Le crépuscule des idiotes

Source : Le Lot en Action n°91 (juin 2015), par l'Atra-Bill-R, mis en ligne le 19 juin 2015

Hosanna, hosanna !

Hillary clintonAprès la présidence du premier noir à être élu à la tête d’un état tout entier fondé sur le génocide, le racisme esclavagiste, la surexploitation, la répression de toutes les sexualités par la névrose protestante et un machisme pathologique, une femme est annoncée (par les rois mages) comme probable première femme présidente des États-Unis. Déjà, grâce à la présidence Obama, une très nette amélioration des conditions de vie des citoyens US avait été constatée. Les discriminations raciales ont disparu, les flics blancs offrent des gerbes de fleurs aux noirs, les pauvres se vautrent dans l’opulence, les industries combattent la pollution, les banquiers, convertis à la philanthropie, distribuent des dollars dans les rues et les militaires sont devenus hippies. Alors, soyons certains qu’avec une femme au pouvoir nous ne pouvons nous attendre qu’au paradis sur terre, ses prémices, déjà, réalisées sous l’oncle Tom… Pardon Barack. Le bonheur de l’American Way of Life enfin devenu réalité, là, tout près… à un jet de vomi. Gageons que les bras maternels de la belle Hillary se chargeront de le protéger par tous les moyens, elle l’a déjà prouvé au Moyen-Orient et ailleurs.

Mais son bonheur à elle, qui y pense ? Depuis toujours nos potentats ont disposé d’un harem propre à satisfaire, et ce n’est que justice, leur libido triomphante, eux qui sont soumis à tant de stress doivent impérativement décompresser. Son cher William a eu sa Monica, notre grand homme de gauche sa Rottweiler, mais elle, qui a-t-elle ?

Nous espérons que, malgré leurs préventions protestantesques, quelques jeunes et vigoureux G.I., en stage à la Maison Blanche, pourront s’y initier à la délicieuse pratique du cunnilingus. Et cela en tout bien tout honneur puisque la justice étatsunienne a statué que les pratiques orales ne sont nullement sexuelles !

Si d’aventure les candidats au gamahuchage présidentiel venaient à manquer, nous ne doutons pas que Pôle Emploi, en cela fidèle à la coutumière solidarité France-USA, diligenterait une recherche afin de pourvoir le poste. Posez d’ores et déjà vos demandes en emploi aidé (foin de machisme hétéroflic, les candidatures féminines sont les bienvenues). Avec une bonne langue c’est pour le moins, si votre employeuse est satisfaite, quatre ans de contrat assurés et peut-être huit en cas de réélection. Mais attention, une certaine vigilance s’impose envers les postulants. En effet, il ne faut pas confondre le métier de lécheur de présidente avec celui de lèche-cul à gages du pouvoir. Celui-ci, plus traditionnel, étant déjà largement pourvu en médiatique, publicistes et autres sycophantes.

Droupifree L'intégralité de ce site est accessible gratuitement. Pour que l'association puisse continuer à éditer le site et le journal, nous avons besoin d'abonnés ! L'abonnement au journal est proposé en version papier (recevez-le par la poste ou à retirer dans un lieu de dépôt) ou numérique (format pdf). Vous pouvez également faire un don pour nous soutenir (montant libre).
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Le Lot en Action, 24 avenue Louis Mazet, 46 500 Gramat. Tél.: 05 65 34 47 16 / contact@lelotenaction.org