Liberté, équité, fraternité

Article publié dans le numéro de juin (n°101), par Fred, mis en ligne le 18 juin 2016

Decroissant egalite juin 2016Nos chers députés et sénateurs ont récemment adopté le principe de l’équité du temps de parole pour les candidats à l’élection présidentielle. Au lieu de l’égalité mathématique prescrite dès le dépôt des listes, l’équité, terme beaucoup plus flou, devient donc la norme. Schématiquement : le temps de parole sera maintenant conforme aux résultats des dernières élections et sondages d’opinion.

Donc, plus je suis connu et déjà installé dans la vie politique, plus j’ai de temps de parole… elle est pas belle la démocratie ?

Alors, si je veux donner de l’écho à mes idées pour, sinon bousculer, au moins entrer dans le jeu politique, bah je vais en chier parce que le système est désormais encore plus verrouillé.

C’est vrai que c’était sacrément exagéré : tous les cinq ans, pendant quelques semaines, des gens pouvaient s’exprimer librement dans les médias nationaux… Pouah… Beurk… Il fallait absolument mettre un terme définitif à ce scandale d’expression libre !

 

Accrochez-vous, les citations suivantes sont absolument véridiques :

Cécile Untermaier (députée PS) : « l’application du droit actuel est contre-productive pour les candidats et préjudiciable au pluralisme des opinions (...) Le débat politique est attendu et cette mesure, très limitée dans le temps, doit permettre de le dynamiser, ce qui favorisera tous les candidats et le pluralisme des opinions auquel nous sommes très attachés. »

Éric Ciotti (député UMP) : « La campagne présidentielle, ce n'est pas pour dire bonjour à ses enfants ou sa mère à la télé ».

Du côté de la majorité, on est dans l’enfumage et la langue de bois, et pour l’UMP, dans le mépris et la condescendance… Et après, on s’étonne que l’abstention soit toujours plus forte ?

 

Alors, PS, UMP, FN… Waouh, on ne sait que choisir, ils font tous plus envie les uns que les autres…

Le système politique s’auto-entretient, s’auto-amnistie, s’auto-finance grassement (avec l’argent des contribuables)… ce n’est pas de l’antiparlementarisme primaire, c’est juste un constat.

Puisque les élections ne peuvent à l’évidence pas servir à faire évoluer la société vers plus de partage et d’humanité, je me dis que, à mon simple niveau, en consommant de moins en moins, en consommant local au plus proche de mes besoins réels (pas ceux dictés par la publicité et la mode), en ayant une consommation EDF = 0, je refuse à chaque instant, concrètement, d’entretenir ce système mortifère pour l’homme et la nature, exclusivement basé sur le pouvoir et l’argent.

Bisous décroissants

 

Retrouvez Fred sur son blog : http://vege-decroissance.over-blog.com

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Le Lot en Action, 24 avenue Louis Mazet, 46 500 Gramat. Tél.: 05 65 34 47 16 / contact@lelotenaction.org