On vous aime ! (édito du n°116)

Édito du numéro 116 (décembre-janvier), par Bluboux, mis en ligne le 28 novembre 2017

Une lea n 116 web 1Vous voilà avec le numéro de décembre-janvier dans les mains, et je vous imagine, chers lectrices et lecteurs, calés confortablement au coin du feu. Et bien justement, si nous parlions de chauffage ! C'est ce que nous vous proposons dans le dossier central de ce numéro qui marque l'entrée dans l'hiver. Et lorsque l'on réside dans le Lot, que l'on a pas forcément les moyens de se payer une maison passive, voire positive, on se rabat vite sur le chauffage au bois. Seulement le bois énergie, est-ce vraiment la bonne solution ? Nous essayons de vous aider à répondre à cette question avec ce dossier central, concocté par Véro qui a magnifiquement coordonné ce dossier central avec nos spécialistes, Jean-Michel, David, Mathias et Joce. Si le débat reste ouvert, surtout si l'on adopte une approche globale, il n'en demeure pas moins vrai que l'on peut se chauffer au bois en limitant les émissions et en consommant de façon raisonnable. Mais je ne vous en dis pas plus et vous laisse découvrir ce travail collectif.

 

Campagne d'abonnement !

Je vous engage à vous rendre (et vous attarder) sur la page 27, consacrée à la vie du LEA. Comme vous le savez, notre président de la République adoré a eu la merveilleuse idée de sabrer l'enveloppe consacrée au contrats aidés. Résultats de cette belle initiative, le contrat de Magalie n'a pas pu être renouvelé, nous ne pourrons probablement pas en dégoter un pour votre maquettiste génial et le mien s'arrêtera en juin. Alors plutôt que d'espérer je ne sais quelle mesurette, qui viendrait inciter les assoces à faire des courbettes et des concessions à n'en plus finir pour récolter quelques aménagements à la marge, nous avons décidé de prendre la bête par les cornes et avons revu tous les tarifs d'abonnement au LEA à la baisse. Désormais s'abonner au journal et le recevoir par la poste ne revient pas plus cher que de l'acheter à la maison de la presse du coin. Si chaque lecteur abonné persuade une personne d'en faire autant (copain, voisin, collègue) et qu'un lecteur sur trois qui achète le journal en kiosques comprenne que s'abonner c'est soutenir le journal, nous pourrons assumer financièrement trois contrats à mi-temps, cotisations comprises. Et le jeu en vaut la chandelle, puisqu'il s'agit là d'assurer l'indépendance et la pérennité du journal. Alors nous vous sollicitons pour participer à cette campagne d'abonnement. Et si vous avez quatre sous, que vous avez plaisir à nous lire régulièrement et pensez que nous servons un tant soit peu à quelque chose sur un territoire rural comme le nôtre, alors n'hésitez pas à offrir un abonnement à un proche. C'est le moment ! Et s'il vous prenait comme une furieuse et irrépressible envie de « partir en campagne », pensez à solliciter votre bibliothécaire, cafetier, comité d'entreprise, toubib, kiné, naturopathe pour qu'ils s'abonnent. Vous pouvez télécharger des bulletins d'abonnement sur le site du LEA à la rubrique « abonnez-vous ».

 

Nous vous donnons rendez-vous le 2 février puisque, comme chaque année, nous faisons l'impasse sur les numéros de janvier et d'août. Que vous exécriez ou adoriez les fêtes de fin d'année, nous vous les souhaitons riches en rencontres, émotions et partages. Et si vous devez les passer seul(e)s, qu'elles soient riche en rêves et voyages intérieurs. Ne lâchez rien, on vous aime !

Ajouter un commentaire