Unité de méthanisation à Gramat : un scandale sanitaire en puissance ? Rapport de l'Anses

Le Lot en Action, mis en ligne le 6 décembre 2016

Methanisation epandageNous publions ci-dessous un rapport de l'Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) qui emet un avis défavorable quant à l'utilisation du digestat comme matière fertilisante, pour une installation de méthanisation située en Anquitaine, très proche de celle qui est prévue à Gramat puisque les intrants sont constitués de produits organiques issus d’exploitations agricoles, d’industries agro-alimentaires et d’abattoirs.

Et cet avis négatif est inquiétant :

- En conséquence, au regard de l’ensemble des données relatives à la qualité microbiologique des digestats, l’usage des produits de la gamme ORGALAND devra être proscrit sur toutes cultures pour lesquelles les denrées produites sont en contact avec le sol (cultures légumières et maraîchères).

- La matière fertilisante ORGALAND résultera de la transformation (méthanisation suivie de post-traitements) d’un mélange de matières organiques issues d’effluents d’élevage et de sous-produits animaux d’industries agroalimentaires et d’abattoirs. L’ensemble des substances contenues dans ces intrants n’est pas connu de manière exhaustive. Il n’est donc pas possible d’identifier l’intégralité des dangers au sens du Règlement (CE) n° 1272/2008.

- Par ailleurs, les critères microbiologiques requis pour l’homologation ne sont pas respectés pour Clostridium perfringens et les entérocoques dans le cadre de l’ensemble des usages demandés. De plus, les teneurs en Clostridium perfringens sont supérieures à la valeur seuil de la norme NFU 44-095 et sont susceptibles d’entraîner un risque pour le consommateur.

- En conséquence, les cultures pour lesquelles un contact direct entre le produit et les parties consommables du végétal est attendu (cultures maraîchères et légumières notamment) devront être exclues des usages autorisés. Les produits ORGALAND ne devront pas être utilisés sur cultures légumières, maraîchères et sur toutes cultures dont les aliments consommés en l’état sont en contact avec le sol, ainsi que sur prairies et gazons.

- Cependant, les travaux portant sur l’écotoxicité de digestats restent encore très peu nombreux et n’étudient pas la relation effet-dose. Aussi, il n’est pas possible de juger de l’innocuité des produits ORGALAND pour l’environnement et les organismes y vivant sur la base des seuls éléments de la littérature et en l’absence de données issues de tests d’impact. L’efficacité agronomique des digestats de méthanisation reste, à ce jour, encore peu documentée
dans la bibliographie. Des essais aux champs utilisant du digestat commencent à être menés et les retours d’expérience sont encore relativement réduits. Les données analytiques disponibles sur les matrices de digestats issus de la production pilote, complétées par les estimations des teneurs en contaminants chimiques et biologiques obtenues par calculs théoriques, ne sont pas suffisantes pour s’assurer que l’innocuité des produits ORGALAND vis-à-vis de la santé publique et de l’environnement est établie.

Methanisation modele agricoleNous sommes bien loin du discours rassurant des promoteurs du projet de Gramat. Nous rappelons que le rapport de l'Ademe, que nous avons publié sur ce site la semaine dernière, vient également souligner l'inpérieuse nécessité pour l'État de ne pas se lancer, tête baissée, dans la course à la méthanisation, sans avoir au préalable pris en compte les impacts sur l'environnement et la Santé publique. Un moratoire sur le projet de Gramat semble nécessaire afin de redéfinir son échelle (taille de l'installation) et d'encadrer plus sérieusement ses conséquences sur le territoire (zone et conditions d'épandage).

Pour prendre connaissance de tous les articles traitant de ce sujet, utilisez le moteur de recherche interne en bas de cette page, en tapant le terme méthanisation.

Orgaland Fgam 2013-0698 Anses 2 by Laurent Cougnoux on Scribd

 

Rechercher sur ce site

Utilisez le moteur  ci-dessous pour effectuer des recherches sur le site du Lot en Action (plus de 6 000 articles en ligne depuis février 2009)

 

 

 

 

 

 

 

Droupifree L'intégralité de ce site est accessible gratuitement. Pour que l'association puisse continuer à éditer le site et le journal, nous avons besoin d'abonnés ! L'abonnement au journal est proposé en version papier (recevez-le par la poste ou à retirer dans un lieu de dépôt) ou numérique (format pdf). Vous pouvez également faire un don pour nous soutenir, montant libre, de 1€ à un million de dollars !

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau