Nouveau scandale dans un abattoir du Pays basque : des animaux découpés vivants

Le Lot en Action, par Bluboux, mis en ligne le 29 mars 2016

Abattoir pays basque l214L'association L214 tape encore très fort en publiant une vidéo tournée dans l’abattoir intercommunal de Soule, à Mauléon-Licharre (Pays basque), et publiée mardi sur le site du Monde. Sur ces images filmées en caméra cachée, les bêtes sont assommées à l’aide d’un crochet ou violemment frappées jusqu’à  ce qu’elles perdent conscience. Lorsqu’elles se réveillent elles sont suspendues par une patte à un crochet et sont, pour certaines, découpées encore vivantes. On peut même y voir un agneau se faire écarteler entre deux crochets en l’absence d’un employé. Bref des images insupportable qui relance le scandale des aboittoirs français, un mois après les cas de maltraitance dans un abattoir du Vigan et cinq mois après la polémique autour de l’abattoir d’Alès.

Alors même s'il y a beaucoup à dire sur l'association L214, qui comme pas mal d'associations de protection animale (PA) affichent plus ou moins ouvertement des tendances d'extrême droite (lire à ce sujet notre article dans le numéro d'avril 2016, en kiosques vendredi), les faits restent les faits et sont insupportables. Précision que cet abattoir tue des animaux certifiés Label rouge et Ecocert (agriculture biologique).

Interrogés par l'AFP, le directeur de l'abattoir affirme être stupéfait et découvrir ces pratiques. Un plainte a été déposée par l'association L214.

La vidéo est disponible ci-dessous.

 

Commentaires (8)

1. Soledad 07/05/2016

Bonjour Marie,

Si vous lisez l'article concernant les dérives dans les milieux de la PA, L214 n'est pas cité. Ce que je leur reproche, c'est de ne pas se désolidariser de la fondation Brigitte Bardot qui compte un noyau dur de très gros fachos.
Mais quand on en arrive à défendre l'UPR, je crois qu'il faut revoir DE TOUTE URGENCE la position de son curseur politique.

Quant à reprocher au Lot en Action de n'être vendu que dans le Lot, n'est-ce pas là le concept-même d'un journal local ? Alors un journal local n'aurait pas le droit de traiter d'infos à une plus grande échelle ?

Enfin, finir son courrier par dire que nous faisons partie de "tous les pourris qui nous gouvernent et qui nous manipulent", eh bien déjà c'est pas gentil. Et j'ajouterais même que le discours "tous pourris" + défendre l'UPR + défendre à tout prix des assos uniquement éthiques à propos des animaux, ça nous fait un bingo gagnant de la fachotte qui s'ignore. Nan ?

Bien à vous,
Soledad

2. Marie 04/05/2016

Bonjour,
Je ne comprends pas votre attaque infamante sur L214 !
Vous renvoyez vers un article que personne ne peut lire à moins d'habiter dans le Lot et d'acheter votre journal (Je n'habite pas dans le Lot et ne peux lire ce journal ). En revanche, votre affirmation, pour moi calomnieuse, est bien visible par tout le monde...
En quoi défendre la cause animale serait-elle une idée extrême, je vous le demande. Pourquoi amalgamez-vous toutes les associations de protection animale ? S'il y a des brebis galeuse, faut-il pour autant accuser tout un mouvement ? Vos assertions servent-elles une cause et laquelle ?
Accuser celui qui ne parle pas d'une manière conventionnelle d'être d'extrême droite est une méthode bien connue et radicale pour couper tout débat. Le parti de l'UPR (qui ne défend pas les animaux mais la démocratie et l'amitié entre tous les peuples) est également la proie de ce genre de raccourci. En utilisant ces méthodes, vous ne vous situez pas dans la résistance et mais bien dans la ligne de tous les pourris qui nous manipulent ou ceux qui nous gouvernent.

3. otschapovski 28/04/2016

je suis d'accord avec Nicolas, c'est quoi des idées d'extrême droite je défends la cause animale, je suis de la génération de Brigitte Bardot et je suis écolo , 30millions d'amis agit quelque soit LA DIRECTION POLITIQUE la cruauté envers les animaux est insupportable

4. Soledad 26/04/2016

Je vois que le fan club de la SPA est là.
Déjà, il s'agirait de lire l'article en question pour pouvoir en parler. Un article où nous citons nos sources et où vous trouverez des liens vers des sites Internet d'associations pour la protection animale avec des idées d'extrême-droite. A moins que le recyclage de blason de la Waffen SS fasse partie de la nouvelle culture pop. Enfin, chacun son truc...

5. Nadege 20/04/2016

tendance d'extrême droite, ça veut dire tendance d'extrême droite, et "pas mal d'associations" ça ne veut pas dire "toutes" donc ... (c'est entre plusieurs et un certain nombre). Je vous l'accorde, la nuance est subtile, mais pas si compliquée, vous allez voir: Par ex Brigitte Bardot qui fait un travail formidable pour la cause animale, n'est pas réputée pour être gauchiste, genre... et me semble bien mais arrêtez moi si j'me trompe qu'elle n'en fait pas un secret ... bref, tout ça pour dire que des fois malgré que l'on ne soit pas du même bord politique, on arrive à trouver des combats communs, voir à reconnaître l'efficacité de certains de ses membres dans certaines situations! (oui je sais ça demande une ouverture d'esprit qui fait bobo à la tête) youhouuuuuu, que la lumière soit...

6. T Leborec 31/03/2016

Donc si je comprends bien, pas mal d' associations de défense des animaux affichent plus ou moins ouvertement des tendances d'extrême droite. ( je ne fais que reprendre vos propos). Ce qui veut donc dire que pas mal de gens qui défendent le droit des animaux sont des bons fachos. Vous avez parmi vos chroniqueurs un certain SENGA qui à chaque numéro défend la cause animale, et nous ne pouvons que le féliciter pour le patient et ingrat travail qu'il accomplit. Cela veut donc dire que votre chroniqueur SENGA a toutes les chances d'être un affreux facho ? Et s'il ne l'est pas, d'autres personnes qu'il connait et dont il est ami et qui défendent la même cause que lui, sont probablement de gros fachos ? Il va être très content d'apprendre cela et en quelle considération et estime vous le tenez. Ah oui, c'est vrai, le fameux syllogisme: Hitler était un facho, Hitler était végétarien, donc les Végétariens sont des fachos... Ça raisonne dur au Lot en Action Bien à vous

7. Richard DELOYE 29/03/2016

Une fois encore votre journal fait de l'amalgame gratuit pour contenter certains de vos lecteurs et toit à fait en accord avec Nicolas pour dire que c'est pitoyable.
N'avez vous rien d'autre sous le coude à écrire ???

8. nicolas 29/03/2016

ça veut dire quoi ( tendances d'extrème droite ) pour une asso de défense animale ? petite mesquinerie habituelle pour justifier l'insoutenable ? les faits ne vous suffisent pas.... ils sont ou les écolos , écologie citoyenneté dites vous et bien fort heureusement que les défenseurs de la cause animale ne vous aient pas attendu pour agir...pitoyable

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Le Lot en Action, 24 avenue Louis Mazet, 46 500 Gramat. Tél.: 05 65 34 47 16 / contact@lelotenaction.org