Un sans-abris de 18 ans condamné à deux mois de prison ferme pour avoir volé du riz et des pâtes parce qu'il avait faim

Source : France 3 Midi-Py, mis en ligne le 13 mai 2016

Un jeune homme de 18 ans qui s'était introduit dans une maison de Figeac pour y voler du riz et des pâtes « par nécessité » a été condamné, le 12 mai dernier, à 2 mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de Cahors. Son avocate parle d'un nouveau chapitre des « Misérables ».

Info lot breve un sans abris de 18 ans condamne a figeacLe tribunal correctionnel de Cahors a condamné jeudi à 2 mois de prison ferme un jeune homme de 18 ans-et-demi poursuivi pour avoir volé du riz, des pâtes et une boîte de sardines dans une maison de Figeac dans laquelle il s'était introduit, a indiqué son avocate.

Le jeune homme, qui vit dans la rue et dormait sous une tente, a indiqué à la barre que ce jour de février 2016 il "avait faim" et a indiqué aux magistrats qu'il avait commis ce vol "par nécessité", ne volant rien d'autre. La victime n'avait pas porté plainte, le carreau cassé étant remboursé par les assurances et le voleur n'ayant pas faire d'autres dégâts dans la maison.

Pour ce vol avec effraction, le procureur avait réclamé 5 mois de prison ferme. L'avocate du prévenu avait demandé la relaxe, rappelant la jurisprudence en matière "d'état de nécesstité". Elle a fait référence devant le tribunal, à un nouveau chapitre des "Misérables" de Victor Hugo, où Jean Valjean est condamné à 20 ans de bagne pour avoir volé un pain.

Mais le tribunal de Cahors ne l'a pas suivi. Il a condamné le jeune homme à deux mois de prison ferme. Le condamné, selon son avocate, devrait faire appel.

« Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir. »
La Fontaine, Les animaux malades de la peste, 1678.

Commentaires (7)

1. Xavier Reiniche 19/05/2016

Ce n'est hélas, qu'une illustration de plus, de la triste réalité politico-économique de notre temps. Depuis la fin des accords de Bretton-Woods et de l'étalon dollar-or (en 1971 lorsque Nixon a annoncé la fin de la convertabilité des dollars en or), les politiques ont donné les clés du camion à la finance. L'arrivée au pouvoir de Reagan aux Etats Unis et de Thatcher en Grande Bretagne ont accéléré les choses. La France Miterrandienne a suivi, sous la férule de Bérégovoy, en déréglementant la finance. Voila où nous en sommes aujourd'hui : Luxleaks, Panamapapers et un etablishment politique coupable de toutes les prévarications et autres forfaitures. N'allez pas croire qu'en mettant de temps en temps un bout de papier dans une urne, cela va changer qqch ; le monde politique n'a plus le pouvoir ! La solution ? Il n'y en a qu'une : l'insurrection !!! Aux armes citoyens disait qqun il y a plus de 2 siècles

2. joly xavier 18/05/2016

pauvre justice pauvre france alors que des dealers ne sont memme pas condanés ou des braqueur fil entre les maille de la justice pour des erreur de procedure et la par necessité un sdf prend du ferme honte a vous mr le juge

3. marchipont Daniel (site web) 15/05/2016

Moi je condamne l'action prise par la police en jetant un an ferme un jeune sdf pour avoir pris des pâtes et du riz et qu'alors quand on voit ce que nos gouvernants nous volent, nous pillent augmentent sans arrêt leurs trains de vie ,et pendant ce temps là, plus aucune augmentation salariales des retraités, des fonctionnaires !!non c'est intolérable et je dis " rendons la justice en libérant cette jeune personne sans foyer, sans travail !rendons lui la vie normale avec un travail ensemble, tout le peuple se range de son coté!BRAVO!

4. Jean Michel Vignot 15/05/2016

80 milliards de fraude fiscale par an, qui est condamné ?
Un ministre qui fraude, ment au peuple et et l'assemblée nationale est il condamné ?
Un directeur de banque qui organise à grande échelle la fraude fiscale et ment au sénat est il condamné ?

Mais un sdf qui vole du riz et des pâtes parce qu'il a faim
sans rien prendre d'autre dans la maison est condamné à deux mois de prison ferme alors que la personne qui a été volée n'a pas déposé plainte

Pour l'effraction, il aurait pu être condamné à des Travaux d'Intérêt Général, ce qui aurait permis à des services sociaux de faire quelque chose.

(si vous avez faim, vous me demandez, je vous donnerai à manger, mais vous ne rentrez pas chez moi sans que je vous y invite...)

Comment faire pour qu'une enquête du ministère de la justice ait lieu, visiblement il y a un dysfonctionnemnt, peut être des personnes dont la formation n'est pas achevée occupent ils elles une place pour laquelle ils elles n'ont visiblement pas toutes les qualifications ?

5 mois de prison ferme requis par le procureur, comparons avec six mois de prison ferme requis contre un policier lyonnais jugé pour agressions sexuelles dans le cadre de ses fonctions !

Bienvenue au pays des droits de l'homme...
Bienvenue au 19 ème, ah non, c'est vrai, 21 ème siècle.

5. LEBRE THIERRY DANIEL 15/05/2016

je suis scandalisé et honteux de la justice française. une justice qui punit les nécessiteux de prison ferme et qui laisse en liberté les vendeurs de drogue, les escrocs financiers (souvent de mèches... ) et les hommes politiques qui détournent des sommes astronomiques de nos impôts. Peut être, devrions nous enfin nous insurger, contre ce système qui n'a rien à voir avec la France que j'aime. la France dont le slogan orne le fronton de nos mairies, celui de nos assemblées. Mesdames et messieurs les politiques, les juristes je vous le rappelle, ce slogan est LIBERTÉ, ÉGALITÉ, FRATERNITÉ. liberté de vivre libre et non sous le joug , égalité devant les institutions, la justice et parmi les hommes, fraternité entre les hommes qui savent tendre la main et aider leur prochain. Aujourd'hui, je pleure la France qui a perdu ses propres valeurs morales, au profit des valeurs issues des compromissions politico financières.

6. Vargues François-Alain 14/05/2016

Je trouve ce jugement Lamentable , plus rien a dire !

7. jocelyne LABBEY 13/05/2016

je ne connais pas ce jeune mais de la prison pour avoir faim alors que certain vivent sur nos deniers de travail sans regarder ce qu il nous restent pour manger j ai honte de notre France Honte de tous ceux qui engrange des milliards et écrase les pauvres pour ce payer du luxe donnons le salaire de base a tous, c'est le minimum que vous devriez faire tous c'est politique qui s'enrichissent . Chez nous nos entreprise ne travaille pas car d'autres font travaillé des pays etrangé moins cher qui sont dans l'europe a quand le même salaire les même charge l'égalité la fraternité merci de me lire

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Le Lot en Action, 24 avenue Louis Mazet, 46 500 Gramat. Tél.: 05 65 34 47 16 / contact@lelotenaction.org