par celui qui nous sert de président est catastrophique. En appelant de ses vœux une ratification ultra rapide, sans débat (et si possible dans la plus grande discrétion) du traité transatlantique, le TAFTA, il trahit le peuple français dans son ensemble et, plus encore, les citoyens de gauche. Une fuite en avant dans l'allégeance aux marchés, aux multinationales et aux banques.

Et comme si cela ne suffisait pas, Hollande confirme l'incroyable abandon de souveraineté qu'à commis Sarkozy en acceptant de rentrer dans l'OTAN. Quatre navires de guerre français sont présents depuis quelques jours en Mer Noire, aux côtés du destroyer lance-missiles états-unien USS Donald Cook... A-t-on eu un débat parlementaire sur le sujet ? Les Français sont-ils informés ?

À croire que tout est fait pour que l'extrême droite monte dangereusement en Europe. Si tel était le cas, l'accumulation des lois liberticides adoptées ces dernières années lui permettrait d'appliquer une terreur sans précédent, sans avoir à modifier grand chose. Je prendrai juste deux exemples qui ne peuvent que nous frapper. Le Traité de Lisbonne prévoit la possibilité de tirer à balle réelle sur les émeutiers. Il suffit d'avoir une interprétation très subjective et « sécuritaire » de ce qu'est une émeute. Un autre exemple, plus trivial en apparence, celui de la législation sur le cannabis : un gamin arrêté en train de fumer un pétard, voire simplement dénoncé par un camarade bienveillant, encourt 18 mois de prison ferme et 15 000 euros d'amende.

Anne, ma sœur Anne, ne vois-tu rien venir ?...

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Le Lot en Action, 24 avenue Louis Mazet, 46 500 Gramat. Tél.: 05 65 34 47 16 / contact@lelotenaction.org