Les compteurs « communicants » Linky débarquent. Peut-on les refuser ? Comment ? Un dossier de 4 pages pour s'informer et agir.

Dossier central du LEA de février 2016 (n°97), mis en ligne le 29 février 2016.

Erdf a lancé le remplacement de nos 35 millions de compteurs électriques en France. Les premiers compteurs seront installés dans le Lot dès 2017. Grdf s'apprête à en faire de même avec les 10 millions de compteurs de gaz et les opérateurs de l'eau également. Présentés comme des compteurs intelligents dans les médias, qu'ils s'appellent Linky ou Gazpar, ces boites bourrées d'électroniques sont censées gérer notre consommation et pouvoir couper à distance certains appareils électriques dans nos maisons. Le coût de l'opération est estimé entre 5 et 8 milliards d'euros, qui seront, in fine, payés par les usagers. Mais pour quels résultats ? 50 millions de compteurs communicants sont déjà installés dans le Monde, notamment en Californie, au Canada et en Italie et les premiers retours d'expérience, pour certains catastrophiques, tant aux niveaux sanitaire que technique et financier, interrogent sur la pertinence et les motivations de cette gigantesque opération, qui s'apparente à un véritable hold-up des industriels.

Peut-on s'opposer à l’installation de ces compteurs chez nous ? Les communes ont-elles leur mot à dire ? Un dossier pour vous informer et vous donner les moyens d'agir (ci-dessous dans son intégralité).

 

LEA97 Dossier Central

Commentaires (3)

1. Coordination Antennes Relais Rhône Alpes et National (site web) 06/09/2016

http://ccarra.revolublog.com/compteurs-radio-commandes-linky-gaz-eau-a2683872

Nous sommes contre ces compteurs pour des raisons de big data c'est une intrusion dans notre vie privé

Nous sommes contre ces compteurs pour cause, d' entourloupe et mensonge sur la facturation par rapport aux anciens contrats que l'on veut voir disparaître. ex: ( KW transformé en KVA ce qui engendre une surfacturation des contrats d’abonnements en fonction du cosinus phi )

Nous sommes contre parce que ces compteurs ont une capacités énorme pour des applications supplémentaires G1 à G4 G5 etc.. comme pour les antennes-relais du GSM 900 /1800 Mhz à la 2G /3G/4 et 5G, ces technologies supplémentaires vont comme pour les antennes-relais s'installer à l’insu des citoyens.

Aujourd’hui les opérateurs déploient la 4G en 700 MHz, le radiatif micro-onde va bondir de 100 à 300 %, qui a donné son avis ? Personne.
Une étude épidémiologique a-t-elle été réalisée ? Non.
Demain et c’est sûr le Linky sera en CPL G4 MHz pour augmenter les débits, Big Data oblige, qui donnera son avis ? Personne !

Et enfin contre le fait que ces installations se font par CPL sans prêter attention aux câblages des habitations, blindés ou non!! , les informations recueillis passe par les fils électriques non blindes donc source de rayonnement

Jean RINALDI Président

2. lehoux 26/07/2016

bonjour
il faut refuser par lettre recommander a erdf et faire pression au prét de votre mairie pour information se rapprocher de
robin des toits qui est secondé par des scientifiques et des avocats

3. Béatrice Wright 03/06/2016

Nous sommes sous surveillance de plus en plus comme nous le savons. Les compteurs Linky sont l'avant-garde de l'UN Agenda 21. On nous enferme dans un champ électro-magnétique (wifi, gadgets électroniques, montres (Apple),etc...). Lorsque l'UN Agenda 21 sera sur pied, ils décideront de votre consomation. Si vous dépassez, vous serez sévèrement facturé. Et puisque la France veut être cashless en 2018, vous serez pris à la gorge. Il faut absolument refuser ces compteurs. Si nous ne sommes pas unis, nous serons perdants parce que ce n'est que le début d'une dictature.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Le Lot en Action, 24 avenue Louis Mazet, 46 500 Gramat. Tél.: 05 65 34 47 16 / contact@lelotenaction.org