Les peintures à la farine et à la chaux

Un article publié dans le Lot en Action de l'été (n°92).

Simples, pas chères et écologiques

C'est l'été, le moment privilégié pour bricoler, repeindre son intérieur, un vieux meuble chiner à la récuperie de Martel ou de Figeac. Seulement la peinture, non seulement ça coûte un bras, mais en plus la plupart de celles qui vous sont proposées dans les magasins de bricolage sont hautement toxiques. Alors qu'en est il des peinture écologiques, à la farine ou à la chaud ? Et bien ça marche, et ce n'est pas nouveau, puisqu'elles sont utilisées depuis des siècles, sous toutes les latitudes !

Nous avons contacté Alexandre, de Radio Éveil (1), qui a publié une recette de peinture à la farine l'année dernière. Et les commentaires qu'ils ont reçus, un an après, sont enthousiastes. Alors nous vous les livrons ci-dessous (merci à Alexandre et Radio Éveil).

Alternatives peintures farine et chaux 2

Peinture à la Farine

Par Alexandre (Radio éveil)

Alternatives peintures farine et chaux 1Laissez vous tenter par une belle peinture (avec les pigments naturels), écologique, résistante, simple, pour un coût ridicule.

Ingrédients pour 3 litres de peinture à la farine
– 300g de farine
– 3l d’eau
– 600g de pigment
– 300ml d’huile de lin

Recette de la peinture à la farine
- Faire chauffer une vieille marmite, verser 300g de farine avec 300ml d’eau, quand çà commence à chauffer, verser au fur et à mesure 3 litres d’eau en remuant (comme pour une sauce blanche), et porter à ébullition pendant 10 minutes (et vous avez une sauce blanche sans le beurre).
- Y ajouter alors 600g de pigment, et 300ml d’huile de lin, porter de nouveau à ébullition pendant 30 minutes.
- Laisser froidir, c’est prêt, nous avons fabriqué 3 litres de peinture suédoise.
Vous pouvez y ajouter un peu de savon noir (pour la texture), et du sulfate de fer (meilleure tenue en extérieur contre les mousses, à bannir en intérieur).

Utilisation
- Nettoyer les bois avant application (un coup de nettoyeur haute pression est parfait), je vous conseille de retirer la peinture ou lasure existante (ou poncer grossièrement).
- Peindre avec une brosse ou pinceau large, pas de risque de salissure (la peinture se nettoie facilement à l’eau), ne pas lésiner sur la peinture.
- La peinture tiendra au moins 5 ans voir même davantage. Pour réaliser une peinture blanche remplacer les pigments par du blanc de Meudon.

 

Je n’y vois que des avantages
– fabrication à volonté
– mono-couche (pouvoir couvrant parfais sur bois nu)
– sec en 1 heure à 20°C
– coût ridicule (0.20 € de farine, 4.5 € de pigment, 1 € d’huile de lin, 0.30 € d’électricité pour la cuisson), soit 2 € le litre de peinture, qui dit mieux ?
– nettoyage des outils à l’eau
– écologique et saine avec ses matières premières basiques (alors que les peintures du commerce sont gavées en composants volatils dangereux)
– garantie 5 à 10 ans (voir même plus)

 

Alternatives peintures farine et chaux 4Un réel plaisir de créer sa peinture pour repeindre les bois extérieurs, les enfants participent volontiers à cette activité, voilà qui amène une touche de gaieté au jardin.

La base essentielle de cette peinture sont les pigments, cette poudre donnera la couleur à votre peinture. Laissez-vous aller à dénicher celle qui vous plaira ! On en trouve partout sur le net, et les grandes surfaces de bricolages en ont parfois. Pour ma part j’ai utilisé des pigments synthétiques que l’on m’a donné, ocre rouge et ocre jaune, des teintes naturelles. Sinon y’a peut être aussi l’eau de cuisson des betteraves ou du curcuma ? du café ou du thé ? une décoction de coquelicots ?

 

 

La peinture à la chaux

Par Bluboux

La peinture à la chaux s'utilise sur presque tous les supports bruts (pour les support très lisses, pensez à un ponçage préalable ou à un enduit de type gesso) (2). Il est déconseillé de peindre à la chaux sur les peintures organiques.

 

Ingrédients

Alternatives peintures farine et chaux 5Pour 2.5 litres de peinture

- 1 kg de chaux aérienne blanche
- 50g de caséine en poudre. La caséine permet de fixer la chaux (issue du lait, elle n'est pas toxique).
- 1 à 10% de pigments, suivant la teinte voulue (pigments minéraux naturels ocres

et terres, ou artificiels comme les oxydes)
- 1 à 3 litres d’eau, suivant la consistance voulue

 

Préparation

Placer la chaux dans un seau en plastique, ajoutez-y l'eau et mélangez. Diluez au préalable la caséine dans de l'eau tiède et ajoutez-là au mélange. Dispersez les pigments dans un peu d’eau avant de les verser dans le mélange pour éviter les grumeaux.

Badigeon : une consistance onctueuse, idéal pour les les supports minéraux : les pierres, la terre crue ou cuite, les enduits de chaux ou de terre (sur le plâtre, farinage et décollement sont fréquents).

Liquide : s'utilise comme une peinture classique. Vous pouvez aussi ajouter du blanc de Meudon ou de la poudre de marbre pour augmenter le pouvoir couvrant de votre peinture (surtout si vous souhaitez travailler en mono-couche).

 

Application

Le support doit être humidifié au préalable (à l'éponge ou au pulvérisateur). Appliquez la peinture à la spatule (badigeon) ou au pinceau.

La première couche peut être claire (sans pigment) et la ou les suivantes avec les pigments. C'est à ce moment de la réalisation que vous pourrez laisser s'exprimer votre créativité ! Vous pouvez appliquer plusieurs couches, en jouant sur la dilution pour donner des effets de transparence, donner du relief aux surfaces. Vous pouvez également varier les pinceaux (des poils fins jusqu'au balai en fibre de coco) qui donneront des effets différents.

Vous pouvez également jouer sur les effets en ajoutant à la préparation 1 à 3 % de cire d'abeille liquide (effet de patine). Ou bien encore en recouvrant la surface peinte, une fois sèche, avec de l'huile de lin.

Le séchage est assez rapide mais la fixation définitive prend quatre à 5 semaines (en été).

A vos pinceaux, spatules, balais ou autres brosses en poil de coco ou de mammouth !

 

Notes

(1) Site de Radio Eveil : http://radioeveil.com

Source de l'article : http://bit.ly/1eb4kZ7

(2) Un gesso est un enduit à base de plâtre et de colle animale, utilisé pour préparer, à partir du Moyen Âge, les panneaux de bois destinés à être peints, notamment à la tempera puis à l'huile.

 

Droupifree L'intégralité de ce site est accessible gratuitement. Pour que l'association puisse continuer à éditer le site et le journal, nous avons besoin d'abonnés ! L'abonnement au journal est proposé en version papier (recevez-le par la poste ou à retirer dans un lieu de dépôt) ou numérique (format pdf). Vous pouvez également faire un don pour nous soutenir (montant libre).
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Le Lot en Action, 24 avenue Louis Mazet, 46 500 Gramat. Tél.: 05 65 34 47 16 / contact@lelotenaction.org