Aoste et les végétariens

Source : Le Lot en Action n°88 (mars 2015), mis en ligne le 19 juin 2015

Chronique sengaEn ce début d'année, la marque de jambon Aoste a créé des remous chez les végétariens. Sa nouvelle pub (vidéo accessible sur plusieurs sites Internet pour ceux qui n'ont pas de télévision) met en scène une famille de hippies végétariens dont le fils adolescent veut goûter de la viande. Les parents accèdent à sa demande et les voilà au supermarché à acheter ce qui se fait de mieux en matière d'alimentation carnée : l'irrésistible jambon Aoste. Notez bien qu'il ne s'agit pas de jambon d'Aoste, charcuterie artisanale renommée de la vallée italienne d'Aoste qui, elle, bénéficie d'une AOP. L'entreprise Aoste possède une usine à Aoste, commune de l'Isère. Point. Vous suivez ? Moi j'avoue être un peu perdue car cette marque "française" qui est en fait un groupe (produisant aussi les marques Cochonou et Justin Bridou entre autres) dont la société mère espagnole Campofrio, a fait partie d'une multinationale de l'agroalimentaire américaine, Smithfield food, a été rachetée en 2013 par un groupe chinois, Shuanghui, puis par une société mexicaine, Sigma... Quant à savoir où sont élevés les cochons qui sont "traités" à Aoste (38) pour devenir jambon, on ne saurait dire. En revanche, on se doute bien de comment ils sont élevés.

Mais revenons à cette pub. Certains la trouvent honteuse et mensongère, d'autres sont en colère, se sentent humiliés et jugent cette pub offensante pour l'ensemble de la "communauté" vég'. Une pétition a été lancée par FUDA (Forces Unies pour les Droits des animaux) demandant le retrait du spot publicitaire. D'autres, dont je fais partie, ont plutôt souri en la voyant. Car quoi, la pub n'est pas censée dire la vérité mais faire acheter ; on ne peut tout de même pas demander à une entreprise qui fabrique de la viande industrielle à des fins commerciales de montrer ce qu'est l'horreur de l'élevage intensif ou de promouvoir le régime végétarien. Cette pub ne fait que reprendre les habituels clichés : les veg' sont des marginaux un peu illuminés qui ne mangent que de la salade et du tofu. De là à parler de végéphobie... En ce qui me concerne, je trouve cette famille plutôt sympa et elle serait presque une bonne pub pour le végétarisme : les deux enfants "malgré" le manque de protéines animales ont l'air en parfaite santé, les parents sont ouverts face à leur ado qui leur reproche de ne pas lui avoir demandé si lui voulait être végétarien — tout comme dans une famille omnivore on ne lui aurait pas demandé s'il voulait manger de la viande —, et ils souhaitent lui donner ce qu'il y a de meilleur — même si dans la réalité ils ne lui auraient pas conseillé de la bidoche industrielle bourrée d'OGM et d'antibios mais l'auraient emmené dans un magasin bio acheter de la viande locale. Et puis quelle ironie que la mention "Pour votre santé, mangez au moins cinq fruits et légumes par jour" paraissant sous l'image !

N'allez pas croire que je sois bien naïve pour ne pas percevoir toute la perversité d'Aoste à vouloir se servir des végétariens pour vendre de la viande et qui du même coup ne risque pas de perdre des clients, mais en ces temps quelque peu troublés mieux vaut prendre les choses avec humour et légèreté, telles qu'elles paraissent et telles qu'elles sont sans doute au fond. Après tout parler de végétarisme, même avec une certaine ambiguïté au départ, est toujours mieux que de le nier.

Aux dernières nouvelles, Aoste s'est excusé d'avoir heurté la sensibilité des végétariens, mais n'a pas retiré sa pub.

 

Droupifree L'intégralité de ce site est accessible gratuitement. Pour que l'association puisse continuer à éditer le site et le journal, nous avons besoin d'abonnés ! L'abonnement au journal est proposé en version papier (recevez-le par la poste ou à retirer dans un lieu de dépôt) ou numérique (format pdf). Vous pouvez également faire un don pour nous soutenir (montant libre).
Commentaires (1)

1. castejon 30/07/2015

bonjour,

je suis une fille agée de 12 ans et je suis vegetarienne de mon plein gré. Je pe comprendre que tu dises de prendre cette pub avec humour et legereté pour ne pas se prendre la tete, mais cette pub dis a tout le monde que etre vegetarien sa signifit etre comme dans la pub, au college je suis la seul vegetarienne et tout le monde me compare a cette pub, meme ma propre famille. pour ma part je la trouve honteuse car est ce qu'on va se moquer des gens avec des taches de rousseurs, ceux qui sont plus gros que les autres... on ne se moquent pas d'eux alors pourquoi se moquait des vegetariens?

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Le Lot en Action, 24 avenue Louis Mazet, 46 500 Gramat. Tél.: 05 65 34 47 16 / contact@lelotenaction.org