Fais-toi débaptiser !

Source : Le Lot en Action n°88 (mars 2015), par Fred, mis en ligne le 19 juin 2015

ApostasieSe faire quoi ? Se faire débaptiser ???? N'importe quoi...

Eh bien oui, cher lecteur, il est possible de se faire débaptiser, bon, je ne te cache pas que la procédure est longue et complexe mais le jeu en vaut le cierge, euh la chandelle.

Allez, cela prend au moins 10 minutes + 1 timbre et une enveloppe pour envoyer un simple courrier manuscrit à l'évêché de ton lieu de baptême (tu peux trouver des exemples avec un moteur de recherche)... donc, tu n’as aucune raison de ne pas le faire !

Pour le même prix, je vais en plus t’avouer pourquoi je me suis fait débaptiser : tout simplement parce que je n'ai aucune affinité avec la religion, quelle qu'elle soit, qui, tu l’as bien noté, est un facteur sinon déclencheur du moins largement aggravant de tous les conflits ou tensions actuelles : islamisme, judaïsme (Palestine), orthodoxie (guerre en Ukraine) et même le christianisme (affrontements au Mali avec les musulmans, prises de position rétrogrades sur des sujets de société en France)…

Donc, si tu n'as pas mis les pieds dans une église depuis des années voire des décennies, si tu préfères Téléfoot au Jour du Seigneur, si avant de te coucher tu oublies systématiquement ta prière... ASSUME BORDEL, FAIS-TOI DÉBAPTISER !!!!!!!!!!!

Il faut arrêter de jouer aux faux-derches et de se complaire (vautrer) dans le conformisme/ traditionalisme le plus décérébrant.

Je tiens néanmoins à insister sur la différence entre religion (soumission à un dieu tout-puissant, à des rituels, à un clergé) et spiritualité (liberté absolue de conscience et de croyance).

Comme disait Malraux (sacré Dédé) : « Le 21ème siècle sera spirituel ou ne sera pas », et j’ai bien l’impression que cette voie soit effectivement la seule qui permettrait à l’humanité de survivre entre un matérialisme fou (destruction de la planète pour la surconsommation, dogme absolu de la croissance infinie dans un monde fini) et les extrémismes religieux qui prospèrent en réaction à cette folie matérialiste de la possession et de l’apparence.

C’est ainsi que, au lendemain des attentats du 11 septembre 2001, un éditorialiste écrivait «  Le terrorisme islamiste exprime le refus d’un monde où les promesses et la morale affichées sont trop éloignées des faits et des exactions de chaque jour ».

Je ne vois pas grand-chose à ajouter, si ce n’est que l’on peut tout à fait élargir le propos et remplacer « terrorisme islamiste » par « extrémisme religieux » ou « repli communautariste »…

Bisous

 

Retrouvez Fred sur son blog :

http://vege-decroissance.over-blog.com/

 

Droupifree L'intégralité de ce site est accessible gratuitement. Pour que l'association puisse continuer à éditer le site et le journal, nous avons besoin d'abonnés ! L'abonnement au journal est proposé en version papier (recevez-le par la poste ou à retirer dans un lieu de dépôt) ou numérique (format pdf). Vous pouvez également faire un don pour nous soutenir (montant libre).

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Le Lot en Action, 24 avenue Louis Mazet, 46 500 Gramat. Tél.: 05 65 34 47 16 / contact@lelotenaction.org