Bonne nouvelle : la fin de la guerre de l'ortie !

Le Lot en Action, par Bluboux, mis en ligne le 3 mai 2016

2011 09 10 lecrapaud liniger guerre ortieCela fait plus de 10 ans que de nombreuses associations se battent pour que les alternatives naturelles aux pesticides de synthèses soient autorisées. Le ministère de l'agriculture vient enfin de publier le décret relatif à la procédure d’autorisation des substances naturelles à usage biostimulant (jusque là appelées PNPP : préparations naturelles dites « peu préoccupantes »). Une très bonne nouvelle !

Les purins d'ortie, de prêle, d'ail ou encore les préparations naturelles à partir d'argile ou de vinaigre blanc étaient jusqu'à la publication de ce décret interdit à la vente. Pour homologuer ce type de préparations, il fallait déposer un dossier auprès des autorités compétentes, notamment l’Agence nationale de sécurité sanitaire, s'armer de patience (plusieurs années) et surtout prévoir un budget conséquent (40 000 euros en moyenne).

Aspro pnppLe décret publié par le ministère de l'Agriculture le 27 avril dernier (1) vient donc confirmer la loi d'avenir agricole adoptée en juillet 2014 (le moins que l'on puisse dire c'est qu'il s'est fait attendre !) et constitue une avancée significative : « Les produits qui contiennent uniquement une ou plusieurs substances autorisées par l’arrêté mélangées avec de l’eau, et donc accessibles à tout utilisateur, peuvent désormais être mis sur le marché sans autre formalité. L’autorisation de ces substances est ainsi simplifiée, plus rapide et chacun peut donc fabriquer et commercialiser ses propres produits pour stimuler la croissance des plantes. » Une liste comprenant une centaine de substances naturelles autorisées a été publiée le 30 avril (2) et devraient être complétée. L'association Aspro-PNPP (3) regrette cependant que cette liste ne soit pas complète : « Les substances qui figurent dans l’arrêté ne correspondent pas vraiment à ce qu’on utilise. Certes, il y a l’ail, l’ortie, la sauge... Mais on ne trouve par exemple aucune substance d’origine minérale ou animale comme le petit lait. Le décret est bon, mais l’arrêté est limitant. Tout n’est donc pas réglé. »

Notons également que la consoude (incroyable don de la nature) ne figure pas sur cette première liste. Une affaire à suivre donc, mais ne boudons pas cette excellente nouvelle, résultat de dix années de lutte.

 

Notes

(1) Décret n°2016-532 du 27 avril 2016 relatif à la procédure d’autorisation des substances naturelles à usage biostimulant, sur Légifrance : http://bit.ly/1rRttyF

(2) En ligne sur Légifrance : http://bit.ly/1Z8iHy9

(3) site : http://www.aspro-pnpp.org/

Commentaires (3)

1. lehoux 26/07/2016

félicitations pour votre acharnemet encore bravo
la goutte d'eau

2. collet 10/05/2016

belle intiative à encourager

3. collet 10/05/2016

belle intiative à encourager

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Le Lot en Action, 24 avenue Louis Mazet, 46 500 Gramat. Tél.: 05 65 34 47 16 / contact@lelotenaction.org