Irrintzina, le cri de la génération climat

Article publié dans le numéro de juin (n°111), mis en ligne le 2 juin 2017

Av premiere a5 mai juin 1Lors des Rencontres médiatiques de Meymac, la réalisatrice Sandra Blondel de Fokus 21 a projeté en avant-première son film « Irrintzina, le cri de la génération climat », qui sortira en salle le 11 octobre prochain. Un film qui fait du bien, à classer au rang de « Qu'est-ce qu'on attend » ou de « Demain ». À ne pas rater !

 

Synopsis

Face au sentiment d'impuissance que provoque l'extrême gravité du dérèglement climatique, quelques militants de l'organisation basque Bizi ! font un pari fou : construire en quelques années une mobilisation sans précédent en vue de la COP21 et lancer un grand mouvement non-violent pour le climat : Alternatiba.

De Bayonne à Paris, sur des vélos multiplaces, coup de pédale après coup de pédale, en multipliant les villages des alternatives, de petites victoires en grandes mobilisations contre les multinationales des énergies fossiles (blocage des pétroliers à Pau) et les banques qui les soutiennent (Faucheurs de chaises), le film raconte les étapes de cette mobilisation.

Irrintzina, c’est un cri d’alarme sur l'effondrement de notre monde mais c’est aussi un cri de joie poussé par des milliers de militants déterminés qui ont réalisé que si, ensemble ils ne faisaient rien, personne ne le ferait à leur place.

 

Le mot de Sandra

Avec Irrintzina, le cri de la génération climat, nous avons un récit puissant qui raconte comment des centaines de personnes ont travaillé pendant des mois pour construire et réussir une mobilisation climat digne de ce nom, malgré un contexte très dur d'état d'urgence post-attentats.

Avec ce film, nous combinons la force des alternatives montrées dans le film « Demain » et l'audace des Klur de « Merci Patron ! » pour contrer les multinationales de la finance et des énergies fossiles.

Il nous reste peu de temps pour éviter de tomber dans le chaos climatique. Il faut que le récit de cette mobilisation se propage afin que nous soyons de plus en plus nombreux à réagir face à l'urgence climatique et ses causes.

Et comme dans un bon irrintzina (ce fameux cri ancestral que poussent les bergers basques pour communiquer de collines en collines), c'est le cœur, c'est la chaleur, c'est votre énergie qui feront vivre ce film.

 

Si vous souhaitez organiser une projection en avant-première, n'hésitez pas à contacter Sandra via le site consacré au film : www.irrintzina-le-film.com

 

 

Rechercher sur ce site

Utilisez le moteur  ci-dessous pour effectuer des recherches sur le site du Lot en Action (plus de 6 000 articles en ligne depuis février 2009)

Droupifree L'intégralité de ce site est accessible gratuitement. Pour que l'association puisse continuer à éditer le site et le journal, nous avons besoin d'abonnés ! L'abonnement au journal est proposé en version papier (recevez-le par la poste ou à retirer dans un lieu de dépôt) ou numérique (format pdf). Vous pouvez également faire un don pour nous soutenir, montant libre, de 1€ à un million de dollars !
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Le Lot en Action, 24 avenue Louis Mazet, 46 500 Gramat. Tél.: 05 65 34 47 16 / contact@lelotenaction.org